Nématodes contre vers blancs

Par défaut
20170828AScarabée_Japonais_3_Stades_larvaires David Cappaert, Michigan State University, WC

Trois stades de ver blanc. Le plus petit est le plus sensible aux nématodes. Photo: David Cappaert, Michigan State University

On peut traiter les infestations de vers blancs (larves de hannetons communs et européens et de scarabées japonais et du rosier) dans le gazon par des nématodes, de petits vers parasites qui investissent les jeunes larves et y injectent des bactéries qui leur sont toxiques. Appliquez-les entre à la mi-août et la mi-septembre, quand les vers blancs sont fraîchement éclos et que le sol est relativement chaud (entre 21 et 30°C).

20170828C CSIRO

Les nématodes sont des vers parasites microscopiques, donc trop petits pour être observés à l’œil nu. Photo: CSIRO

Notez que ces nématodes sont inoffensifs pour les insectes bénéfiques, tels que les abeilles et les coccinelles, ainsi que pour les vers de terre, les oiseaux, les reptiles, les amphibiens, les mammifères, etc. Ils parasitent toutefois d’autres insectes dont le stade larvaire et souterrain et peuvent ainsi aider à lutter contre certains autres insectes nuisibles tels que les charançons, les puces, les perceurs, les vers fil-de-fer, les mouches de l’oignon et les sciarides.

Vous devriez pouvoir trouver des nématodes bénéfiques dans votre jardinerie locale. Sinon, il existe bon nombre de fournisseurs sur l’Internet.

Notez que, en magasin, les nématodes sont généralement conservés en réfrigérateur et le réfrigérateur n’est pas toujours placé dans un endroit public. Il faut alors les demander. Et à la maison, conservez-les au réfrigérateur aussi jusqu’à leur application.

20170828B GreenEarth

Certaines formulations de nématodes n’ont plus besoin de conservation au réfrigérateur.

Du moins, c’était la situation dans le passé. Récemment, des développements technologiques dans le stockage ont conduit à des marques qui ne nécessitent pas de réfrigération et qui sont alors placées dans les rayons avec les autres produits de contrôle des insectes nuisibles. À la maison, aucune réfrigération n’est nécessaire pour ces nouvelles variétés, mais il faut les conserver à l’abri du soleil.

Application

20170828D Spray-N-Grow

Les nématodes peuvent être appliqués à l’aide d’un pulvérisateur fixé sur le tuyau d’arrosage. Photo: Spray-N-Grow

Pour appliquer des nématodes, mélangez le produit à l’eau et pulvérisez-le sur la pelouse, de préférence le soir ou par temps gris, en suivant le mode d’emploi sur le produit acheté (il variera un peu selon l’espèce de nématode et la formulation du produit). Le sol doit être humide, si possible. Donc, faites l’application après une pluie, sinon arrosez profondément la veille. Arrosez la pelouse après l’application et au besoin au cours des 14 jours suivants afin de garder le sol humide. Cela est particulièrement important dans le cas des sols lourds ou argileux, car cela assure que les nématodes descendent assez profondément dans le sol pour atteindre leurs proies.

Combinés avec d’autres méthodes de contrôle (notamment un gazon enrichi au compost, tondu plus haut [8 cm] et comprenant d’autres végétaux que des graminées, comme le trèfle), les nématodes se montrent passablement efficaces… à moyen et à long terme. Vous risquez toutefois d’être déçu le deuxième été, car les nématodes tuent surtout les jeunes vers blancs fraîchement éclos. Or certains vers blancs, notamment les larves du hanneton commun ou barbeau (Phyllophaga anxia), l’espèce qui est le principal ver blanc au Québec, ont un cycle vital de trois ans. Comme ce sont les larves de la deuxième et troisième année du cycle qui causent la plupart des dégâts et qu’elles auront été peu touchées par le traitement, c’est souvent la troisième été que vous verrez les pleins résultats de votre traitement, car la génération montante aurait été en bonne partie éliminée.

Sachez que, par la suite, les nématodes demeurer actifs dans le sol pendant plusieurs années, donnant un contrôle à long terme.

20170828E

Un pelouse peut supporter une certaine population de vers blancs.

