Catégories

Recherche

Tiques au jardin : quelques nuances, 2e partie

Outre le réchauffement climatique, qui est souvent pointé du doigt pour expliquer la propagation vers le Nord de la maladie de Lyme, la fragmentation des forêts pourrait être une autre cause importante de la présence importante de tiques et de la maladie de Lyme. Tiques et forêts Tout d’abord, les tiques prolifèrent dans les lisières de forêt. Cet environnement, souvent composé d’herbes hautes et d’arbustes, fournit un habitat pour les animaux hôtes, mais il s’agit aussi d’un milieu qui reste humide et qui empêche les tiques de s’assécher et de mourir. Une forêt qui est découpée par des routes et des secteurs habités aura nécessairement plus de ces zones de transition. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on recommande de créer une zone tampon dans ces zones de transition composée de paillis de bois ou de gravier d’au moins 1 mètre de large. Puisque les tiques sont sensibles à la sécheresse, ces barrières les empêcheraient de migrer vers le reste... Lire la suite >

Conservation de la nature Canada invite la population à faire preuve de vigilance relativement aux tiques

Méfiez-vous de ces petits invités indésirables cet été Beaucoup prévoient profiter de l’été en passant du temps à l’extérieur. Comme la saison des tiques est maintenant commencée et qu’elle se poursuivra jusqu’en octobre, Conservation de la nature Canada (CNC) invite les gens à prendre les précautions nécessaires pour se protéger contre ces petits parasites lors de leurs promenades en forêt ou sur les sentiers et même dans leur jardin. Les tiques à pattes noires (aussi appelées tiques du chevreuil) peuvent être porteuses de diverses maladies bactériennes nuisibles aux humains. La maladie de Lyme, par exemple, est une infection transmise par les piqûres de tiques. Les signalements de tiques porteuses de la maladie de Lyme sont courants en Europe et se multiplient au Canada. Les tiques se font également de plus en plus communes au Québec. Elles se cachent à l’ombre dans les zones boisées et dans les herbes hautes, et peuvent être transportées d’un endroit à l’autre par des oiseaux... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!