Croissance étrange sur une haie de cèdres

Par défaut
20170908A H. Zell, WC.JPG

Les cônes de thuya ne sont pas une maladie. Photo: H. Zell, Wikimedia Commons

Question: Ma haie de cèdres est couverte d’étranges croissances jaune-vert cette année. La haie a certainement plus de 15 ans, mais c’est la première fois que j’ai ce problème. Quelle est cette maladie et comment puis-je la prévenir?

Donald Hinse
Terrebonne

Réponse: Ces «croissances jaune-vert» ne sont pas des symptômes de maladie, mais tout simplement des cônes. Ils ne ressemblent peut-être pas aux cônes de pin plus connus, surtout compte tenu de leur taille beaucoup plus petite (seulement 8 à 13 mm de long), mais ils ont la même fonction: les cônes produisent les graines qui donneront naissance à la prochaine génération. Après tout, les « cèdres » (en fait, thujas, Thuja occidentalis) sont des conifères et le mot conifère signifie «porteur de cônes».

20170908B Sten Porse, WC.jpg

Cônes à maturité qui s’ouvrent pour libérer les graines qu’ils contiennent. Photo: Sten Porse, Wikimedia Commons

Notez que les cônes ne resteront pas jaune-vert; ils deviendront bruns au cours de l’automne, puis s’ouvriront pour libérer leurs graines. Ils resteront fixés aux arbustes pendant l’hiver, mais finiront par tomber au sol.

Si vos thuyas ne produisent des cônes qu’après 15 ans, c’est parce qu’ils approchent maintenant la maturité. En effet, si les thujas produisent occasionnellement des cônes dans leur jeunesse, habituellement c’est vers l’âge de 10 ans qu’ils commencent. D’ailleurs, typiquement ils ne les produisent en grande quantité qu’à partir de l’âge d’environ 30 ans. En outre, ils ne produisent pas nécessairement des cônes chaque année, mais plutôt aux 2 à 5 ans.

20170908C Hans, pixabay.jpg

Fleurs femelles de thuya à l’extrémité des rameaux. Photo: Hans, pixabay

Si vous voulez empêcher la formation de cônes, étudiez les plantes au printemps (avril à juin, selon la région). Dans les années où les rameaux portent des extrémités rosées (il s’agit des très discrètes fleurs femelles), taillez un peu plus sévèrement afin de les supprimer. Bien sûr, si vous éliminez les fleurs femelles, il n’y aura pas de cônes par la suite.

20170908D. Pine siskin, oregonlive.com.jpg

Tarin des pins (Spinus pinus) sur un thuya. Photo oregonlive.com

Cela dit, je vous suggère d’apprendre à voir la formation de cônes sur vos thuyas comme une valeur ajoutée plutôt que comme un problème et de simplement laisser la nature suivre son cours. Après tout, les cônes de thuya sont une source importante de nourriture pour de nombreux oiseaux et animaux, y compris les mésanges, les gros-becs, les tarins des pins, les sitelles et les écureuils rouges. Ne souhaiteriez-vous pas inviter ces gentilles créatures dans votre jardin?

Vivre et laisser vivre: une excellente devise pour les jardiniers paresseux!20170908A H. Zell, WC