Forcer des bulbes sans terreau : un projet pour toute la famille

Par défaut

Forcer des bulbes sur l’eau est un jeu d’enfant. Source: http://www.homedepot.com

J’ai déjà expliqué comment forcer des bulbes dans un pot de terreau, mais on peut aussi les forcer sur l’eau.

Il suffit de les cultiver au-dessus d’un réservoir d’eau quelconque. À cette fin, on utilise habituellement une «carafe à jacinthe», c’est-à-dire un récipient étanche, transparent ou en céramique, en forme de sablier. Ce contenant présente un rétrécissement qui supporte la base du bulbe. On peut toutefois utiliser tout contenant présentant un goulot d’étranglement de la bonne taille pour maintenir le bulbe à fleur d’eau : par exemple, un petit pot de confitures.

Un projet pour les enfants

20181110B www.vancouversun.com.jpg

Forcer les bulbes sur l’eau est un excellent projet pour toute la famille. Source: http://www.vancouversun.com

Forcer un bulbe sur l’eau est un excellent projet pour initier les enfants à l’horticulture. Ils seront fascinés de voir les racines se former et la pousse se développer. De plus, quand le bulbe sera enfin exposé à la chaleur et à la lumière, les changements se produiront si rapidement, passant d’un bulbe sans feuille à la pleine floraison en souvent à peine une semaine, que les enfants ne perdront pas patience. Et un bulbe est suffisamment gros pour que l’enfant puisse le placer lui-même. À partir de l’âge de six ans environ, les enfants sont même capables de s’occuper de l’arrosage… sous l’œil attentif d’un parent, bien sûr, qui leur fera penser à vérifier le niveau de l’eau.

Le bulbe traditionnellement utilisé pour cette technique est la jacinthe préparée. On peut toutefois lui substituer une tulipe ou un narcisse à gros bulbe.

Il faut toutefois se rappeler que le bulbe doit être d’une taille appropriée au contenant et une carafe à jacinthe ne conviendra donc pas à un petit bulbe: le rétrécissement sera trop large. Il existe également des carafes à crocus, mais très honnêtement, un seul corme de crocus ne donne pas un effet très spectaculaire. On peut même cultiver une amaryllis (Hippeastrum) sur l’eau… à condition de trouver un contenant de taille appropriée!

Une technique simple

La technique est des plus simples.

20181110C www.gardenersworld.com.jpg

Le bulbe doit à peine toucher l’eau. Source: www.gardenersworld.com

Remplissez le contenant d’eau claire environ jusqu’au rétrécissement et placez le bulbe, la pointe vers le haut, dans le haut du contenant. La base du bulbe peut toucher à l’eau, mais à peine. Placez l’ensemble dans un emplacement frais et sombre.

20181110D www.waitrosegarden.com.jpg

Les jacinthes préparées réagissent rapidement au traitement donné. Source: www.waitrosegarden.com

C’est à cette étape que l’utilisation d’un bulbe de jacinthe préparée (spécialement traitée pour le forçage) devient avantageuse, parce que la période d’obscurité requise est moins longue que pour les autres bulbes et qu’il n’est pas nécessaire de maintenir une température aussi froide. Idéalement, vous baisserez la température nocturne à 10 à 12 °C. Les jacinthes ordinaires (non préparées), les tulipes, les crocus et les autres bulbes à floraison printanière exigent normalement des températures de 1 à 9 °C.

Maintenez ces conditions pendant environ 9 semaines pour les jacinthes préparées et 13 à 15 semaines pour la plupart des autres bulbes.

Quant à l’amaryllis, aucune température fraîche n’est nécessaire pour son forçage, ni un emplacement à l’obscurité. Placez-la devant une fenêtre ensoleillée et elle fleurira normalement dans les 5 à 8 semaines suivant la plantation.

20181110E www.gardenersworld.com.jpg

Les racines se forment rapidement. Source: www.gardenersworld.com

Les racines se forment rapidement et descendent dans l’eau. Le niveau d’eau baisse aussi, car le bulbe «boit.» Il faut alors jeter un coup d’œil tous les trois ou quatre jours en ajoutant de l’eau au besoin, car le récipient ne doit jamais s’assécher complètement.

