Agrandissement du jardin chinois du Huntingdon

Par défaut

Vue depuis la tour d’observation des étoiles, l’un des nouveaux pavillons de la section agrandie du Jardin chinois. La tour d’observation offre une vue imprenable sur le lac et le jardin en contrebas et sur le «paysage emprunté» au-delà, y compris les montagnes San Gabriel et l’observatoire du mont Wilson. Photo: Aric Allen, ©The Huntington

Le célèbre Jardin Huntington — officiellement Huntington Library, Art Collections and Botanical Gardens —de San Marino, en Californie, est l’un de mes jardins préférés. J’ai pu le visiter plusieurs fois et je suis toujours impressionné par tout ce qu’il offre. Il y a tellement de choses à voir que vous aurez certainement besoin de deux jours ou plus pour en faire le tour, surtout si vous voulez visiter non seulement les jardins, mais aussi les trois grands musées (de livres, d’art et de meubles). Parmi les jardins se trouvent le fabuleux Jardin du désert, qui contient la plus grande collection de cactus et de succulentes au monde, le Jardin japonais, le Jardin de la jungle, le Jardin australien et le Jardin chinois, mais il y en a 11 autres. Et plus de 15 000 variétés de plantes différentes.

Eh bien, aujourd’hui, le 9 octobre 2020, une version nettement agrandie du jardin chinois déjà exceptionnel s’ouvre au public. 

Carte du jardin chinois montrant les pavillons et attraits
Carte du Jardin chinois. Ill.: Photo: ©The Huntington

Voici le communiqué de presse du Jardin Huntingdon dit à son égard:

Après un report de près de cinq mois dû à la pandémie COVID-19, Huntington Library, Art Collections and Botanical Gardens ouvriront le vendredi 9 octobre 2020 les espaces extérieurs faisant partie de l’expansion très attendue de son célèbre Jardin chinois. Les visiteurs pourront profiter de 4,5 ha nouveaux d’aménagements, de pavillons et d’autres éléments qui s’ajoutent au Liu Fang Yuan, «Le jardin du parfum qui coule». Cette dernière phase de construction étant maintenant terminée, le Liu Fang Yuan est maintenant 4 fois plus grand qu’à ses origines, étant passé de 1,5 ha à ses débuts à 6 ha aujourd’hui, devenant alors l’un des plus grands jardins chinois de style classique au monde. Le complexe comprend les 4,75 ha qui composent le jardin central, une vaste bambouseraie à la lisière ouest du jardin (qui sera terminée au cours des prochains mois) et une forêt de conifères au nord.

Histoire du jardin chinois du Huntingdon

Lac aux parfums, jardin chinois, Jardin Huntingdon
Vue sur le Lac aux parfums réfléchis, montrant certaines des attraits du Jardin lancés lors de son ouverture en 2008. De gauche à droite: le Pavillon des trois amis, le Pont du ruban de jade et la Salle du camélia de jade. Au premier plan se trouve le Pont de la joie des poissons. Photo: Martha Benedict, ©The Huntington

Inspiré par la tradition chinoise séculaire des jardins de savant, le Liu Fang Yuan a fait ses débuts en 2008 avec huit pavillons reliés par des cours et des allées situées autour d’un lac de 0,4 ha. En 2014, deux nouveaux pavillons et une grotte ont été ajoutés. L’inauguration de la plus récente section du jardin a commencé en août 2018. L’année suivante, plus de 50 artisans chinois de la Suzhou Garden Development Co. ont passé six mois au Jardin Huntington à effectuer des travaux spécialisés de menuiserie, de maçonnerie et de carrelage pour les structures traditionnelles de la phase finale. Leur savoir-faire confère au jardin son authenticité et sa beauté.

Comme pour les premières étapes de la construction du jardin, ce projet a été un partenariat international entre architectes, entrepreneurs et artisans chinois et américains — tous travaillant ensemble pour s’assurer que le jardin reste authentique aux traditions chinoises de l’architecture et de l’aménagement paysager tout en se conformant à la réglementation californienne et fédérale au sujet de la sécurité sismique et l’accessibilité.

Le coût total de cette phase finale de construction était d’environ 24,64 millions de dollars (16 millions d’euros). Cela porte le coût total combiné du jardin à environ 54,6 $ millions (35 € millions d’euros), le tout provenant de dons de particuliers, d’entreprises et de fondations.

«Nous sommes ravis de pouvoir accueillir les visiteurs pour explorer ces nouveaux attraits exquis qui démontrent davantage la beauté et la profondeur des traditions culturelles et paysagistes chinoises», a déclaré Karen R. Lawrence, présidente du Jardin Huntington. «L’ouverture de ces nouvelles sections du jardin chinois coïncide avec la conclusion de la célébration du centenaire de Huntington qui s’étend sur un an et qui ouvre symboliquement un nouveau chapitre dans l’histoire de l’institution.» 

Les espaces intérieurs dans cette section élargie du jardin chinois ouvriront plus tard. Ils comprennent une nouvelle galerie d’art et un atelier de sage traditionnel, ainsi qu’un restaurant convivial. L’ouverture de l’exposition inaugurale de la galerie d’art, «Un jardin de mots: la calligraphie du Liu Fang Yuan», est prévue pour mai 2021.

Fenêtre en forme de gourde, jardin chinois, Jardin Huntingdon
Une fenêtre en forme de gourde encadre une vue et est un élément typique du nouveau jardin. Plus de 50 artisans de Suzhou en Chine ont réalisé la menuiserie, la maçonnerie et le carrelage spécialisés qui confèrent au jardin son authenticité et sa beauté.Photo: Aric Allen, ©The Huntington

«Le Jardin chinois est en cours d’élaboration depuis plus de deux décennies, et l’ouverture de cette section élargie est la concrétisation de la vision partagée depuis longtemps à laquelle d’innombrables personnes ont collaboré: de généreux donateurs de la communauté, des architectes et des designers de la Chine et des États-Unis, du personnel et des bénévoles et bien d’autres», a déclaré James Folsom, directeur du Jardin botanique. «Ensemble, nous avons créé une attraction de classe mondiale qui non seulement célèbre les traditions historiques de l’aménagement paysager, mais incarne également les idéaux contemporains de coopération internationale et d’échange interculturel.»

