D’où viennent les raisins sans pépins?

Par défaut

Raisins sans pépins ‘Somerset’. Photo: Gurney’s

Question : Je suis un jardinier assez débutant, mais je cultive une vigne ‘Somerset’ avec beaucoup de succès depuis quelques années et je suis vraiment très fier de mes résultats. Deux boisseaux de fruits cet automne à partir d’un seul pied que je laisse pousser plus ou moins à sa guise! Mais les raisins sont sans pépins et cela m’intrigue. S’ils sont sans pépins, comment se reproduisent-ils? Et quelle est leur origine?

Sam

Réponse : La réponse à la première question est assez simple : les vignes sans pépins ne se reproduisent pas, pas par semences en tout cas. Mais vous pouvez facilement bouturer n’importe quelle vigne et ainsi produire une plante identique. Ou vous pouvez la greffer sur un autre pied de vigne. Ainsi, une fois qu’une vigne à raisins sans pépins a été développée, on peut facilement le multiplier par bouturage ou greffage.

Boutures de vigne à raisins. Photo: http://www.yellowfarmhousegarden.com

Il en va de même pour les vignes aux fruits fertiles, soit ceux qui ont des pépins : à moins de vouloir expérimenter ou faire de l’hybridation, jamais on ne les multiplie à partir de pépins. À la place, les pépinières de production multiplient les variétés intéressantes par bouturage ou greffage et nous les vendent.

Il en va de même pour la plupart des autres fruitiers : pommiers, orangers, framboisiers, poiriers, cerisiers, etc. Rarement les multiplie-t-on par semences. Au lieu de cela, on les clone par bouturage ou greffage.

Les avantages des raisins sans pépins

Raisins avec pépins. Photo: http://www.carefoundation.co.uk

À l’origine, les raisins sans pépins servaient surtout pour la production de raisins secs. De nos jours, toutefois, la plupart des raisins de table vendus sont sans pépins, du moins, en Amérique. Cracher des pépins en public n’est plus considéré comme le summum de la sophistication et il est tout simplement plus élégant de manger un raisin tout entier plutôt que de devoir discrètement disposer des pépins dans un mouchoir. 

En revanche, les pépins sont souvent considérés comme avantageux pour les raisins à vin. Dans le cas de certaines variétés, du moins, les tannins dégagés par les pépins aident à donner au vin son goût particulier.

Mais d’où viennent les raisins sans pépins ?

Maintenant, la deuxième question : quelle est l’origine des raisins sans pépins? Et d’ailleurs, il en existe des dizaines de variétés! C’est plus compliqué à expliquer.

De temps en temps, mère Nature commet une erreur et produit, à partir de graines, une plante incapable de produire des graines viables. Les graines commencent à se former, puis avortent, mais souvent le fruit continue à mûrir. 

Il y a, dans les raisins sans pépins, de tout petits points: c’est tout ce qu’il reste des graines avortées. Photo: fredo.co.za

C’est ce qu’il se passe avec les raisins sans pépins. Si vous coupez un raisin sans pépins en deux, vous y trouverez de tous petits points à peine perceptibles : il s’agit d’embryons avortés. Les minuscules points noirs à l’intérieur des bananes — un autre fruit sans pépins! – sont également des embryons avortés.

Le raisin sans pépins est connu depuis au moins l’époque romaine: Pline l’Ancien en fait mention en 75. Le raisin vert de table le plus courant, ‘Thompson’s Seedless’, sans pépins, par exemple, est une très vieille variété qui porte différents noms dans différents pays. On ne connaît pas son origine, mais il date sûrement de plusieurs siècles. Il serait le parent, directement ou indirectement, de la plupart des raisins sans pépins produits aujourd’hui.

Pour créer de nouvelles vignes à raisins sans pépins, il faut passer par la culture in vitro. Photo: http://www.freshplaza.com

Les hybrideurs de fruits peuvent quand même croiser des vignes à raisins sans pépins, car leurs fleurs sont fertiles, et ainsi produire de nouvelles variétés sans pépins. Pour cela, toutefois, il faut pratiquer ce qu’on appelle la «récupération des embryons». En effet, peu après que le fruit fertilisé commence à se développer, on se hâte d’en retirer l’embryon avant qu’il ne soit avorté, puis le stimule à continuer son développement en culture in vitro (c’est-à-dire en éprouvette) jusqu’à ce qu’il soit assez gros pour germer et produire une nouvelle vigne à raisin. On pourrait donc dire que les raisins sans pépins sont des bébés-éprouvettes !

Mais cela est seulement nécessaire si vous voulez créer une nouvelle variété sans pépins. Si vous avez déjà une vigne de raisins sans pépins dont les traits vous plaisent, comme ‘Somerset’, il suffit de la bouturer pour en obtenir d’autres !

Publicités