Quand une belle pointe de croissance est formée, que le contenant est rempli de racines et que le nombre minimal de semaines s’est écoulé, on peut exposer la plante à la lumière et à la chaleur. La floraison survient alors rapidement.

Il ne faut pas que le bulbe manque d’eau pendant la floraison non plus! Rajoutez de l’eau dans le récipient selon les besoins.

Quand la floraison est terminée, nettoyez le contenant et remisez-le pour l’année suivante, puis compostez le bulbe. Il sera complètement épuisé par son expérience et ne refleurira pas. Ne pensez même pas ajouter de l’engrais à l’eau du récipient afin de nourrir le bulbe en vue d’une autre floraison : il ne sera pas plus en forme… et votre contenant se remplira rapidement d’algues.

Le forçage sur gravier

20181110G linaloo.typepad.com.jpg

On peut utiliser toutes sortes de substrats comme support pour les bulbes. Source: linaloo.typepad.com

On peut aussi forcer les bulbes dans un substrat sans terre, notamment sur du gravier, des galets de rivière, des boulets d’hydroponie, des coquillages, des billes colorées, etc.

Dans un contenant décoratif (un contenant transparent est idéal, car on peut y voir les racines se développer et mieux surveiller le niveau de l’eau) et imperméable (donc, sans trou de drainage), on verse le substrat choisi pour former une couche d’au moins 4 à 5 cm de hauteur où les racines pourront se former.

20181110I www.younghouselove.com

Placez les bulbes sur le substrat, puis rajoutez-en pour les solidifier. Source: www.younghouselove.com

Placez les bulbes sur le substrat (pour le plus bel effet, mettez autant de bulbes que le pot peut en contenir… oui, les bulbes peuvent se toucher) et remplissez les interstices entre les bulbes avec d’autres pierres, billes, etc., de façon à couvrir les bulbes presque complètement. Maintenant, ajoutez de l’eau jusqu’à la base des bulbes et placez la potée au frais et dans l’obscurité.

Les bulbes appropriés au forçage sur l’eau conviennent aussi au forçage sur gravier. Choisissez donc parmi la jacinthe préparée, le narcisse, la tulipe, le crocus, l’amaryllis, etc.

20181110F www.dutchgrown.com.jpg

Narcisse Paperwhite dans des coquillages. Source: http://www.dutchgrown.com

Le narcisse Paperwhite (Narcissus papyraceus) et ses proches parents, comme le narcisse ‘Grand Soleil d’Or’ ou ‘Chinese Sacred Lily’, soit des narcisses originaires de climats plus doux que les autres narcisses, sont particulièrement prisés pour le forçage sur gravier, car ils nécessitent encore moins de fraîcheur que les jacinthes préparées. D’accord, une température nocturne à 18 °C serait idéale, car cela donnera des tiges florales plus robustes, mais on peut facilement les forcer à la température de la pièce. Et ces narcisses fleurissent rapidement aussi: habituellement en 5 à 8 semaines.


Voilà! Un beau petit projet d’automne pour fleurir votre maison au cours de l’hiver et du printemps. Mettez-vous y donc!

Publicités

Forcer des bulbes pour un printemps hâtif

Par défaut

Bulbes de scille de Sibérie en forçage. Source: lindenhillgardens.wordpress.com

Vous avez un surplus de bulbes à plantation automnale (tulipes, narcisses, crocus, etc.), ou encore, vous avez tout simplement oublié de les planter? Peu importe, car on peut les «forcer» et quand même obtenir des fleurs pour le printemps suivant.

«Forcer» veut dire pousser une plante à fleurir avant son temps. On pratique le forçage surtout avec les bulbes, de façon à avoir un printemps hâtif. Et la technique est si simple.

