Mettre les escargots au travail

Par défaut

Les jardiniers du Nord-est de l’Amérique ont de la chance, car alors que certains colimaçons et escargots terrestres sont de véritables fléaux dans d’autres pays (notamment l’escargot gris (Cornu aspersum, anciennement Helix aspersa) si cher aux gourmands, mais qui dévaste les jardins en Europe), nos mollusques terrestres à carapace sont bénéfiques!

20151201A

L’escargot des bois est l’ami des jardiniers.

En effet, l’escargot le plus commun chez nous, soit l’escargot des bois (Cepaea nemoralis), à coquille de couleur jaune vif ou jaune aux spirales brunes, ne mange presque jamais le feuillage vert, préférant les végétaux morts, jaunissants ou en décomposition. C’est aussi le cas de son cousin presque identique, l’escargot des jardins (C. hortensia), aussi présent sur nos terrains.

20151201B

La coloration des carapaces de l’escargot des bois et de l’escargot des jardins varie énormément.

Ces deux escargots, introduits de l’Europe il y a plus d’un siècle, ne sont pas des mangeurs de plantes* vertes, mais des vidangeurs. Et c’est aussi le cas des autres escargots terrestres canadiens. Autrement dit, les escargots font le ménage à notre place! Il est alors inutile (et illogique!) d’éliminer les escargots: laissez-les tranquilles et vous aurez moins de ménage à faire!

*Du moins, ils ne sont pas habituellement des mangeurs de plantes. Il leur arrive de manger les feuilles de certaines rares plantes. Chez moi, ils s’attaquent uniquement à l’Allium ‘Mount Everest’ et à aucune autre plante, même pas à d’autres alliums. Curieux, n’est-ce pas?
20151201C

La petite limace grise (notez l’absence de coquille) est un herbivore très vorace.

Notez qu’on ne peut pas dire autant des limaces canadiennes. Ces mollusques sans coquille semblent, pour la plupart des espèces, aussi attirées par le feuillage encore vert et santé de nos plantes (notamment les jeunes feuilles) que par les feuilles mortes et causent ainsi des dégâts considérables. C’est surtout le cas de la petite limace grise (Deroceras reticulatum), elle aussi introduite d’Europe, qui est la limace la plus souvent vue dans les jardins canadiens. Il ne faut donc pas se gêner pour contrôler les limaces (vous trouverez comment ici.)… mais ne tuez pas nos amis, les escargots!