Catégories

Recherche

Comment contrôler l’herbe à poux

Si vous éternuez plus souvent que la normale entre le début d’août et la fin de septembre, si vos yeux piquent, si vous manquez de souffle et si votre niveau d’énergie frise le zéro, vous souffrez sans doute d’une allergie au pollen de l’herbe à poux: la rhinite saisonnière ou rhume des foins. Et vous n’êtes pas seul: en Amérique du Nord, environ 10 % de la population en souffre. D’ailleurs, l’herbe à poux est de loin la plante plus la plus allergène sur ce continent, étant responsable d’environ 50% de toutes les allergies saisonnières. Il y a différentes espèces d’herbe à poux, toujours dans le genre Ambrosia (Grec pour pour nourriture des dieux, mais personne ne sait la raison d’être du nom), mais c’est surtout la petite herbe à poux ou ambroisie à feuilles d’armoise (A. artemisiifolia), de loin l’espèce la plus courante, qui est en cause. Cette espèce, une annuelle originaire du centre des États-Unis et du Canada, a... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!