Categories

Recherche

Palmiers de salon

Les palmiers font partie de la décoration intérieure depuis l’époque victorienne. En fait, rien n’exprime aussi clairement et complètement les «tropiques» qu’un palmier cultivé à la maison. Cependant, bien qu’ils soient considérés comme des plantes «faciles à cultiver», ils ont des besoins particuliers. Qu’est-ce qu’un palmier ? Commençons par dire que les palmiers ne sont pas du tout des arbres. Si vous en coupez un (croyez-moi sur parole), vous constaterez que son «tronc» (plus exactement sa «tige») n’est pas formé de bois, mais de fibres parallèles et qu’il est maintenu par la pression de la sève qui monte jusqu’au bourgeon terminal. Les troncs des palmiers n’ont pas d’anneaux, comme ceux des arbres, et ne sont pas utiles pour la construction : lorsque la plante meurt, son tronc perd sa turgescence et se renverse simplement. Le tronc peut être vert ou brun et est marqué de cicatrices indiquant l’endroit où les feuilles étaient autrefois attachées. Les palmiers sont également inhabituels, car,... Lire la suite >

Petit palmier deviendra grand

Il y a très longtemps (je devais avoir environ 12 ans), j’ai acheté une potée de minuscules palmiers pour décorer un vivarium que je préparais. J’ai séparé les petites plantes pour créer un effet de forêt, ajouté quelques plantes supplémentaires et j’ai libéré dans ce paysage miniature deux anoles verts (petits lézards insectivores). Les anoles n’ont pas survécu longtemps, mais certaines des plantes, oui. J’ai éventuellement empoté l’un des petits palmiers… et il m’a suivi au cours des 15 prochaines années. Quand j’ai quitté la maison pour étudier à Québec, mes parents l’ont apporté avec eux lors de leur première visite. À ce moment-là, c’était une plante d’intérieur passablement plus substantielle qu’au début, dans un pot de 20 cm. Chaque fois que j’ai déménagé par la suite, soit presque chaque année quand j’étais étudiant puis aussi au début de mon mariage, le palmier m’a suivi. Il a continué à croître, atteignant finalement presque 2 m de haut. Et il fleurissait... Lire la suite >