Catégories

Recherche

Il est temps de bouturer vos boutures d’annuelles

Si vous êtes comme moi, au début de l’automne dernier, vous avez rentré des boutures de plusieurs annuelles de jardin — pélargoniums, bégonias, impatiens, coléus, cuphéas, etc. — pour les conserver pendant l’hiver. Ou peut-être avez-vous rentré des boutures de fines herbes ou même de légumes (parfois, je conserve ainsi un poivron ou une tomate unique, surtout si je ne suis pas sûr de pouvoir la remplacer l’année suivante). Je fais toujours deux boutures de la même plante, au cas où que j’en perdrais une. Elles s’enracinent rapidement sur le rebord de ma fenêtre ou sous des lampes de culture et servent de plantes d’intérieur supplémentaires pendant l’hiver. (Et qui n’a pas besoin de plus de verdure durant les longs mois gris de l’hiver!) Certaines des plantes produites réussissent même à fleurir à l’intérieur, bien que plus modestement qu’en plein air, ce qui ajoute de la beauté à un projet initialement surtout pratique. L’idée est de garder en vie dans... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!