Comment faire

20181105C www.tesselaar.net.au.jpg

Plus il y aura de bulbes dans le pot, meilleur sera l’effet. Source: http://www.tesselaar.net.au

Prenez un pot de bonne taille (au moins 20 cm de diamètre) et remplissez-le aux trois quarts de terreau (truc: le terreau sera plus facile à manipuler si vous l’humidifiez préalablement). Placez des bulbes sur ce substrat, côté aplati vers le bas. Ne soyez pas chiche: mettez-en autant que vous pouvez sans les comprimer. Plus il y aura de bulbes dans le pot, plus l’effet sera saisissant! Eh oui, malgré un conseil qu’on voit souvent, les bulbes peuvent se toucher!

Pouvez-vous mélanger différents bulbes dans le même pot? Des tulipes, des narcisses et des crocus, par exemple? Oui, mais… il est très difficile d’obtenir une floraison simultanée de bulbes en mélange. Pour une floraison variée, mieux vaut empoter plusieurs pots, chacun contenant une seule variété de bulbe.

Recouvrez maintenant les bulbes de terreau et arrosez bien. Si la pointe des bulbes dépasse, ce n’est pas grave.

Des bulbes en vase

20181105E www.thriftyfun.com.jpg

On peut aussi forcer des bulbes sans terreau. Source: http://www.thriftyfun.com

Il est aussi possible de forcer des bulbes dans l’eau (dans une carafe à jacinthe, par exemple) ou dans du gravier. Je vous expliquerai la technique dans un prochain article.

Un hiver simulé

20181105F-1500-trucs.jpg

Les bulbes ont besoin d’une longue période de froid avant de pouvoir fleurir. Source: Claire Tourigny, tiré du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

L’étape la plus importante est la suivante: les bulbes doivent subir une longue période de froid pour fleurir. En effet, les bulbes que nous forçons proviennent de régions aux climats froids où ils subissent des hivers longs et froids. Sans période de froid, ils ne sauront pas quand fleurir!

Emballez donc votre potée dans un sac de plastique (pour qu’elle ne s’assèche pas trop) et placez-la dans un réfrigérateur, un garage un peu chauffé, un caveau à légumes ou tout autre emplacement où la température restera sous les 9 °C, mais au-dessus de 0 °C.

20181105G frydayfunstuff.com.png

«Je sais que la potée de bulbes est quelque part dans ce secteur!» Source: frydayfunstuff.com

Les lecteurs des climats tempérés relativement doux, où le sol ne gèle pas en profondeur, peuvent aussi placer les potées dans une tranchée à l’extérieur, les recouvrant avec du paillis. Ainsi, ils pourront facilement aller chercher les pots en plein hiver selon leurs besoins… mais cela ne fonctionne pas sous un climat froid. Comment, en effet, récupérerez-vous vos bulbes en février quand le paillis sera solidement gelé et que la tranchée sera sous 1 m de neige?

Le placement à l’extérieur ne fonctionnera pas non plus sous un climat chaud où la température extérieure ne sera pas inférieure à 9 °C de façon régulière pendant de longs mois d’hiver. Là, un réfrigérateur sera nécessaire.

Patience requise

20181105H techflourish.com.gif

techflourish.com

La période de forçage est très longue: 14 semaines pour la plupart des bulbes (9 semaines pour les jacinthes, 10 semaines pour les crocus et les muscaris, même 15 à 16 semaines pour les tulipes tardives), car il faut les «convaincre» qu’ils ont vécu un véritable hiver. Durant cette période, arrosez au besoin: les bulbes ne sont pas en dormance, mais en pleine croissance et absorberont passablement d’eau.

Le forçage comme tel

20181105I reallifegardensolutions.com.jpg

Quand les pousses sont bien évidentes et que le pot est rempli de racines, on peut procéder au forçage. Source: reallifegardensolutions.com

Quand de nouvelles pousses jaune pâle sont bien évidentes et que le pot est rempli de racines, enlevez le sac et placez la potée dans un endroit frais, mais ensoleillé: devant une fenêtre orientée à l’est, par exemple. Les feuilles et les tiges florales sortiront très rapidement et les bulbes seront bientôt en fleurs. Tournez les pots d’un quart de tour tous les trois ou quatre jours afin que les tiges poussent droit, et continuez de les arroser au besoin.

