Piéger les limaces avec de la bière: mythe ou réalité?

Par défaut

20150715ADans le blogue d’hier, j’ai expliqué pourquoi une barrière anti-limaces composée de coquilles d’œufs n’est pas efficace. Il y a eu beaucoup de protestations (on ne s’attaque pas impunément à un mythe horticole!) et aussi beaucoup de questions, notamment sur l’efficacité du célèbre «piège anti-limaces à la bière». D’où le truc d’aujourd’hui.

Le piège anti-limace à la bière est-il lui aussi un mythe?

20150715B

Piège à la bière

D’abord, quelques explications. Un piège à la bière est très simple a préparer. Vous enfoncez un petit bol dans le sol et vous y versez de la bière (n’importe laquelle, même une bière sans alcool). Les limaces, attirées par l’odeur de malt, seraient supposées de tomber dans le plat et se noyer. D’ailleurs, faites-en l’expérience et vous y trouverez bien quelques limaces noyées. Donc, a priori ça semble fonctionner.

Mais une vidéo accélérée tournée sur le sujet révèle la réalité. La plupart des limaces qui visitent le piège se contentent de boire un peu de bière, puis de continuer leur chemin, sans séquelles. Certaines descendent même dans le piège, s’y vautrent puis en ressortent, de toute évidence très contentes de leur beuverie. D’autres (une petite minorité) descendent aussi dans le piège, mais n’en sortent pas: elles se noient. (Personne ne sait pourquoi certaines limaces se noient alors que la majorité s’en tirent indemnes: cela demeure un mystère).

Autre problème: l’odeur de malt attire les limaces de loin et donc augmente la population de limaces dans le secteur. Ainsi, les plantes près du piège subissent plus de dommages que les plantes situées loin du piège. Autrement dit, le piège anti-limace à la bière ne protège pas vos plantes et peut même résulter en encore plus de dégâts.

Il y a cependant une méthode pour faire en sorte que le piège à la bière réduise vraiment les dégâts causés par les limaces chez vous… mais elle n’est pas très gentille. C’est que vous recommandiez le piège à votre voisin: il l’essaie, se contentent des quelques limaces qui s’y noient, maistoutes les limaces du quartier s’en vont chez lui. Pas très catholique, n’est-ce pas?

Bon, soyons plus magnanime: placez le piège chez vous, mais loin des plantes susceptibles aux dommages. Par exemple, le plus loin possible du potager. Là vous devriez obtenir un certain effet positif.

Demain, un résumé rapide des autres méthodes pour contrôler les limaces… dont certaines fonctionnent très bien!