Mythe horticole: une barrière de coquilles d’œufs éloignera les limaces

Par défaut

Un mythe très tenace prétend que les coquilles d’œufs, quand on les écrase grossièrement, sont très coupantes et que les limaces se feraient déchirer en les traversant. Donc, on pourrait entourer une plante susceptible de subir des dommages par des limaces d’un anneau de coquilles d’œufs et ainsi la protéger, car aucune limace n’oserait traverser une telle barrière.

En réalité, les limaces se couvrent d’une «bave» gluante justement pour se protéger des coupures. Cette bave (en fait, du mucus) est tellement efficace qu’elles peuvent même traverser des éclats de vitre sans le moindre dommage. Quant aux coquilles d’œufs, c’est du gâteau, car elles ne sont pas le moindrement coupantes (essayez de vous couper avec un morceau de coquille pour voir).

De nombreuses études ont été faites à ce sujet et la conclusion est bien claire: les limaces traversent les barrières de coquilles d’œufs sans la moindre difficulté et sans subir aucun dommage. Même, d’après certaines études, si les coquilles ne sont pas bien rincées, elles attirent les limaces, car l’odeur d’albumine (blanc) les attire tout comme celle de la membrane intérieure si l’on ne l’enlève pas complètement!

Photo radar pour limaces

Voici une série de photos révélatrices:

Mise en scène: 2 feuilles de laitue sont placées sur le sol le soir.

Après une heure

Photo: http://www.allaboutslugs.com

Une première limace arrive à la «barrière» de coquilles et commence à la traverser.

Après deux heures: 

Photo: http://www.allaboutslugs.com

La partie commence!

Plusieurs limaces s’attaquent à la feuille entourée de coquilles. Elles n’ont pas encore trouvé la feuille non protégée.

Le lendemain matin

Photo: http://www.allaboutslugs.com

La feuille «protégée» a entièrement disparu. La feuille qui n’était pas entourée de coquilles a aussi subi des dommages, mais a été moins touchée.

Pour plus de renseignements, allez sur ce site: www.allaboutslugs.com/eggshell-myth-busted/.

Encore un mythe horticole déboulonné…

Sachez que cette information n’est pas nouvelle: ça fait des décennies qu’on sait qu’une barrière de coquilles d’œufs ne protège pas les plantes, mais les jardiniers semblent parfois aimer mieux se fier aux mythes qu’à la réalité. Comme dans n’importe quel autre domaine, ce n’est pas parce que «tout le monde le fait» que c’est vrai!

N.D.L.R. Texte adapté d’un billet originalement publié le 14 juillet 2015.

Attention : les coquilles d’œufs ATTIRENT les limaces!

Par défaut

20150714DUn mythe très tenace prétend que les coquilles d’œufs, quand on les écrase grossièrement, sont très coupantes et que les limaces se feraient déchirées en les traversant. Donc, on pourrait entourer une plante susceptible aux dommages de limaces avec un anneau de coquilles d’œufs et ainsi la protéger, car aucune limace n’osera traverser une telle barrière.

En réalité, les limaces se couvrent d’une «bave» gluante justement pour se protéger des coupures. Cette bave (en fait, du mucus) est tellement efficace qu’elles peuvent même traverser des éclats de vitre sans le moindre dommage. Quant aux coquilles d’œufs, c’est du gâteau, çar elles ne sont pas le moindrement coupantes (essayez de vous couper avec un morceau de coquille pour voir).

De nombreuses études ont été faites à ce sujet et la conclusion est bien claire: les limaces traversent les barrières de coquilles d’œuf sans la moindre difficulté et sans souffrir aucun dommage. Même, d’après certaines études, si les coquilles ne sont pas bien rincées, elles attirent les limaces, car l’odeur d’albumine (blanc) les attire tout comme celle de la membrane intérieure si on ne l’enlève pas complètement!

Photo radar pour limaces

Voici une série de photos révélatrices:

Mise en scène: 2 feuilles de laitue sont placées sur le sol le soir.

Après une heure

20150714A

Une première limace arrive à la «barrière» de coquilles et commence à la traverser.

Après deux heures: 

La partie commence!

20150714B

Plusieurs limaces s’attaquent la feuille entourée de coquilles. Elles n’ont pas encore trouvée la feuille non protégée.

Le lendemain matin

20150714C

La feuille «protégée» est entièrement disparue. La feuille qui n’était pas entourée de coquilles a aussi subie des dommages, mais a été moins touchée.

Pour plus de renseignements, allez sur ce site: www.allaboutslugs.com/eggshell-myth-busted/.

Encore un mythe horticole déboulonné…

Sachez que cette information n’est pas nouvelle: ça fait des décennies qu’on sait qu’une barrière coquilles d’oeufs ne protège pas les plantes, mais les jardiniers semblent aimer mieux se fier aux mythes qu’à la réalité. Comme dans n’importe quel autre domaine, ce n’est pas parce que «tout le monde le dit» que c’est vrai!