Si vous placez les bulbes dans une pièce plus chaude, la floraison aura lieu quand même, mais les tiges pourraient s’étioler (être hautes et fragiles) et alors avoir besoin d’un tuteur.

Après la floraison

Après la floraison, qui ne durera qu’une semaine ou deux, vous pourrez jeter les bulbes au compost si vous le voulez… ou les planter en pleine terre une fois que le sol sera dégelé. Ils refleuriront au cours des années à venir, bien que rarement le printemps suivant (il leur faut du temps pour récupérer du «trauma» du forçage).

Les bulbes de tulipes font exception: il vaut rarement la peine d’essayer de les récupérer après le forçage. Leur place est au compost!

Ne forcez pas les mêmes bulbes deux fois, car le premier forçage les affaiblit. Utilisez de nouveaux bulbes à chaque fois.

Quels bulbes utiliser?

20181105J danfennell.com.jpg

Les muscaris sont probablement les bulbes les plus faciles à forcer. Source: danfennell.com

On peut forcer tout bulbe à floraison printanière, mais les variétés hâtives donnent habituellement de meilleurs résultats, car elles sont naturellement plus courtes et donc, si elles s’étiolent un peu (ce qui est souvent le cas quand on force des bulbes), cela ne paraîtra pas trop. Voici quelques exemples de bons choix:

  1. Anemone blanda
  2. Chionodoxa: toute variété
  3. Crocus: ‘Giant Yellow’, ‘Jeanne d’Arc’, ‘Remembrance’
  4. Iris: Iris reticulata ‘Harmony’, ‘J.S. Dijt’
  5. Jacinthe : ‘Blue Jacket’, ‘Delft Blue’, ‘Innoncence’, ‘Queen of the Pinks’
  6. Muscari: toute variété
  7. Narcisse: ‘Carlton’, ‘February Gold’, ‘Peeping Tom’, ‘Tête à Tête’, ‘Unsurpassable’
  8. Perce-neige: toute variété
  9. Scille: toute variété

    20181105K martagon.blogspot.com

    Les tulipes tendent à s’étioler, d’où l’importance d’utiliser des variétés naturellement courtes. Source: martagon.blogspot.com

  10. Tulipes simples hâtives, doubles hâtives et triomphes: ‘Brilliant Star’, ‘Christmas Marvel’, ‘Couleur Cardinal’, ‘Diana’, etc.

Cas spéciaux

20181105L www.diy.com.jpeg

Les narcisses Paperwhite sont les bulbes les plus rapides à forcer: ils sont souvent en fleurs en seulement 5 à 6 semaines. Source: http://www.diy.com

Les narcisses Paperwhite (Narcissus papyraceus, syn. N. tazetta), n’ont pas besoin de traitement au froid pour fleurir. Aussi, ils arrivent rapidement à floraison: on peut les planter au début de novembre et avoir des fleurs pour Noël!

Il existe aussi des «jacinthes préparées», dont les bulbes ont été spécialement traités pour fleurir sans période de froid, mais elles coûtent plus cher que les jacinthes ordinaires.


De belles potées de bulbes fleuris de février à mai? Pourquoi pas? Le forçage est si facile à réussir!

Le petit narcisse qui a fait le tour du monde!

Par défaut
20171108A Victorcny2010, WC.jpg

Narcisse Sacred Chinese Lily. Source: Victorcny2010, Wikimedia Commons

Quelle belle découverte j’ai faite dans ma jardinerie locale! J’ai vu (et ai pu acheter) des bulbes de lis sacré chinois, en fait, un narcisse (Narcissus tazetta chinensis), vendu sous le nom de Chinese Sacred Lily. C’est la première fois que je vois ce narcisse légendaire en vente au Canada, bien qu’il semble assez couramment offert en Europe et aux États-Unis. Mon projet pour cet après-midi est donc de l’empoter avec l’aide d’une de mes petites-filles, Émilie, qui sera chez nous après l’école aujourd’hui, et de la faire participer à ce moment historique.

