Galle du collet: curieuse excroissance

Par défaut

Galle du collet sur un fusain de Fortune (Euonymus fortunei). Photo: Thérèse Houde

Question: Je joins une photo prise dans ma plate-bande. J’aimerais que vous me disiez votre avis sur les deux boules blanches qui entourent la branche d’un fusain de Fortune . Elles sont très dures (on dirait du calcaire) et leur surface n’est pas tout à fait lisse. C’est la première fois que je vois ce genre de chose. J’ai pensé, au départ, que c’était des champignons, mais c’est trop dur pour en être, je crois.

Thérèse Houde

Réponse: C’est une galle du collet, aussi appelé tumeur du collet, une maladie causée par une bactérie (Agrobacterium tumefaciens). Elle se forme habituellement sur la couronne de la plante, ses racines ou des branches près du sol, plus rarement plus haut sur la tige principale. Elle pénètre souvent les cellules de la plante par une petite blessure causée par le sarclage, le greffage, des dommages dus au froid ou par les insectes qui s’attaquent aux racines. Une fois à l’intérieur, la bactérie stimule la prolifération des cellules de la plante, formant une galle qui peut se développer sur plusieurs années. Cette galle réduit la circulation de sève et affaiblit la plante, mais la tue rarement, du moins, dans l’immédiat. 

Galle de la couronne brune et bien mature
Galle de la couronne à maturité. Photo: missouribotanicalgarden.org

Vos galles sont assez jeunes. Éventuellement, la galle devient brune et ligneuse et elle est particulièrement infectieuse à ce stade.

Traitement

Idéalement, il faudrait détruire les arbustes atteints en les arrachant et les brûlant ou en les déposant aux ordures.

Par contre, il est parfois possible d’exciser la galle quand elle paraît sur une tige secondaire. Si oui, nettoyez le sécateur avec de l’alcool isopropylique entre chaque coupe et avant de l’utiliser de nouveau. Par la suite, peignez la blessure de peinture d’émondage (l’une des rares utilisations véridiques pour ce produit!) Si la galle réapparaît malgré tout, ce qui est souvent le cas, il serait alors sage de vous résigner à éliminer la plante infestée. 

Prévention

Évitez de planter d’autres plantes sensibles, notamment d’autres fusains (Euonymus spp.), des forsythias, des saules, des vignes à raisin ou diverses plantes de la famille du rosier (pommiers, rosiers, poiriers, etc.) à cet emplacement avant au moins 2 ans. Il faut aussi vous assurer d’extraire toute la plante et de détruire toute galle, car si vous en laissez une dans le sol, la bactérie peut survivre encore plus longtemps: jusqu’à 5 ans. 

Plantez de préférence des plantes résistantes à la galle du collet. En général, c’est le cas des plantes annuelles, des conifères et aussi des plantes ligneuses suivantes:

  • Amélanchier (Amelanchier spp.)
  • Arbre à perruques (Cotinus spp.)
  • Bouleau (Betula spp.)
  • Buis (Buxus spp.)
  • Catalpa (Catalpa spp.)
  • Charme (Carpinus spp.)
  • Deutzia (Deutzia spp.)
  • Épine-vinette (Berberis spp.);
  • Gainier (Cercis spp.)
  • Ginkgo (Ginkgo biloba)
  • Hêtre (Fagus spp.)
  • Houx (Ilex spp.)
  • Liquidambar (Liquidambar spp.)
  • Magnolia (Magnolia spp.)
  • Mahonia (Mahonia spp.)
  • Savonnier (Koelreuteria spp.)
  • Tilleul (Tilia spp.)
  • Tulipier (Liriodendron spp.)
  • Tupelo (Nyssa spp.)
  • Virgilier jaune (Cladastris kentuckea)
  • Zelkova (Zelkova spp.)
Taille bordure et collet de protection

💡 Conseil pratique: Faites très attention en utilisant un taille-bordure, utilisé pour tondre le gazon dans les emplacements où la tondeuse ne se rend pas, près des plantes ligneuses. Il blesse l’écorce de ces végétaux et alors laisse pénétrer la bactérie. Il serait sage de protéger la base des arbres et des arbustes qui poussent dans le gazon avec un collet de protection.

Si vous tenez à replanter un autre fusain à cet endroit, déterrez la plante d’origine et toute la terre dans le secteur, puis remplacer la terre par une terre rapportée avant de procéder à la plantation. Et faites attention de ne provoquer aucune blessure à la plante lors de la plantation. Le taux de succès avec cette méthode est toutefois limité, car, malgré ces efforts, il peut rester encore des bactéries dans le sol environnant.

Jeune galle: à peine plus qu'un renflement sur la tige.
Début de galle sur un fusain en pépinière. Photo: missouribotanicalgarden.org

Tout probablement que votre euonymus (Euonymus fortunei) était déjà infesté d’une première galle au moment de l’achat. Avant d’acheter un autre spécimen, alors, inspectez bien la plante pour vous assurer qu’il n’y a pas d’excroissances anormales.