Des billets d’entrée chronométrés (achetés en ligne à l’avance à huntington.org) sont nécessaires pour visiter le Huntington dans son ensemble et les visiteurs doivent se conformer à toutes les exigences de sécurité COVID-19 obligatoires, y compris une vérification des symptômes avant l’entrée, le port d’un masque et le maintien d’une distance physique appropriée pendant la visite.

Nouveaux attraits

La Tour d’observation des étoiles — Situé sur le point le plus élevé du jardin à l’extrémité sud du lac, ce magnifique pavillon de 49 m2 offre une vue imprenable sur le jardin, sur les montagnes lointaines et même, avec un peu d’imagination, sur l’univers. Le nom rend hommage à l’observatoire du mont Wilson — visible de la tour — et au travail de l’astronome Edwin Hubble. Les écrits de Hubble font partie de la collection de la Bibliothèque de Huntington, section histoire des sciences.

Pavillons aux scènes myriades, jardin chinois, Jardin Huntingdon
Le Pavillon aux scènes myriades, l’un des attraits architecturaux du Microcosme verdoyant, le nouveau complexe de penjings du Jardin. L’art chinois du penjing est semblable au bonsaï japonais. Photo: Aric Allen, ©The Huntington

Le Microcosme verdoyant – Cette aire de 1,662 m2, située sur le versant ouest du jardin, est conçue pour l’étude, la création et la présentation de penjings (paysages miniatures en pot, similaires aux bonsaïs japonais). Un complexe de cours murées présente des dizaines d’exemples de l’art du penjing, ainsi que de «roches de l’esprit» distinctives.

Réflexions dans le ruisseau et le Pavillon du parfum des orchidées — Ombragé par des chênes matures près d’un ruisseau qui coule doucement, ce délicat pavillon de 29 m2 est un lieu de pause, de méditation et d’inspiration poétique. Le nom rappelle le rassemblement légendaire de poètes au pavillon des orchidées de Shaoxing en 353, immortalisé par le grand calligraphe Wang Xizhi (vers 303–361), qui écrivit la préface des poèmes rassemblés.

Cour d'assemblée des notables, , jardin chinois, Jardin Huntingdon
La Cour d’assemblée des notables dans la partie nord élargie du jardin, avec la Bibliothèque des pinceaux fleuris à gauche. Photo: Aric Allen, ©The Huntington

Cour d’assemblée des notables — Pavée de mosaïques de galets complexes, cette vaste cour relie le Pavillon clair et transcendant du côté nord du lac — un site fréquent de concerts et de spectacles — avec le nouveau complexe des expositions. Ensemble, ces fonctionnalités serviront de centre pour la programmation culturelle future.

Les espaces intérieurs qui ouvriront plus tard

Bibliothèque des pinceaux fleuris, , jardin chinois, Jardin Huntingdon
La Bibliothèque des pinceaux fleuris, l’une des nouvelles structures de la section agrandie du jardin chinois. Le pavillon a été conçu dans le style d’un atelier de sage chinois: un jardin d’agrément traditionnellement utilisé pour la peinture et la calligraphie. Photo: Aric Allen, ©The Huntington

La galerie d’art, appelé Studio d’accueil pour l’esprit, a une superficie de 160 m2. C’est un bâtiment à température et lumière contrôlées situé à l’extrémité nord du jardin et qui présentera des expositions temporaires d’œuvres d’art chinois, à la fois contemporaines et historiques. L’exposition inaugurale de la galerie présentera de la calligraphie chinoise. Adjacent de la galerie se trouve la Bibliothèque des pinceaux fleuris, une salle conçue dans le style de l’atelier d’un sage chinois: un jardin d’agrément traditionnellement utilisé pour la peinture et la calligraphie. 

Également dans cette section nord se trouve un nouveau restaurant familial avec terrasse, connu sous le nom de Pavilion entouré de jade. Et un grand espace ouvert surplombant le lac, la Terrasse des délices partagés, sera utilisé pour des banquets, des festivals et d’autres rassemblements.

chêne vert de Californie (Quercus agrifolia)
La planification des nouveaux attraits du jardin respecte le paysage existant et protège les arbres matures comme ce chêne vert de Californie (Quercus agrifolia) estimé à au moins 300 ans. Photo: Aric Allen, ©The Huntington.

«L’un de nos principaux objectifs dans la construction du Liu Fang Yuan était de rendre les traditions de jardinage chinoises — y compris l’aménagement paysager, l’architecture, l’art et la poésie — accessibles à un grand public de visiteurs chinois et non chinois», a déclaré Phillip E. Bloom, conservateur du Jardin chinois et directeur du Centre d’études sur les jardins d’Asie de l’Est. «Le complexe de penjing, par exemple, offre une fenêtre sur une forme d’art horticole vieille de plusieurs siècles et la nouvelle galerie d’art sera le point d’ancrage d’un complexe conçu pour les expositions et les performances pour lequel nous prévoyons un horaire robuste de programmes publics, conférences, concerts, symposiums universitaires, programmes scolaires et autres activités culturelles.»


Ainsi, la prochaine fois que vous serez dans la région en Californie dans la région de Los Angeles, vous saurez quoi visiter!

Toutes les photos sont une gracieuseté de Huntington Library, Art Collections and Botanical Gardens