Comment sauver les bégonias Rieger du froid

Par défaut

Bégonia Rieger ‘Valentino Pink’. Photo: ‘Valentino Pink’

Ce printemps, un bégonia Rieger (B. × hiemalis) s’est mérité un prix Les Exceptionnelles (concours d’horticulture québécois) pour la première fois. Par conséquent, cette variété, ‘Valentino Pink’, a été abondamment plantée partout au Québec et je l’ai vue aussi aux Jardins Longwood en Pennsylvanie cet été. De toute évidence, ce bégonia a été bien populaire! Mais c’est maintenant l’automne et cette plante ne peut pas résister aux froids de l’hiver à venir. 

Si vous avez un bégonia ‘Valentino Pink’, ou encore, un autre bégonia Rieger, voici comment le conserver pour l’an prochain.

Un peu d’histoire

Trio de bégonias Rieger. Photo: http://www.swflorist.com

Les bégonias Rieger (B. × hiemalis) sont d’origine hybride, issus à l’origine de croisements entre des bégonias tubéreux (B. × tuberhybrida), à floraison estivale, et d’une espèce à floraison hivernale rarement cultivée, B. socotrana. Le premier hybride date de 1883. Le nom Rieger, qui s’applique désormais à tout Begonia × hiemalis, vient d’une série introduite en 1955 par l’hybrideur allemand Otto Rieger. On les appelle parfois aussi bégonias Elatior, encore un nom qui provient d’une série de bégonias hiemalis autrefois très populaire.

À l’origine, les bégonias Rieger étaient à floraison hivernale. C’est ce que signifie hiemalis, d’ailleurs. Ils avaient besoin de jours courts pour fleurir et on les appelait tout simplement «bégonias d’hiver». Mais, au fil du temps, ces premiers bégonias hiemalis ont été croisés avec d’autres espèces de bégonias à floraison plus soutenue. Ainsi, la plupart des bégonias Rieger modernes, tels que les séries Solenia, Valentine, Dragone, Frivola et Glory, sont des hybrides complexes à jours neutres et fleurissent sans arrêt pendant une longue saison, souvent de l’hiver à l’automne suivant.

En raison de leur habitude de fleurir l’hiver, les bégonias hiemalis ont été initialement cultivés comme plantes d’intérieur, souvent pour le marché de Noël, et certains sont encore utilisés comme plantes cadeaux pour l’intérieur. De nos jours, toutefois, les hybrides modernes à floraison continuelle sont surtout cultivés comme plantes de jardin et sont devenus des «annuelles» populaires.

Description

Certains bégonias Rieger sont utilisés en panier. Photo: http://www.scottstreetgreenhouses.ca

Les bégonias Rieger forment habituellement une masse de multiples tiges serrées les unes sur les autres. Certains cultivars ont un port dressé et forment tout naturellement un dôme arrondi alors que d’autres ont des tiges plus lâches et conviennent mieux aux paniers suspendus.

Les fleurs doubles ressemblent à de petites roses. Photo: http://www.veldkampsflowers.com

Les plantes mesurent généralement environ 25 à 45 cm de hauteur et autant en largeur. Les feuilles luisantes, arrondies ou en forme de cœur, peuvent être vert foncé ou bronze. Les fleurs peuvent être simples, semi-doubles ou doubles. Les fleurs doubles ressemblant souvent beaucoup à de petites roses. 

Les bégonias Rieger de la série Solena (ici, Solena Yellow Improved) ont des fleurs particulièrement grosses. Photo: http://www.provenwinners.com.

Les fleurs sont de taille variable: généralement, environ 3 cm de diamètre, bien que certaines, comme celles de la série Solenia, mesurent 7,5 cm et sont de ce fait presque aussi grandes que celles de certains bégonias tubéreux (B. × tuberhybrida). Les fleurs viennent dans une gamme presque complète de couleurs: rouge, rose, blanc, orange, violet, etc. et il y en a aussi des bicolores; seul le bleu est manquant. Leur floraison peut durer 7 mois et plus, prenant fin avec l’arrivée des gels d’automne. 

Mais comment les hiverner?

Les bégonias Rieger sont faciles à cultiver l’été, mais il n’est pas aussi facile de leur faire passer l’hiver. Typiquement, on les rentre à l’automne en espérant les conserver jusqu’au printemps, mais ils meurent rapidement. Quelle déception! 

Les pépiniéristes ne se font pas de bile avec cela. «Ce sont des annuelles, insistent-ils. Laissez-les geler!» Mais une telle réponse est presque un affront pour les jardiniers amateurs sérieux, qui en ont assez de se faire traiter comme des enfants par les autorités horticoles qui ne comprennent pas leur passion pour les plantes. Ces bégonias ne sont pas de véritables annuelles: ils sont des plantes vivaces sous les climats doux. Il doit alors y avoir un moyen pour les récupérer et les conserver pour la prochaine saison, non?