Notez qu’il n’est pas nécessaire d’éliminer tous les vers blancs pour obtenir d’excellents résultats. Une pelouse en santé peut tolérer une population réduite de vers blancs sans montrer le moindre symptôme (plaques jaunes dans le gazon).

Vivre et laisser vivre: toujours la devise du jardinier paresseux!20170828C CSIRO

Publicités

Contrôler le scarabée du rosier

Par défaut


20160702A.jpg
Le scarabée du rosier (Macrodactylus subspinosus) est un coléoptère de couleur beige olivâtre avec de longues pattes orange. Il n’est pas présent partout, mais là où on trouve cet insecte, il fait souvent beaucoup de dégâts, dévorant le feuillage et les fleurs des rosiers, ne laissant souvent que des nervures. D’ailleurs, il ne s’attaque pas qu’aux rosiers, mais aussi à une longue liste d’autres végétaux, dont la vigne vierge, le lilas japonais, les hydrangées, les sorbiers, le lierre de Boston, la vigne à raisin, les spirées, la grande marguerite, les sureaux, les pivoines (fleurs), les ronces, les pommiers, les potentilles, les iris, les ormes, les chênes, les bouleaux et les aubépines.

20160702C.jpg

Scarabées sur une fleur de rosier.

Les adultes sont surtout actifs en juin et au début de juillet, mais sont difficiles à contrôler.

Contrôle direct

Pour les contrôler, faites-les tomber dans de l’eau savonneuse ou ramassez-les avec un aspirateur. Il existe aussi des pièges conçus spécifiquement pour le scarabée du rosier et qui contient une phéromone qui les attire. Je n’en ai jamais vu en magasin, mais on peut en trouver chez Nic Natural Insect Control. Il faut placer ces pièges à au moins 9 m (30 pieds) des plantes susceptibles, car ils attirent plus de scarabées dans le secteur qu’ils n’attrapent et les surplus mangeront alors les végétaux intéressants dans les environs.

Contrôle à long terme

20160702B.jpg

Larves du scarabée du rosier.

Le stade larvaire du scarabée est un ver blanc qui vit dans le sol, surtout dans les gazons de graminées. Il ressemble à s’y méprendre aux autres vers blancs, soit les larves des hannetons et des scarabées japonais. Aussi, les nématodes utilisés pour contrôler les autres vers blancs et qu’on applique aux gazons aideront aussi à contrôler les larves du scarabée du rosier. Ces nématodes sont facilement disponibles dans la plupart des jardineries, sinon on peut en faire venir par la poste des fournisseurs d’insectes bénéfiques.

Cet insecte est surtout problématique dans régions aux sols sablonneux, car les adultes préfèrent pondre leurs œufs dans le sable. Ils préfèrent les gazons uniquement composés de graminées et pondent beaucoup moins dans les gazons de trèfle ou qui mélangent graminées et trèfle. Aussi, ils n’aiment les sols humides ou ombragés. Ainsi, augmenter l’ombre sur le terrain en plantant des végétaux plus hauts aidera aussi à les dissuader d’y pondre. Ou refaites votre gazon en couvrant le sol d’une bonne couche de terre meuble non sablonneux et en y semant un mélange de graminées et de trèfle.

Enfin, même si vous ne faites absolument rien, le scarabée du rosier disparaîtra tout seul assez rapidement, car il n’attaque les fleurs et les feuilles que pendant 3 à 6 semaines par année. Habituellement les plantes atteintes refont de nouvelles feuilles et bientôt on ne voit plus les dégâts. Par contre, souvent la floraison et la fructification ont été éliminées pour l’année.

Curieusement, les scarabées du rosier ont la réputation d’être toxiques aux poules, donc si vous en élevez, gardez-les en basse-cour.

Pas de plantes hôtes, pas d’ennemis!

La méthode la plus paresseuse pour contrôler le scarabée du rosier? À tous les ans, éliminer les 3 ou 4 plantes les plus atteintes, les remplaçant par des espèces qui ne sont pas touchées (vous verrez lesquelles dans vos jardins). En seulement quelques années, votre terrain n’offrira plus rien d’intéressant à manger aux scarabées du rosier et ils iront ailleurs!20160702A.jpg

Au piège de l’amour

Par défaut
20150720A

Piège à scarabées japonais.

