Mon canna produit des boules piquantes!

Par défaut

Les capsules de canna peuvent être vertes, pourpres ou rouges. Photo: christine 5b, http://www.houzz.com

Depuis quelques jours, j’ai reçu plusieurs questions de jardiniers curieux de voir leur canna produire des boules piquantes sur la tige florale. Plusieurs disaient cultiver des cannas (Canna cvs) depuis des années et n’avoir jamais remarqué ce phénomène auparavant. Ce n’est pas mon expérience. Chez moi, cela arrive à presque tous mes cannas après la floraison.

En fait, ce n’est pas une maladie ou un insecte ou un symptôme quelconque d’un problème. Il s’agit tout simplement de capsules des graines. En effet, le canna, comme la vaste majorité des végétaux, produit des semences après la floraison et il se trouve que leur capsule est couverte de petites épines, sans doute pour protéger les graines à l’intérieur d’un prédateur quelconque. Les ricins (Ricinus communis) produisent des capsules similaires.

Que faire?

Quand un canna commence à produire des graines, vous pouvez faire deux choses: soit les supprimer, soit les laisser mûrir.

D’après la théorie que la production de graines sape l’énergie de la plante, populaire auprès des jardiniers plus travaillants que moi, il est préférable de supprimer les fleurs fanées de toute plante pour l’aider à refaire ses forces. C’est vrai pour certains végétaux, mais dans le cas du canna, cette tâche a peu d’importance. Après tout, même si le canna forme de denses touffes, chaque tige est en fait une plante individuelle, poussant à partir d’un rhizome souterrain, et elle meurt, lentement, après la floraison. Ce sont les autres rhizomes qui fleuriront l’an prochain. Que vous supprimiez les capsules ou pas ne changera rien.

Graines de canna. Photo: http://www.plantgoodseed.com

Sinon, vous pouvez les laisser mûrir. Elles bruniront après quelques semaines et s’ouvriront, révélant de grosses graines rondes noires très dures. Elles sont même si dures que les peuples d’Amérique du Sud et centrale les utilisaient autrefois comme projectiles (ou du moins, c’est ce que dit la légende).

Que faire avec les semences?

Vous pouvez récolter ces graines et les semer au printemps prochain pour obtenir de nouveaux cannas. Évidemment, les cannas que nous cultivons sont tous des hybrides et ainsi, les graines que vous sèmerez ne donneront pas des plantes identiques à la plante mère, mais probablement de très beaux plants aux fleurs de couleurs variées.

Semez-les en février dans un terreau humide et sous une bonne chaleur. Les graines germent très irrégulièrement (la dureté des semences en est la cause) sur 3 ou 4 semaines. Un truc pour accélérer leur germination est de les faire tremper pendant 24 heures dans un thermos d’eau chaude avant de les semer.

Semis de canna. Photo: cannanews.wordpress.com

Les plants poussent très rapidement et donnent de belles grosses plantes dès la première année. Par contre, ils n’arriveront pas nécessairement à fleurir la première année. Pour obtenir des fleurs l’année suivante, rentrez les rhizomes à l’automne et replantez-les au printemps de la deuxième année. Là, vous devriez avoir plus de succès.

N.D.L.R. Texte adapté d’un billet originalement publié le 2 septembre 2015

Au secours : mon canna produit des boules piquantes!

Par défaut

Indian shot from trop. America, naturalized in Tanzania Canna indica canna fam Mbeya, local DG.AFR1

Les capsules de graines d’un canna peuvent être vertes, roses ou rougeâtres.

Depuis quelques jours, j’ai reçu plusieurs questions de jardiniers curieux de voir leur canna produire des boules piquantes sur la tige florale. Un disait même cultiver des cannas (Canna cvs) depuis des années et de n’avoir jamais remarqué ce phénomène auparavant. Ce n’est pas mon expérience. Chez moi, cela arrive à tous mes cannas après la floraison.

En fait, ce n’est pas une maladie ou un insecte ou un symptôme quelconque d’un problème. Il s’agit tout simplement de capsules des graines. En effet, le canna, comme la vaste majorité des végétaux, produit des semences après la floraison et il se trouve que leur capsule soit couverte de petites épines, sans doute pour protéger les graines à l’intérieur d’un prédateur quelconque. Les ricins (Ricinus communis) produisent des capsules similaires.

Que faire?

Quand un canna commence à produire des graines, vous pouvez faire deux choses, soit les supprimer ou les laisser mûrir.

D’après la théorie que la production de graines sape l’énergie des plantes, populaire auprès des jardiniers plus travaillants que moi, il est préférable de supprimer les fleurs fanées de toute plante pour l’aider à refaire ses forces. C’est vrai pour certains végétaux, mais dans le cas du canna, qui a normalement de l’énergie à revendre, cette tâche n’a pas trop d’importance. Supprimez les capsules si elles vous dérangent, tout simplement.

20150902B

Capsules mûres.

Sinon, vous pouvez les laisser mûrir. Elles bruniront après quelques semaines et s’ouvriront, révélant de grosses graines rondes noires très dures à l’intérieur. Elles sont même si dures que les peuples d’Amérique du Sud et centrale les utilisaient autrefois dans leurs projectiles (ou du moins, c’est ce que dit la légende).

Que faire avec les semences?

Vous pouvez récolter ces graines et les semer au printemps prochain pour obtenir de nouveaux cannas. Évidemment, les cannas que nous cultivons sont tous des hybrides et ainsi, les graines que vous semez ne donneront pas des plantes identiques à la plante-mère, mais probablement de très beaux plants aux fleurs de couleurs variées.

20150902C

Semis de canna.

Semez-les en février dans un terreau humide et sous une bonne chaleur. Les graines germent très irrégulièrement (la dureté des semences en est la cause) sur 3 ou 4 semaines. Un truc pour accélérer leur germination est de les faire tremper pendant 24 heures dans un thermos d’eau chaude avant de les semer.

Les plants poussent très rapidement et donnent de belles grosses plantes dès la première année. Par contre, ils n’arriveront pas nécessairement à fleurir la première année. Pour obtenir des fleurs l’année suivante, rentrez les rhizomes à l’automne et replantez-les au printemps de la deuxième année. Là vous devriez avoir plus de succès.