Catégories

Recherche

Mythe horticole : on peut nourrir l’attrape-mouche au hamburger

SVP, pas de hamburger pour l’attrape-mouche! Ill.: jardinierparesseux.com & pinterest.com La dionée attrape-mouche (Dionaea muscipula), une plante carnivore munie de petits pièges qui attrapent les insectes, est couramment vendue en jardinerie comme plante d’intérieur. Un mythe circule qui dit que, à défaut d’insectes pour la nourrir, on devait lui donner de petits morceaux de hamburger. Mais c’est bien un mythe! Vidéo: lenspt, youtube.com Le hamburger est trop gras et donnera une «indigestion» à la plante, menant possiblement à sa mort. Vous pouvez la nourrir avec une mouche ou un autre petit insecte (ou ne pas l’alimenter du tout), mais pas avec de la viande… ni avec de l’engrais, qui est toxique pour la dionée comme pour la plupart des plantes carnivores. Sachez que même si votre dionée ne reçoit jamais de «nourriture vivante» de sa vie, elle pourra quand même très bien pousser. Pas vraiment une plante d’intérieur La dionée, même si elle se vend partout comme plante d’intérieur, est plutôt mal... Lire la suite >

Plantes aux feuilles bizarres: les feuilles qui bougent

De temps en temps, j’écris un article sur les feuilles bizarres. En voici un autre, à propos des plantes dont les feuilles sont motiles. Les feuilles bougent tout le temps En réalité, il n’est pas si rare que les feuilles des plantes bougent. Elles remuent notamment au vent, quand un animal les frôle et quand des gouttes de pluie les frappent. Cependant, il s’agit alors de mouvements causés par une action extérieure: les feuilles ne bougent pas d’elles-mêmes; quelque chose les a déplacées. Mais certaines plantes ont des feuilles qui bougent d’elles-mêmes et les raisons de cette motilité sont diverses. Bouger pour se protéger Beaucoup de plantes ont des feuilles qui s’enroulent sous des conditions stressantes — lors d’une sécheresse ou quand il fait très froid, par exemple — mais qui se rétablissent par la suite. La fougère de résurrection (Pleopeltis polypodioides, anc. Polypodium polypodioides) peut survivre sans une goutte d’eau pendant de nombreuses années (jusqu’à 100 ans, paraît-il!), puis ses... Lire la suite >

Cinq plantes aux feuilles bizarres

Le rôle d’une feuille est de capter la lumière du soleil, de la convertir en sucres au moyen de la photosynthèse et d’ainsi contribuer à la croissance de la plante sur laquelle elle pousse. Ainsi, tout ce qu’il faut à une feuille pour être fonctionnelle est d’être verte et d’être portée de façon à ce que le soleil puisse l’atteindre. On pourrait alors penser qu’une simple feuille large et plane suffirait pour tous les végétaux, mais non. Il y a autant de formes et de tailles de feuilles qu’il y a de plantes et elles viennent dans beaucoup plus de couleurs qu’elles ne le devraient théoriquement. Voici quelques-unes des plus intéressantes et des plus curieuses. Monstera délicieux (Monstera deliciosa) Il s’agit d’une plante d’intérieur populaire et facile à trouver dont les feuilles ne cessent de grossir… et de devenir de plus en plus bizarres avec le temps. Si vous en avez déjà cultivé un à partir d’un jeune plant, vous... Lire la suite >

Les plantes adorent la vie en terrarium!

Les terrariums sont présentement très à la mode dans les jardineries et fleuristeries. Ces contenants vitrés, munis ou non d’un couvercle transparent, sont généralement décorés de plantations mixtes de petits végétaux, créant un effet de jardin en miniature. C’est tout à fait chic et sans doute que la plupart des gens en achètent un surtout pour leur beauté, mais saviez-vous que un terrarium bien conçu est plus facile à maintenir que n’importe quelle autre plantation faite à l’intérieur? C’est que, dans un terrarium, le taux d’humidité atmosphérique demeure toujours élevé: dans un terrarium fermé, d’ailleurs, il peut avoisiner 100%. Comparez cela à l’humidité relative dans une maison normale qui peine à atteindre 30%. Sachant que la plupart des plantes préfèrent une humidité de 70% et plus, un terrarium leur paraît un paradis comparativement aux conditions à l’extérieur du contenant. Et cette forte humidité réduit de beaucoup les besoins d’arrosages. Après tout, le gros de l’eau absorbé par une plante qui pousse à l’air libre est... Lire la suite >

Pas de hamburger pour l’attrape-mouche

La dionée attrape-mouche (Dionaea muscipula) est une plante carnivore munie de petits pièges qui attrapent les insectes. Un mythe circule qui dit que, à défaut d’insectes pour la nourrir, on devait lui donner de petits morceaux de hamburger. Mais c’est bien un mythe! L’hamburger est trop gras et donnera une «indigestion» à la plante, menant possiblement à sa mort. Vous pouvez la nourrir avec une mouche ou un autre petit insecte, ou pas du tout, mais pas avec de la viande… ni avec de l’engrais, qui est toxique pour la dionée comme pour la plupart des plantes carnivores. Même si votre dionée ne reçoit jamais de «nourriture» de sa vie, elle peut quand même très bien pousser et survivre pendant plusieurs mois. La dionée, même si elle se vend partout comme plante d’intérieur, est plutôt mal adaptée à nos maisons. Après l’achat, enlevez le terrarium de plastique qui la recouvre; il sert à maintenir la plante en bon état pendant... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!