Des cadeaux fleuris pour la fête des Mères

Par défaut
20180509A www.timperleygardencentre.com.jpg

Tous les fleuristes et jardineries offrent une vaste gamme de potées fleuries pour la fête des Mères. Source:www.timperleygardencentre.com

La date de la fête des Mères varie d’un pays à l’autre, mais cette fête a souvent lieu au printemps, généralement au mois de mai. Dans la plupart des pays, dont le Canada, les États-Unis, la Belgique et la Suisse, c’est le deuxième dimanche de mai. En France, c’est le dernier dimanche de mai. La tradition veut que vous donniez un bouquet de fleurs coupées à Maman pour cette fête, ce qui est très bien, mais j’ai une autre suggestion. Pourquoi ne pas lui offrir une plante vivante? Une plante fleurie qu’elle pourra conserver par la suite, plutôt qu’un bouquet qui, aussi joli soit-il, n’égayera sa demeure que pendant quelques jours?

Voici quelques potées fleuries qu’elle appréciera :

Azalée d’Inde (Rhododendron simsii)

20180509B 'Terra Nova' www.bakker.com.jpg

Azalée des Indes. Source: www.bakker.com

Cette azalée d’intérieur se couvre d’une masse de fleurs en forme de roses rouges, roses, blanches ou bicolores. Maman peut la cultiver à l’intérieur durant la floraison, puis la mettre à l’extérieur durant l’été, à la mi-ombre. Ne la rentrez pas trop tôt à l’automne : l’azalée aime les températures fraîches, mais pas le gel, toutefois.

Bac ou panier d’annuelles

20180509C Proven Winners.jpg

Potée d’annuelles. Source: Proven Winners

Vous trouverez un beau choix de pots remplis de belles fleurs annuelles — calibrachoas, scaevolas, alysses hybrides, pélargoniums, etc. — dans n’importe quelle jardinerie, le cadeau parfait pour la mère qui a un balcon ou une terrasse comme espace extérieur. Demandez au commis de vous aider à en choisir un selon la luminosité chez Maman : plein soleil, mi-ombre ou ombre. Dans les régions aux printemps froids, dites à Maman de conserver la potée à l’intérieur, devant une fenêtre ensoleillée, jusqu’à ce qu’on annonce des températures nocturnes supérieures à 12 °C, car certaines annuelles sont frileuses.

Bulbes printaniers (Tulipa, Narcissus, Crocus, etc.)

20180509D Wouter Koppen, ibulb.jpg..jpg

Narcisses et jacinthes. Source: Wouter Koppen, ibulb.org

Ces bulbes sont rustiques. Après la floraison, plantez-les à l’extérieur dans un emplacement qui est ensoleillé au printemps (ces plantes sont en dormance l’été et donc indifférentes à l’exposition estivale) et ils fleuriront de nouveau les années suivantes.

Hibiscus rose de Chine (Hibiscus rosa-sinensis)

10e6084f-5b4f-48c0-9452-e5e3c8a137a0.jpg

Hibiscus rose de Chine. Source: www.hollywoodhibiscus.com

Il s’agit d’une plante d’intérieur (arbuste d’extérieur dans les régions tropicales) à grosses fleurs en forme d’antenne parabolique qui peut refleurir encore et encore pendant plusieurs années. Conservez-la au soleil ou mettez-la à l’extérieur durant l’été.

Hortensia ou hydrangée à grandes feuilles (Hydrangea macrophylla)

20180509G www.teleflora.com.png

Hydrangée à grandes feuilles. Source: http://www.teleflora.com

Avec ses grosses boules de fleurs bleues ou roses, parfois d’autres couleurs, elle ne peut que plaire. Dites à Maman de l’arroser abondamment et souvent : cette plante perd beaucoup d’humidité à l’air à cause de ses énormes feuilles et alors sèche très rapidement. Après la floraison, Maman peut l’acclimater aux conditions de jardin et la planter à l’extérieur. Avec un peu de chance, elle refleurira l’an prochain. Une bonne protection hivernale sera toutefois nécessaire dans les régions froides, car cette plante n’est pleinement rustique que dans les zones de rusticité 6 à 9.

Lis (Lilium spp.)

20180509H W.H. Zandbergen, ibulb.org.jpg

Lis. Source: W.H. Zandbergen, ibulb.org

Roses, rouges, jaunes, orange ou blancs, à fleurs en trompette, en étoile ou en forme de turban, parfumés ou non, les lis en pot sont toujours saisissants. Pour prolonger le plaisir au maximum, achetez une plante avec beaucoup de boutons floraux, mais seulement une ou deux fleurs ouvertes. Les lis sont rustiques (zone 3 ou 4 pour la plupart) et peuvent donc être plantés en pleine terre, au soleil, après la floraison. Ils reviendront annuellement pendant de nombreuses années.

Primevère (Primula spp.)

20180509J www.ebbing-lohaus.de.jpg

Primevère des jardins. Source: www.ebbing-lohaus.de

Il existe de nombreuses primevères, dont plusieurs vendues comme plantes-cadeaux. Certaines, comme la primevère obconique (P. obconica) et la primevère des fleuristes (P. malacoides), sont considérées comme des annuelles et meurent après la floraison. Mettez-les tout simplement au compost quand leurs fleurs sont fanées. La plupart des autres, et surtout la très populaire primevère des jardins (P. vulgaris et P. x polyantha), sont solidement rustiques : des vivaces classiques pour la plate-bande, la plupart adaptées aux zones 3 à 8. On peut les repiquer dans une plate-bande mi-ombragée au sol relativement humide et elles repousseront fidèlement pendant plusieurs années.