Le lis sacré chinois ne vient pas de Chine à l’origine, mais plutôt de la Méditerranée et du Moyen-Orient. Chaque bulbe produit de 4 à 6 feuilles vertes étroites et une tige portant jusqu’à 8 fleurs. Il est un très proche parent du narcisse Paperwhite (N. papyraceus), un autre narcisse de climat doux, mais s’en distingue par ses fleurs blanches à couronne jaune or (le Paperwhite est blanc pur) et par une taille plus petite (environ 40 cm). De plus, son parfum est moins intense et plus agréable. Génétiquement, il en diffère aussi par le nombre de chromosomes: le lis sacré chinois est diploïde et possède 11 chromosomes alors que le narcisse Paperwhite est tétraploïde, avec 22 chromosomes.

Petite plante, longue et fascinante histoire

Mais comment cette plante, originaire de l’est de la Méditerranée, et notamment d’Israël (elle est parmi les prétendants au titre du lis des champs tel que mentionné dans la Bible), est-elle devenue le chouchou des Chinois? On croit que c’est via la Route de la soie.

20171108B alloprof.qc.ca.png

Route de la soie. Source: alloprof.qc.ca

En effet, il y a environ 1200 ans, un chamelier entreprenant a dû croire que ses bulbes à floraison hivernale aux fleurs blanc et jaune pouvaient avoir de la valeur auprès des Chinois. De plus, comme le bulbe est en dormance pendant 9 mois, et donc facile à transporter, le déplacer sur de longues distances à dos de chameau ne posait pas de problème.

Tout cela est spéculation, bien sûr: personne ne sait comment cette plante essentiellement méditerranéenne s’est rendue en Chine. Il n’en demeure pas moins que la plante était mentionnée en Chine pour la première fois en 863 et est rapidement devenue le symbole même du Nouvel An chinois, car elle fleurit naturellement vers la date voulue (entre le 21 janvier et le 19 février, selon le calendrier lunaire chinois). De plus, sa couronne centrale jaune or est censée apporter la richesse à la maisonnée.

En Chine, en Corée et au Japon, le bulbe s’est échappé de la culture et pousse maintenant spontanément dans plusieurs régions à climat doux, d’où d’ailleurs le nom botanique N. tazetta chinensis (certains préfèrent N. tazetta orientalis).

Mais le bulbe n’avait pas encore fini ses pérégrinations. Il a aussi gagné le Nouveau Monde.

Ruée vers l’or

20171108C Peter Britt, Southern Oregon Historical Society.jpg

Fête du Nouvel An en Oregon dans les années 1850… avec une abondance de lis sacrés. Source: Peter Britt, Southern Oregon Historical Society

Ce sont des travailleurs chinois qui l’ont apporté en Amérique du Nord lors de la ruée vers l’or à la fin du 19e siècle (1848-1856). Il s’est naturalisé aussi en Californie où il pousse désormais dans les champs, les jardins abandonnés et les anciens cimetières chinois dans la région des mines d’or. C’est d’ailleurs lors de la ruée qu’il prend le nom de Chinese Sacred Lily (lis sacré chinois), nom habituellement utilisé aujourd’hui comme nom de cultivar. (Les Chinois l’appellent de différents noms, dont shui xian, lien chu et seui sin faa, selon le dialecte local.)

L’engouement des Chinois pour cette plante, encore aujourd’hui, est tel qu’il s’agit probablement du bulbe le plus vendu au monde.

Le cultiver chez vous

À moins que vous ne viviez dans une région au climat doux (zone 9), par contre, vous ne pourrez pas cultiver ce narcisse en plein air. La plupart des lecteurs de ce blogue devront le cultiver à l’intérieur, à l’abri des nuits très froides.

