Catégories

Recherche

2017: l’année du rosier

Chaque année, le National Garden Bureau, un organisme à but non lucratif qui fait la promotion des plaisirs du jardinage, sélectionne un bulbe, une annuelle, une plante comestible et une vivace à mettre en vedette dans leur programme L’année de. C’est une excellente façon pour découvrir une plante que vous ne connaissez pas ou pour en apprendre un peu plus sur une plante que vous cultivez déjà. Voici la dernière des quatre plantes honorées en 2017, le rosier. Un rapport moins enthousiaste Je dois avouer dès le départ que j’ai trouvé le choix du rosier pour une promotion Année de un peu embêtant. D’abord, à mon avis, un rosier n’est pas une vivace, mais un arbuste, bien que je sais que le mot «vivace» peut être utilisé non seulement dans de sens que les jardiniers entendent, c’est-à-dire pour désigner plante herbacée pérenne, soit une plante non ligneuse qui repousse année après année, mais aussi pour indiquer toute plante dont la période... Lire la suite >

Un rosier mort peut en cacher un autre

Comme c’est bizarre: vous avez planté un rosier hybride de thé à grosses fleurs doubles rouges et, l’année suivante, il fleurit… avec de petites fleurs simples blanches. Est-ce une mutation? Un miracle? Ni l’un ni l’autre! Il arrive très souvent que les rosiers greffés meurent au cours de l’hiver, mais que le porte-greffe, qui n’est pas mort, repousse à la place du rosier désiré. Les rosiers suivants risquent de paraître, car ce sont les rosiers les plus souvent utilisés comme porte-greffes: Rosa canina (petites fleurs simples roses), R. multiflora (très petites fleurs simples blanches) ou R. ‘Dr. Huey’ (petites fleurs semi-doubles rouge foncé), On peut même détecter la substitution avant la floraison: les repousses sont plus minces et moins dressés que les tiges du rosier d’orgine et les feuilles aussi sont différentes: plus petites et composées de plus de folioles. Cette transformation malheureuse arrive sous tous les climats, mais encore plus souvent sous les climats froids, car les si populaires rosiers buissons,comme les hybrides de thé, les grandifloras et les floribundas, ne... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!