Journée internationale d’échange de semences

Par défaut

Photo: Shuswap Seed Swap

Oui, aujourd’hui, le 25 janvier 2020, est la Journée internationale d’échange de semences… et je viens de le découvrir! Vous penseriez que quelqu’un me l’aurait dit (d’ailleurs, peut-être que quelqu’un l’a fait, mais que je ne l’ai pas remarqué) afin que je partage l’idée avec mes lecteurs. Eh bien, comme on dit, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Donc, je l’annonce aujourd’hui avec plus d’une décennie de retard!

L’idée de la Journée internationale d’échange de semences est de prendre les semences que vous avez en trop et de les partager avec d’autres jardiniers qui ont également des surplus. Il peut s’agir de graines que vous avez achetées, mais dont le sachet contenait plus de graines que vous n’en aviez besoin, ou de graines que vous avez récoltées vous-même de variétés de semences fidèles au type (autrement dit, non hybrides).

Bien sûr, les semences doivent être viables (la plupart des graines entreposées dans des conditions raisonnables sont «bonnes» pour au moins 3 ans, certaines beaucoup plus) et vous devez bien sûr pouvoir les identifier. (Il n’y aura pas beaucoup de jardiniers qui seront intéressés à vos «semences mystères», style «je pense que c’est un légume»!) De plus, il serait apprécié si vous notiez le nom de la semence et peut-être quelques détails à son sujet sur l’enveloppe. Exemple: Tomate ‘Mémé de Beauce’: grosse tomate rouge, indéterminée.

Mais n’avons-nous pas tous des semences excédentaires que nous pourrions partager?

L’échange 2020

Table à un échange de semences. Photo: Washington Gardener Magazine

Cet article arrive au tout dernier moment: désolé pour ça! Donc, cette année, vous devriez peut-être appeler quelques amis jardiniers pour faire vos premiers pas dans un tel échange. Ou peut-être que votre société d’horticulture aimerait organiser quelque chose de similaire l’année prochaine? Ou encore votre jardin communautaire?

Ou peut-être existe-t-il déjà un échange de semences organisé dans votre région? (Même si c’est à une date différente, est-ce que c’est si grave? L’important est de lancer l’idée!)

Et il y a aussi le Réseau des semences communautaires, mis en place justement pour faciliter la sauvegarde et le partage des semences, où vous pouvez «rencontrer» d’autres personnes intéressées par l’échange des semences. La Journée internationale de l’échange de semences serait une excellente journée pour faire la découverte de cette organisation.

Histoire de la journée d’échange

Échange de semences à Washington. Photo: Washington Gardener Magazine

La première Journée d’échange de semences a été organisée le 26 janvier 2006 par une amie et collègue, Kathy Jentz, rédactrice en chef du Washington Gardener Magazine, et l’activité a connu un tel succès qu’elle a été répétée chaque année. C’est elle qui l’a fait reconnaître officiellement comme journée internationale (résidant à Washington, DC, elle était bien placée pour de telles choses).

Alors, profitez de la journée pour échanger quelques semences si vous le pouvez ou, à tout le moins, mettez la Journée internationale d’échange de semences sur votre calendrier électronique de façon à ce que vous ayez un rappel chaque année. Et, d’ici l’an prochain, pensez à comment vous pourriez faire pour mettre en marche une vraie journée d’échange de semences dans votre région!