20171108D kentucky.coom.jpeg

Vous pouvez même planter les bulbes dans des pierres décoratives si vous le voulez. Source: kentucky.com

Empotez de 3 à 6 bulbes dans un pot de 15 à 20 cm. On peut les planter dans du terreau ou même dans des pierres décoratives. Il s’agit d’enterrer la partie arrondie du bulbe, mais de laisser la pointe sortie. Arrosez bien et placez la potée dans un endroit frais, si possible à moins de 18 °C la nuit. Vous pouvez, par exemple, placer la potée dans le réfrigérateur, dans un garage à peine chauffé, dans une véranda protégée ou sous une couche froide. La plante fleurira bien sous des températures plus chaudes aussi, mais elle aura alors tendance à s’étioler et un tuteur pourrait donc être nécessaire. Un ensoleillement intense aidera à garder la plante plus compacte si vous n’avez pas de contrôle sur la température.

Normalement, les bulbes fleuriront de 3 à 8 semaines après la plantation, selon la date de plantation (plus vous les plantez tardivement dans la saison, plus rapidement ils s’épanouissent).

Pendant la floraison

20171108F biglobe.ne.JPG

Fleurs du lis sacré chinois. Source: biglobe.ne

Il suffit de bien arroser quand le terreau est sec au toucher, voilà tout. Le lis sacré chinois peut facilement tolérer les températures d’intérieur normales lorsqu’il est en fleurs.

Après la floraison

La plupart des sources d’information sur le lis sacré chinois disent de jeter les bulbes après la floraison, qu’on ne peut pas les forcer une deuxième fois, mais je ne suis pas d’accord. Il suffit de laisser la plante faire son cycle de croissance normal et de continuer à l’arroser tant que son feuillage reste vert. Aussi, après la floraison, commencez à la fertiliser régulièrement. Quand les feuilles jaunissent enfin, ce qui peut prendre deux mois, arrêtez les arrosages et les fertilisations et permettez aux bulbes d’entrer en dormance. Placez-les hors de vue pendant le printemps et l’été, tout simplement. (On dit habituellement de les placer à la noirceur pendant leur dormance, mais en fait, l’éclairage ou l’absence d’éclairage n’est d’aucune importance.) Puis, l’automne suivant, recommencez les arrosages et la plante repoussera et fleurira prestement.

Faut-il viser le Nouvel An chinois?

20171108E Victorcny2010, WC.jpg

Lis sacré chinois en vente à Hong Kong pendant le Nouvel An chinois. Source: Victorcny2010, Wikimedia Commons

Cultiver le lis sacré chinois exactement à temps pour le Nouvel An chinois est tout un défi, car la fête change de date selon le calendrier lunaire chinois et les producteurs commerciaux asiatiques fournissent beaucoup d’efforts pour contrôler très précisément les conditions afin d’y arriver. Par contre, si vous commencez les arrosages environ cinq semaines auparavant (et le Nouvel An chinois aura lieu le 16 février en 2018), vous ne devriez pas être très loin du but.

Personnellement, je ne vise pas une date particulière. Je suis bien trop content d’avoir enfin trouvé ce bulbe que je recherche depuis des années pour attendre davantage!20171108A Victorcny2010, WC

Un narcisse d’intérieur

Par défaut
Paperwhite

Narcissus papyraceus

Attention! Tous les bulbes vendus en jardinerie à l’automne ne sont pas faits pour planter en pleine terre, du moins pas sous notre climat.

La première exception est amaryllis (Hippeastrum) et rares sont les jardiniers qui essaient de la planter en pleine terre. On dirait que même les novices comprennent que l’amaryllis est un bulbe d’intérieur. Mais l’autre est un narcisse assez spécial, le narcisse Paperwhite. Et lui non plus, il ne faut pas le planter en pleine terre, même si plusieurs débutants le font par accident.

Le nom botanique actuel du narcisse Paperwhite est Narcissus papyraceus, mais on le voit plutôt sous son ancien nom, N. tazetta. Ou parfois on voit des noms de cultivar, comme ‘Ziva’, ‘Galilee’, ‘Nomy’, ‘Omri’, ‘Yalel’ ou ‘Sheleg’. Toujours, toutefois, on voit affiché avec les bulbes de narcisse Paperwhite une photo d’un narcisse poussant en pot, et c’est bien ainsi, car il faut vraiment le cultiver à l’intérieur.

