Catégories

Recherche

Les plantes ne savent pas lire les étiquettes d’engrais

Il existe une profusion de fertilisants sur le marché, chacun apparemment plus extraordinaire l’un que l’autre pour convenir à toute plante depuis le gazon jusqu’aux orchidées, en passant par les légumes, les «cèdres» (thuyas), les rosiers et les tomates. Ainsi, vous vous sentez obligé d’acheter au moins une boîte de chaque sorte pour contenter votre marmaille végétale. Il y a juste un problème avec tout cela: les plantes ne savent pas lire les étiquettes! Ainsi, si vous donnez un engrais à orchidées à vos rosiers ou un engrais à «cèdres» à votre gazon, ça marche quand même! En effet, on a beaucoup exagéré les bénéfices des ratios N-P-K (azote-phosphore-potassium) spécifiques pour les végétaux. D’accord, toutes les plantes* ont besoin de tous les éléments majeurs (et aussi, de tous les éléments mineurs), mais en fait, la proportion exacte n’a que peu d’importance.  L’engrais le plus honnête sur le marché est donc l’engrais tout usage ou multi-usage. Il porte bien son nom, car il... Lire la suite >

Utilisez n’importe quel engrais

  À presque tous les jours, je reçois au moins un message d’un lecteur qui veut savoir quel engrais donner à une plante quelconque. Quel engrais donner un rosier? Quel engrais donner à une renouée polymorphe? Quel engrais donner à un hibiscus? Et ma réponse est toujours la même. Utilisez n’importe quel engrais sur vos plantes. Le type d’engrais n’a essentiellement pas d’importance. Ainsi vous pouvez mettre un engrais à gazon sur un potager, un engrais à potager sur une vivace, un engrais à vivaces sur une plante d’intérieur, etc. Tant que l’engrais contiennent des minéraux et que la plante a besoin de minéraux, elle utilisera ce qu’il contient, point à la ligne. Le type d’engrais n’a pas d’importance! L’industrie des engrais nous a poussé à accepter le concept qu’il y a un engrais préférable pour chaque plante, qu’un taux de N-P-K spécifique est d’une importance vitale, que le succès dans le jardinage dépend avant tout du choix du bon engrais,... Lire la suite >

Un peu d’engrais va loin

Avec les plantes d’intérieur, un peu d’engrais va très loin. Après tout, à moins de les cultiver dans une serre ou sous une lampe horticole de forte intensité, elles ne profitent pas d’aussi bonnes conditions qu’elles n’auraient eues dans leur pays natal ni d’une aussi longue saison de croissance. Pourtant, la quantité d’engrais recommandée sur le mode d’emploi a été calculée pour une plante poussant sous les meilleures conditions possible. Ainsi on rencontre beaucoup plus de plantes d’intérieur brûlées par un excès d’engrais que de plantes qui sont en carence. Presque tout engrais conviendra à une plante d’intérieur, mais appliquez-le à un quart de la dose recommandée et seulement pendant que la plante est en croissance active. La plupart des plantes d’intérieur poussent peu ou pas pendant l’hiver, donc quand voyez que leur croissance s’arrête ou ralentit, vers la fin d’octobre, mieux vaut arrêter de les fertiliser jusqu’à ce que vous vous un début de croissance, vers la fin de février ou... Lire la suite >

Les plantes ne savent pas lire les étiquettes d’engrais

Il existe une profusion de fertilisants sur le marché, chacun plus extraordinaire l’un que l’autre pour convenir à tout végétal depuis le gazon jusqu’aux orchidées en passant par les légumes, les «cèdres» (thuyas), les rosiers et les tomates. Ainsi vous vous sentez obligé d’acheter au moins une boîte de chaque sorte pour contenter votre marmaille. Il y a juste un problème avec tout cela: les plantes ne savent pas lire les étiquettes! Ainsi, si vous donnez un engrais à orchidées à vos rosiers et un engrais à «cèdres» à votre gazon, ça marche pareil! En effet, on a beaucoup exagéré les bénéfices des ratios N-P-K (azote-phosphore-potassium) spécifiques. D’accord, toutes les plantes* ont besoin de tous les éléments majeurs (et aussi, de tous les éléments mineurs), mais en fait la proportion exacte n’a que peu d’importance. L’engrais le plus honnête sur le marché est donc l’engrais tout usage ou multi-usage. Il porte bien son nom, car il peut aller sur toutes... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!