Catégories

Recherche

Planter votre jardin de la victoire 2.0

Dans un billet précédent, nous avons parlé des jardins de la victoire 2.0, ces jardins potagers réinventés pour le bien-être des confinés de la COVID-19, et y avons expliqué la façon de les planifier en 8 étapes. Il est maintenant temps de penser à planter votre jardin de la victoire en pleine terre.  Les conseils suivants viennent du National Garden Bureau, le groupe qui a lancé l’idée du jardin de la victoire 2.0 ce printemps et ils furent traduits et adaptés de l’américain par jardinierparesseux.com. Plantez votre propre jardin de la victoire 2.0 en dix étapes 1. Pour la transplantation, tenez compte des dates de plantation recommandées en fonction de la date sans risque du gel de votre région. Faire la plantation trop tôt pourrait signifier qu’un gel tardif tuera les petits plants et semis ou que les plants resteront figés pendant plusieurs semaines à cause de l’air et du sol trop froid. Oui, les survivants commenceront à croître de nouveau lorsqu’ils se réchaufferont enfin, mais vous perdrez ainsi... Lire la suite >

Le jardin de la victoire 2.0 – Planification

Jardin de la victoire de la Seconde Guerre mondiale. Photo: www.thecanadianencyclopedia.ca Pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale, les citoyens des pays alliés ont été encouragés à planter un «jardin de la victoire» ou «jardin de la guerre»: un potager où ils pourraient produire certains de leurs propres légumes, fines herbes et fruits. C’était une période de pénurie et les aliments frais étaient souvent sévèrement rationnés, alors les gouvernements des pays impliqués ont incité les gens à planter des jardins de la victoire non seulement pour compléter leurs propres rations (et ainsi réduire la pression sur les agriculteurs), mais aussi pour le bénéfice de l’esprit de corps de la population en général. Cultiver son jardin est rapidement devenu un geste patriotique profondément valorisant. Ainsi, ces jardins de la victoire ont fusé de partout: sur les terrains résidentiels et les terrains vagues, bien sûr, mais aussi, grâce à des permissions spéciales, dans les parcs publics, les cours d’école et sur... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!