Ce narcisse vient à l’origine du sud de l’Europe et du nord de l’Afrique. Adapté aux zones 8 à 11, il n’est pas rustique dans les régions tempérées. On le vend plutôt comme bulbe à forcer, car il peut fleurir en aussi peu que 5 à 6 semaines si on l’empote et l’arrose à la fin de l’automne. Ses petites fleurs blanches sont incroyablement parfumées, presque trop pour une petite pièce.

Comment cultiver un narcisse Paperwhite

Paperwhite

Le narcisse Paperwhite se cultive à l’intérieur.

Le narcisse Paperwhite est facile à cultiver. Il s’agit d’empoter quatre ou cinq bulbes dans un pot de 15 à 20 cm. On peut les planter dans du terreau ou même dans des pierres décoratives. Il suffit d’enterrer la partie arrondie du bulbe, mais vous pouvez laisser la pointe sortie si vous préférez. Arrosez et placez la potée dans un endroit ensoleillé et frais, si possible, à moins de 18ºC la nuit.

La plante fleurira bien sous des températures plus chaudes aussi, mais aura alors tendance à s’étioler et un tuteur pourrait donc être nécessaire. Un ensoleillement intense aidera à garder la plante plus compacte si vous n’avez pas de contrôle sur la température.

20151022DOu alors saoulez-la! En effet, en arrosant les narcisses Paperwhite avec une solution très diluée d’alcool, on arrive à obtenir une plante plus compacte. À vous de choisir la boisson – vodka, gin, alcool à friction, etc. – mais il faut que ce soit une boisson forte. Évitez la bière et le vin, car ils contiennent trop de sucre, ce qui peut stimuler le développement de champignons. Pour connaître la bonne dilution à donner, divisez le pourcentage d’alcool indiqué sur l’étiquette de la boisson choisie par cinq. Par exemple, pour un gin à 40%, divisez par cinq et vous obtenez un taux de dilution de huit. Il faut donc sept parties d’eau et une partie d’alcool pour l’arrosage.

Après la floraison

Après la floraison, vous feriez aussi bien de mettre les bulbes au compost, car ils ne refleuriront plus. Ou du moins, c’est ce qu’on nous dit. Mais j’ai découvert que ce n’est pas si vrai, qu’il est possible de récupérer les bulbes de narcisse Paperwhite et de les faire refleurir. Voici ce qu’il faut faire.

Quand les fleurs sont fanées, continuez d’arroser le bulbe pendant tout l’hiver et le printemps, le conservant à la température de la pièce ou, mieux encore, au frais (il tolérera jusqu’à 4˚C environ). Offrez-lui le plein soleil et fertilisez-le régulièrement. Fleurir fait diminuer la taille du bulbe; il faut du soleil et des minéraux pour l’aider à rependre du volume. Ne coupez pas le feuillage tant qu’il est vert.

Quand arrive la belle saison, vous pouvez mettre le bulbe à l’extérieur. Mon expérience est que le feuillage de ce narcisse dure longtemps, jusqu’en juillet. Quand il jaunit enfin, arrêtez les arrosages et mettez le bulbe au sec, dans son pot ou, si vous le déterrez, dans un sac de papier ou une boîte de carton.

Paperwhite

Narcisse Paperwhite ‘Galilee’ à sa deuxième floraison.

Vers la fin de l’automne, sans que vous ayez arrosé depuis des mois, tout d’un coup de petites pousses encore jaune pâle vont apparaître à l’extrémité du bulbe. Il est en train de vous dire qu’il est prêt à repousser. Empotez-le si nécessaire et commencez à l’arroser, lui donnant le traitement décrit ci-dessus. Bientôt il sera en fleurs de nouveau.

J’ai pu faire refleurir mes Paperwhite pendant deux ans. Après, les bulbes se sont tant divisés qu’il y avait une foule de petits bulbes dans le pot, mais aucun gros bulbe de taille à fleurir et j’ai abandonné l’expérience. J’ai mis les petits bulbes au compost, tout simplement.

Donc, oui, on peut récupérer les bulbes de narcisses Paperwhite… mais il est bien plus facile d’en acheter des bulbes frais l’automne suivant!