Catégories

Recherche

Quand les rameaux noircissent, soupçonnez le feu… bactérien

Par Larry Hodgson Le feu bactérien, appelé brûlure bactérienne au Canada, est une maladie qu’on voit sur les arbres et arbustes de la famille des Rosacées: cerisiers, pommiers, aubépines, pruniers, sorbiers, rosiers, cotonéasters, framboisiers, etc., mais aussi sur le lilas et certains autres arbres et arbustes. Il semble arriver de nulle part, en pleine période de croissance. Soudainement, les feuilles d’une ou deux branches noircissent et courbent vers le bas, mais sans tomber. Les fruits, s’il y en a, se momifient. Souvent, les feuilles et les fruits persistent sur l’arbre tout l’hiver.  La deuxième année, d’autres branches sont touchées. La maladie s’étend rapidement, provoquant chancres, écoulements et décolorations de l’écorce sur les branches les plus importantes et la mort rapide des rameaux atteints.  Cette maladie est causée, comme le nom le dit, par une bactérie (Erwinia amylovora dans le cas des Rosacées) qui est surtout transportée jusqu’à l’arbre par les abeilles ou d’autres insectes lors de la pollinisation, puis est répandue par la... Lire la suite >

50 pommetiers sans complications

  Il y a peu d’arbres ornementaux qui causent autant de maux de tête à leurs propriétaires que les pommetiers (pommiers ornementaux). En effet, les pommetiers vous font payer pour leur belle, mais brève floraison, en attrapant toutes sortes de maladies et d’insectes, incluant, en passant, la très désagréable tavelure qui peut, dans ses pires années d’infestation, faire chuter presque toutes les feuilles en plein été. Ainsi, beaucoup de propriétaires de pommetiers se sentent obligés de vaporiser leurs pommetiers de produits antiparasitaires plusieurs fois par année. Mais il y a une bonne nouvelle : il existe maintenant des pommetiers qui sont très résistants aux maladies les plus courantes (blanc, brûlure bactérienne, rouille et tavelure) et peu susceptibles d’être attaqués par des insectes. En voici une courte liste : toutes les variétés nommées ont une résistance variant de bonne à excellente* pour les quatre maladies. M. ‘Adams’ – zone 4 M. ‘Adirondack’ – zone 4 M. American Spirit™ (‘Amerspirzam’) – zone 4 M.... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!