Categories

Recherche

Le maïs aime la compagnie

  Le maïs sucré ou blé d’Inde (Zea mays saccharata) est essentiellement le seul «légume» pollinisé par le vent. Pour cette raison, il faut le planter en groupe de façon à ce que le pollen des fleurs mâles (portées en panicule au sommet de la plante) tombe sur les fleurs femelles (les «soies», portées au milieu de la plante). Dans la grande culture, on assure cette pollinisation en cultivant le maïs en rangs multiples à perte de vue, ce qui n’est pas possible dans un petit potager domestique. On l’y plante plutôt en «blocs» (plusieurs rangs serrés formant un carré ou un rectangle). Le jardinier paresseux, toutefois, préféra sans doute la méthode des Amérindiens: semer 4 à 6 graines ensemble (on appelle cela la plantation en poquets). Cela donne un plus bel effet et, de plus, permet d’éparpiller le maïs dans le parterre, évitant ainsi les risques associés aux monocultures. Ainsi, les prédateurs du maïs, comme le ver de l’épi du maïs... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!