Catégories

Recherche

Plantes aux feuilles bizarres: les plantes à fenêtre

Voici encore un autre article sur les plantes à feuillage bizarre, une petite série que je publie de temps en temps. Cet article fait suite à Cinq plantes aux feuilles bizarres, Quatre autres plantes aux feuilles bizarres et Plantes aux feuilles bizarres: les feuilles perfoliées, si jamais vous voulez les relire. Comment les feuilles fonctionnent… habituellement! Presque partout sur la planète, les feuilles ont la même structure. Elles ont une surface supérieure plane et vert foncé, couleur qui vient des chloroplastes, ces cellules vertes qui convertissent la lumière solaire en énergie et qui sont placées juste sous la surface de la feuille. Leur partie inférieure a peu de chloroplastes et est donc vert plus pâle. Cette organisation est très logique, car la plante veut capter un maximum d’énergie solaire et le soleil se trouve au-dessus de la plante. Même leur port (la plupart des feuilles sont portées à l’horizontale) est conçu pour recevoir tout le soleil possible. Se protéger du... Lire la suite >

Quatre autres plantes aux feuilles bizarres

Le 30 novembre 2017, le sujet de ce blogue était Cinq plantes aux feuilles bizarres. Voici un autre blogue sur le sujet, avec cette fois-ci quatre plantes aux feuilles réellement étranges. Albuca spiralé (Albuca spiralis ‘Frizzle Sizzle’) Personne ne sait pourquoi les feuilles de l’albuca spiralé poussent enroulées en tire-bouchon, mais c’est bel et bien sa façon de croître, en culture comme dans la nature dans le sud de l’Afrique. Peut-être que les feuilles enroulées offrent une certaine protection contre le soleil très intense du secteur? Personne ne le sait. L’albuca ‘Frizzle Sizzle’ est très populaire et se vend par milliers en pots individuels au printemps, surtout comme «curiosité végétale». Je soupçonne que cette popularité diminuera, car la plante n’est pas nécessairement très facile à cultiver, du moins, quand on essaie de lui faire passer l’hiver, et ainsi peu de gens réussissent à la garder au-delà du premier été. Comme elle est plus curieuse que belle et assez coûteuse, aurez-vous... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!