Un piège aux phéromones est un piège à insectes en forme de boîte, de bouteille ou de sac qui est amorcé avec des phéromones (substances chimiques comparables aux hormones) qui attirent l’insecte que l’on veut prévenir. Les phéromones peuvent imiter l’odeur de la proie préférée de l’insecte (fruit, fleur, etc.), mais souvent les phéromones utilisées dans les pièges sont un peu plus osées que ça: elles imitent les phéromones sexuelles de l’insecte, normalement celle de la femelle. Ainsi, les mâles viennent de loin, attirés par l’odeur de ce qu’ils pensent est une séduisante jeune vierge. En pénétrant le piège, les mâles restent prisonniers et ne peuvent plus féconder les femelles, ce qui, en théorie, fera chuter la population d’insectes dans le secteur.

Notez de plus que, pour un attrait supplémentaire, le piège est souvent de couleur jaune, bleue, verte ou violette, selon la couleur préférée de l’insecte.

Un piège pour chaque insecte

Les pièges à phéromones sont très spécifiques: chacun vise un type d’insecte en particulier. Ils n’attrapent aucun autre insecte et surtout pas les insectes bénéfiques. Il faut donc les acheter en fonction du type précis d’insectes que vous craignez.

20150720BPour l’instant, au Canada du moins, le piège le plus couramment offert est pour les scarabées japonais (Popillia japonica). Il contient deux phéromones: une phéromone sexuelle qui imite l’odeur du scarabée japonais femelle et qui attire alors les scarabées mâles et une autre qui dégage une odeur florale qui attire les deux sexes.

20150720CD’ailleurs, à cause de la phéromone à l’odeur florale, le piège à scarabées japonais attirera aussi les scarabées du rosier (Macrodactylus subspinosus), mais il existe aussi un piège spécifique aux scarabées du rosier qui ne contient que l’odeur florale. Celui-ci est toutefois plus difficile trouver en magasin.

Aussi sur le marché trouve-t-on des pièges à la mouche de la pomme, généralement en forme de boule rouge, qui contiennent une phéromone fruitée: une essence de fruits qui attire les mouches de la pomme.

20150720D

Piège à l’agrile du frêne.

Si le jardinier amateur n’a que peu de choix de pièges, les agriculteurs et forestiers ont accès à une vaste gamme de pièges à phéromones destinés à une gamme aussi vaste d’insectes nuisibles aux récoltes. Vous remarquerez peut-être, par exemple, des pièges placés dans les frênes (Fraxinus spp.) dans un parc de votre municipalité. Avec ce piège on essaie de savoir si le très redouté agrile du frêne (Agrilus planipennis) rôde dans le secteur.

Défaut des pièges

20150720E

Quand le piège est trop plein, les insectes ne peuvent plus entrer.

Mais il y a un défaut majeur aux pièges aux phéromones pour contrôler les insectes nuisibles: ils attirent bien les insectes dans le secteur, mais ces derniers n’entrent pas tous dans le piège! Soit qu’ils passent à côté ou encore, le piège est déjà plein.

Cela fait que la présence d’un piège empire souvent la situation, car les insectes qui ne sont pas pris, affamés, se ruent sur les plantes disponibles et commencent à les bouffer. C’est notamment le cas des pièges aux scarabées: on attrape bien des scarabées, mais cela ne réduit pas les dégâts.

Vous pouvez toutefois utiliser le piège efficacement si vous suivez trois règles simples:

  1. Placez-les pièges loin des plantes qu’elles mangent (au moins 15 m). Par exemple, sur un poteau au plein milieu d’une pelouse.
  2. Videz régulièrement le piège. Il faut parfois le faire à tous les jours, sinon il se remplit et de nouveaux insectes ne peuvent plus y pénétrer.
  3. 20150720FPassez quotidiennement, de préférence tôt le matin quand les scarabées sont peu actifs, avec un aspirateur à main pour ramasser les insectes sur les végétaux proches (vous viderez l’aspirateur au-dessus d’un seau d’eau savonneuse). Les enfants, notamment, semblent trouver ramasser les scarabées avec un aspirateur une véritable partie de plaisir.

Si vous commencez cette méthode combinée dès le début de la saison, vous pouvez sérieusement réduire l’infestation.