5 fines herbes pour le balcon

Par défaut

La plupart des fines herbes sont parfaitement heureuses en pot, tant qu’on leur leur offre assez de soleil. Photo: harvesttotable.com

Traditionnellement, les fines herbes ont toujours été cultivées dans le potager. Mais moins de gens ont un potager qu’autrefois. Ou encore, leur potager est un jardin communautaire, très, très loin de la table. Ce qui fait que, bien que les fines herbes soient encore populaires, on ne les utilise pas autant qu’on le devrait.

La solution? Cultiver les fines herbes en pot sur le balcon, la terrasse ou même dans une balconnière directement fixée sous la fenêtre de la cuisine, où elles seraient immédiatement à la portée et donc plus faciles à utiliser dans la cuisine de tous les jours.

Voici cinq fines herbes faciles à cultiver en pot et qui vous donneront de quoi agrémenter vos mets durant tout l’été et même une bonne partie de l’automne.

Basilic (Ocimum basilicum)

Le basilic vendu en pot est souvent trop serré: il faut supprimer tous les plants sauf 2 ou 3 si vous voulez connaître du succès. Photo: http://www.plantopedia.com

Plante à croissance rapide, le basilic germe et pousse rapidement, mais si vous démarrez votre «jardin de fines herbes» pendant l’été, mieux vaut acheter des plants déjà démarrés. Son origine est perdue dans la nuit des temps, mais on soupçonne qu’il vient de l’Afrique centrale, puis qu’il a gagné l’Inde avant de conquérir l’Italie au 15e siècle.

Ses origines africaines paraissent dans sa culture, car il déteste le froid. Le basilic préfère le plein soleil. Il tolère un peu de sécheresse, mais sera plus productif si on le maintient toujours au moins un peu humide. 

Parfois, le basilic dépérit subitement en plein été. La cause est la fusariose, une maladie causée par des semences contaminées ou des plantes cultivées dans des serres contaminées. N’achetez donc vos plants que d’un marchand de bonne réputation. On peut acheter aussi des semences de cultivars, comme ‘Nufar’, ‘Envigor’, ‘Everleaf’ et ‘Stella’, qui sont naturellement résistants à cette maladie.

Plutôt que de le faire agoniser en le rentrant pour l’hiver, démarrez de nouveaux plants par semences au printemps… dans un emplacement chaud!

Ciboulette (Allium schoenoprasum)

La ciboulette continue de pousser jusqu’à tard à l’automne. Photo; herbpatch.co.uk

C’est l’une des rares fines herbes assez rustiques pour passer l’hiver à l’extérieur en pot en climat froid. On peut donc cultiver cette vivace année après année. Elle préfère le soleil, mais tolère la mi-ombre. On peut laisser le terreau sécher un peu avant de l’arroser. L’une des fines herbes les plus faciles à cultiver.

Laurier-sauce (Laurus nobilis)

Le laurier pousse lentement, mais sûrement. Photo: gardeningknowhow.com

C’est la seule des fines herbes courantes qui pousse bien dans nos appartements: ainsi peut-on la cultiver comme plante d’extérieur l’été et plante d’intérieur l’hiver. D’ailleurs, dans le Midi de la France, on le cultive même à l’extérieur toute l’année! Avec le temps, le laurier deviendra même un arbre, mais il nous est généralement vendu sous forme de petit arbuste. 

Il préfère le soleil ou la mi-ombre et un sol bien drainé. L’été, on peut maintenir son sol assez humide; l’hiver, dans la maison, on le laisse s’assécher un peu. Attention: sa croissance est très lente! 

Inspectez bien votre plante avant de l’acheter, car il est sujet aux cochenilles à bouclier.

Persil (Petroselinum crispum)

Le persil est lent à démarrer, mais prolifique pendant la saison de croissance. Photo: exotic-seeds.store

Lent à partir par semence, le persil est pourtant facile à cultiver et productif. On peut acheter des plants pour une production plus rapide. 

Il pousse bien au soleil ou à la mi-ombre. Gardez son sol un peu humide en tout temps. 

On ne conserve pas cette plante bisannuelle une deuxième année, car elle devient amère quand elle approche de sa floraison. Parfois, les gens essaient de le rentrer dans la maison l’hiver, mais les résultats sont souvent décevants, car c’est à peine s’il pousse sous le faible éclairage typique d’un appartement en hiver.

Sauge (Salvia officinalis)

Sauge panachée (Salvia officinalis ‘Icterina’). Photo: ‘Icterina’

Ce petit sous-arbrisseau est de croissance assez lente au début: mieux vaut acheter un plant plutôt que des semences. Il préfère le soleil, mais tolère la mi-ombre. On l’arrose modérément, car il peut tolérer un peu de sécheresse. 

Il est inutile d’essayer de conserver cette plante en pot d’une année à l’autre dans le froid Québec: elle y est trop gélive pour survivre à l’extérieur en pot et trouve l’éclairage hivernal à l’intérieur trop faible, mais elle réussira très bien toute l’année en pot en plein air dans la douce France. 

En plus de la sauge verte, on trouve facilement des cultivars à feuilles pourpres, dorées et panachées.


Et voilà! Cinq fines herbes que tout le monde peut cultiver!