Oui, mais…!

Ce qui complique la situation avec les bégonias Rieger est qu’ils ont conservé une tendance génétique qui les pousse à entrer en dormance à l’automne, un trait hérité de leurs parents tubéreux. D’ailleurs, les spécialistes les classent pour cette raison parmi les bégonias semi-tubéreux. En fait, ils ne produisent pas plus qu’une tige un peu enflée à la base; rien qui ressemble vraiment à un tubercule! Ainsi, ils n’ont pas hérité le tubercule nécessaire pour entrer en dormance et en sortir plus tard. Donc, quand la plante dépérit à l’automne en réponse aux jours courts, comme pour toute plante à tubercule, aucune repousse n’est possible et la mort s’en suit. Pas le résultat que vous recherchiez, n’est-ce pas?

Rabattez vos bégonias Rieger à la rentrée pour stimuler une croissance nouvelle. Photo: http://www.veldkampsflowers.com

Mais il y a un petit truc qu’on peut appliquer: si vous rabattez les bégonias Rieger à l’automne en les rentrant dans la maison, à 3 à 5 cm de leur base, et ce, avant que les tiges commencent à déchoir, le choc de cette taille radicale les stimule à pousser plutôt qu’à continuer leur chemin vers une dormance fatale. Alors, ils recommencent à produire de nouvelles tiges et bientôt une nouvelle saison de croissance débute.

Ne placez pas les plantes rabattues à la noirceur (donc, ne les traitez pas comme des bégonias tubéreux), mais plutôt au soleil. Les bégonias Rieger semblent à ce stade préférer les températures fraîches (7 à 13 °C), mais tolèrent jusqu’à 20 °C sans trop de difficulté. Attention aux arrosages au début: gardez-les à peine humides tant que de nouvelles tiges et feuilles ne sont pas en pleine croissance. D’ici le Nouvel An, ils devraient repousser avec de plus en plus de vigueur et alors vous pourrez les arroser plus généreusement.

À ce stade, je suggère de produire quelques plantes supplémentaires, au cas où quelque chose arriverait à la plante mère. Prélevez alors quelques tiges d’environ 8 à 10 cm et bouturez-les. Une fois enracinées, plantez-en 3 ou 4 dans un pot de 15 à 20 cm et bientôt vous aurez une belle plante dense.

Conservez les boutures et la plante d’origine un peu à la fraîcheur, mais toujours au soleil, si possible. (Le soleil d’hiver n’étant pas très généreux de ses rayons, trouvez-leur l’emplacement le plus éclairé!) 

Quand arrivera le printemps, vos bégonias Rieger auront complètement récupéré et seront probablement en train de fleurir de nouveau. Augmentez encore l’arrosage, ne les laissant plus sécher que superficiellement. À mesure que les jours s’allongeront, vous pourrez aussi commencer à les fertiliser légèrement, mais sachez que ces bégonias ne sont pas très gourmands. Si vous le fertilisez trop, vous aurez beaucoup de feuillage, mais peu de fleurs!

Du blanc sur le feuillage

Bégonia Rieger souffrant de blanc. Photo: L. Pundt, UConn

Les premiers cultivars de bégonia Rieger étaient très sensibles au blanc (une maladie fongique) et un traitement fongicide était souvent nécessaire pour maintenir les feuilles en bon état. 

Les hybrides d’aujourd’hui ont une meilleure résistance aux maladies, mais il peut être sage de les placer dans en endroit bien aéré et d’éviter les excès d’eau, au cas où. Si jamais quelques feuilles sont touchées par le blanc, retirez-les simplement et la plante en produira d’autres assez rapidement.

En plein air

Vous pouvez, bien sûr, cultiver ces bégonias à l’intérieur toute l’année si vous le souhaitez, mais la plupart des jardiniers les voient comme des plantes de jardin. 

Si vous choisissez de sortir vos bégonias Rieger pour l’été, attendez que tout risque de gel soit dissipé et acclimatez-les graduellement aux conditions extérieures (par exemple, une semaine à l’ombre suivie d’une semaine à la mi-ombre avant d’oser les placer au plein soleil). À l’extérieur, ils préféreront des conditions plutôt fraîches et seront plus à l’aise à la mi-ombre dans les régions aux étés chauds.

Les bégonias Rieger Solena ont été développés pour la culture en plein soleil. Photo: NetPS Plant Finder.

La série Solenia a toutefois été développée pour une meilleure résistance au soleil et à la chaleur et constituera un bon choix pour les régions sujettes à de longues canicules.

