Categories

Recherche

Profitez au maximum de votre citrouille d’Halloween

Votre citrouille d’’Halloween peut être utile en plus d’être décorative. Source: www.flickr.com.jpg Lorsque vous sculptez une citrouille comme décoration pour l’Halloween, n’oubliez pas que vous pouvez utiliser les graines que vous prélevez. Enlevez les filaments orange et rincez les graines, puis faites-les griller avec un peu de sel. Et faites sécher quelques graines sur un essuie-tout (sans les faire rôtir!) pour semer vos propres citrouilles l’an prochain. Quant à la chair, on peut en faire de la purée, une tarte à la citrouille, des muffins ou toute autre recette à base de courge… car la citrouille n’est qu’une courge, après tout. Par contre, la chair doit être encore solide pour qu’on puisse la manger. À cette fin, ne taillez votre citrouille qu’une journée ou deux avant l’Halloween, ou même en après-midi pour la soirée. Si vous devez le faire encore plus tôt, badigeonnez de l’huile végétale sur la chair exposée pour prévenir la moisissure. Au compost! Vous n’aimez pas la chair... Lire la suite >

La citrouille de l’Halloween: toute une histoire!

Cette semaine, des milliers de gens, jeunes et moins jeunes, sculpteront une citrouille pour l’Halloween. Éclairée d’une chandelle ou d’une ampoule électrique, sa face convertie en figure d’épouvante — ou de gentil bonhomme — la citrouille sera en vedette le soir du 31 octobre. Mais d’où vient cette curieuse plante à l’utilisation si bizarre? Origines dans le Nouveau Monde La citrouille classique est une courge (Cucurbita pepo). On ne connaît pas avec certitude ses origines, car elle est cultivée depuis fort longtemps, mais on a trouvé des graines de C. pepo dans des sites archéologiques d’Amérique Centrale datant de 10?000 ans avant notre ère et l’on peut donc présumer une origine dans ce secteur. Toujours est-il que, quand l’explorateur Jacques Cartier visita le Québec pour la première fois en 1535, il trouva les champs de la région remplis d’un fruit inconnu que nous appelons maintenant citrouille. Ce serait toutefois l’explorateur espagnol Alvar Nunez Cabeza de Vaca qui vit des citrouilles... Lire la suite >