Catégories

Recherche

À quelle profondeur planter les bulbes pour les mettre à l’abri du gel?

Ill.: www.clipartmax.com, montage: jardinierparesseux.com Question: À quelle profondeur doit-on planter les bulbes (hyacinthe, narcisse, tulipe, etc.) pour qu’ils ne gèlent pas?  Stéphane Pratt Réponse: En fait, les bulbes peuvent tolérer le gel une fois bien enracinés. L’important est de les planter assez tôt pour qu’ils puissent s’enraciner avant que le sol ne soit gelé (prévoyez les planter au moins 4 à 5 semaines avant que le sol ne gèle dur), car leur croissance débute à l’automne, arrête pendant le cœur de l’hiver, puis reprend très tôt au printemps, dès que le sol commence à dégeler. Il serait illogique d’essayer de planter les bulbes assez profondément pour qu’ils soient complètement à l’abri du gel. Au Québec, le sol gèle en moyenne à 1,35 m de profondeur à Montréal et à 1,5 m à Québec. Tout un trou à creuser! Même dans la douce France, le sol peut facilement geler à 50 cm de profondeur. Imaginez le trou de plantation qu’il faudrait creuser pour les mettre... Lire la suite >

La règle de trois

La règle de base de la plantation des bulbes est de les planter à une profondeur égale à trois fois la hauteur du bulbe et à un espacement égal à trois fois son diamètre. Sous un climat très froid (zone 3 ou moins), il peut être utile d’enterrer les bulbes rustiques plus profondément que la normale, soit jusqu’à une profondeur égale à cinq fois la hauteur du bulbe. Ainsi le bulbe se trouvera mieux protégé contre le froid. Les tulipes hybrides (perroquets, triomphes, hybrides de Darwin, etc.) font un peu exception à cette règle. D’accord, elles poussent bien si on les plante à une profondeur égale à 3 fois la hauteur du bulbe (environ 15 à 20 cm de profondeur, selon la taille du bulbe), mais vous trouverez qu’elles persisteront plus longtemps (et seront davantage protéger les écureuils) si vous les plantez à 30 cm de profondeur, deux fois plus profondément que la recommandation générale. Il faut toutefois limiter la plantation des bulbes... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!