Rosier (Rosa spp.)

20180509I www.jacksonandperkins.com.jpg

Rosier miniature. Source: www.jacksonandperkins.com

On vend surtout des rosiers miniatures (très rustiques, zone 4) et polyanthas (moyennement rustiques, environ zone 5) à la fête des Mères. Souvent, ces plantes refleuriront plusieurs fois au cours de l’été si on les maintient correctement. Plantez-les en pleine terre, au soleil, pour une floraison renouvelée au cours des années à venir.


Bien sûr, il y a beaucoup d’autres potées fleuries que Maman appréciera : arbuste à fleurs, cinéraire, violette africaine, orchidée, broméliacée, etc. Choisissez-les en pensant non seulement à ses goûts, mais aussi à ses capacités de les maintenir.

Publicités

Trucs pour soigner les plantes de Pâques

Par défaut

20150405ALa tradition veut qu’on remplisse sa demeure de fleurs à Pâques, mais alors qu’on achète des fleurs coupées à la Saint-Valentin, à Pâques, le choix va plutôt vers les plantes vivantes, ce qu’on appelle des potées fleuries. Voici les plus populaires et les soins à leur prodiguer.

Lis de Pâques (Lilium longiflorum)

20150405BIl préfère la fraîcheur, surtout la nuit. Placez-le dans un endroit bien éclairé le jour, mais devant une fenêtre fraîche le soir; même dans un garage non chauffé ou un sous-sol froid. Arrosez bien quand le terreau s’assèche. En mai, on peut tenter de le transplanter en pleine terre, mais il n’y a pas de garantie qu’il y réussira, car sa rusticité est faible (zone 6 ou 7). Attention: les lis sont toxiques aux chats!

Autres lis (Lilium spp.)

20150405CLes lis aux fleurs jaunes, orange, roses, etc. qui sont vendus à Pâques sont rustiques (zone 3 ou 4). Leur culture est identique à celle du lis de Pâques tant qu’ils demeurent dans la maison, mais on peut par la suite les transplanter en pleine terre dans un emplacement ensoleillé et s’attendre à ce qu’ils y réussissent bien. Encore: placez-les loin de vos chats!

Hydrangée à grandes feuilles (Hydrangea macrophylla)

20150405DAvec ses grosses «boules» de fleurs bleues, roses, violettes, rouges, pourpres ou blanches, l’hydrangée à grandes feuilles, appelée aussi quatre-saisons ou hortensia, est très populaire à Pâques. La clé de son succès consiste à surveiller étroitement son arrosage, car elle s’assèche à une vitesse phénoménale: il peut être nécessaire, selon les conditions, de l’arroser aux deux ou trois jours! Un éclairage moyen suffira ainsi que des températures d’intérieur normales, bien qu’elle apprécie les nuits fraîches. On peut la transplanter au jardin à la fin de mai, dans un emplacement protégé mi-ombragé ou ombragé, mais il n’y a pas de garantie de succès, du moins au Québec, car elle est de zone 6. Nos amis européens, par contre, auront plus de chance!

Chrysanthème (Chrysanthemum x morifolium)

20150405EDurant son séjour dans la maison, offrez-lui des températures normales et un éclairage modéré, arrosant au besoin pour ne pas qu’il s’assèche. Après, rasez le plant à 5 cm du sol. À la fin de mai, transplantez au jardin dans un endroit ensoleillé. Normalement, il refleurira à l’automne, mais il n’y a pas de garantie qu’il passera l’hiver, car la rusticité des chrysanthèmes est très variable: de 4 à 9, selon le cultivar… et les variétés offertes à Pâques sont rarement parmi les plus rustiques.

Bulbes

20150405FTulipes, narcisses, crocus, jacinthes, muscaris, etc. sont souvent offerts à Pâques. La fraîcheur est de rigueur, avec des nuits les plus froides possible: 10°C ou moins. Offrez un bon éclairage et arrosez dès que le terreau s’assèche. Coupez les fleurs après la floraison. Au mois de mai, transplantez en pleine terre. Tous ces bulbes sont rustiques (généralement de zone 3) et devraient refleurir au jardin… mais peuvent prendre quelques années avant de récupérer suffisamment du traumatisme de leur séjour dans la maison pour fleurir de nouveau!

 Azalée (Rhododendron simsii)

 20150405GC’est la seule véritable plante d’intérieur du groupe. Donnez-lui un éclairage modéré et surveillez étroitement ses arrosages : en fleurs, elle perd beaucoup d’eau par évaporation. Pourtant, elle ne tolère pas l’assèchement et il faut donc arroser dès que le terreau est le moindrement sec. Elle aime la fraîcheur, ainsi est-il utile de la placer à l’extérieur l’été, dans un endroit frais et ombragé. Ne la rentrez qu’en octobre, car les nuits froides d’automne stimulent la floraison. Elle devrait refleurir dans la maison au cours de l’hiver.

Primevère (Primula spp.)

20150405A

Primula x polyantha: cette primevère est de zone 4, suffisamment rustique pour la culture au jardin.

Plusieurs primevères sont vendues à Pâques. Elles aiment toutes la fraîcheur et demandent un arrosage suivi pour ne pas s’assécher, mais diffèrent dans leur rusticité. On peut en repiquer certaines en pleine terre à la mi-ombre dans un sol humide pour les voir s’y établir, alors que d’autres dépérissent après la floraison et ne peuvent pas être récupérées.

Joyeuses Pâques!