Vous pouvez cultiver vos bégonias Rieger en pots (ce qui facilitera la rentrée à l’automne) ou en pleine terre. Ce ne sont plus les délicats «bégonias d’hiver» que votre grand-père cultivait et ils sont tout aussi robustes et faciles à réussir que n’importe quelle fleur annuelle. Il suffit de les arroser attentivement, quand le terreau est presque sec (évitez de les laisser tremper dans l’eau), et de les fertiliser occasionnellement avec l’engrais de votre choix. Les fleurs sont habituellement autonettoyantes et, comme elles sont essentiellement stériles, elles ne produisent presque jamais de semences. Ainsi, il ne sera même pas nécessaire de supprimer les fleurs fanées.

À l’automne, rentrez-les dans la maison et recommencez le même traitement!


Bonne chance avec vos bégonias Rieger!

Nouveautés horticoles 2019

Par défaut

Beaucoup de nouvelles variétés de plantes vont bientôt être offertes dans les jardineries de votre secteur et d’autres sont déjà disponibles dans différents catalogues: vous n’avez qu’à les commander et elles arriveront bientôt chez vous… moyennant un petit dépôt monétaire, bien sûr. 

Voici quelques variétés qui ont attiré mon attention pour 2019:

Fraisier Berried Treasure™ Red

(Fragaria ananassa Berried Treasure Red)

Également vendu sous le nom de Summer Breeze™ Deep Rose

Photo: http://www.povenwinners.com

Je suis un peu embêté par cette plante, car je ne sais pas quel nom est légitime: Berried Treasure™ Red ou Summer Breeze™ Deep Rose. Pourtant, c’est la même plante! Cela dit, quel que soit le nom sous lequel vous trouverez ce fraisier, c’est une beauté! Les fleurs semi-doubles rose foncé (les plus proches de rouges que j’aie jamais vues sur un fraisier!) se succèdent tout au long de la saison et sont suivies de délicieuses fraises au goût sucré. Et la récolte se maintient jusqu’aux gels!

Berried Treasure Red serait vraiment en vedette en pot, sur la terrasse ou le balcon, mais pousserait tout aussi bien en pleine terre comme plante de bordure ou comme couvre-sol. La plante offre une bonne résistance à la chaleur. Quant à sa rusticité, on indique les zones 4–9, mais je soupçonne qu’elle est plus rustique encore. 

Hauteur: 30–40 cm
Diamètre: 45–60 cm
Lumière:soleil
Sol: moyen à fertile
Arrosage: moyen
Zones de rusticité: 4–9

Bégonia Rieger ‘Valentino Pink’

(Begonia× hiemalis ‘KRVALP101’)

Photo: Koppe

Ses fleurs semi-doubles rose foncé avec un cœur jaune or brillant sont tout à fait originales: vous n’aurez jamais vu une telle combinaison chez un bégonia. À jusqu’à 8 cm de diamètre, elles ne sont pas aussi grosses que celles des bégonias tubéreux, mais néanmoins très voyantes. Dense et florifère, avec un feuillage attrayant de couleur vert foncé (que vous remarquerez à peine tellement ce bégonia sera couvert de fleurs!), cette plante au port arrondi vole toujours la vedette! 

C’est un bégonia Rieger (on dit aussi bégonia Elatior) et, comme les autres de cette catégorie, il sera vendu comme annuelle pour le jardin estival, mais fera également une excellente plante de maison. Théoriquement, c’est une plante annuelle et vous êtes censé la laisser mourir à la fin de la saison, mais vous pouvez parfois la «sauver» en la rabattant sévèrement à l’automne et en la conservant à l’intérieur dans un endroit frais et ensoleillé sous des jours courts (la plante ne fleurit que sous l’influence de journées de moins de 12 heures). Avec un peu de chance, votre ‘Valentino Pink’ repoussera et recommencera à fleurir à temps pour la prochaine saison!

Gagnant d’un prix Les Exceptionnelles 2019.

Hauteur: 20–25 cm 
Diamètre: 20 cm
Lumière: mi-ombre
Sol: moyen à fertile
Arrosage: toujours humide
Zones de rusticité: 10–12

Basilic ‘Purple Ball’

(Ocimum basilicum ‘Purple Ball’)

Photo: http://www.fleuroselect.com

À la fois ornemental et délicieux! Les très petites feuilles pourpre foncé sur des branches courtes et abondantes créent une boule attrayante qu’on peut utiliser autant en pot qu’en pleine terre. Pas besoin de tailler non plus: les fleurs tubulaires pourpres n’apparaissent que tard dans la saison et ne nuisent donc pas à la productivité du plant. 

Facile à cultiver à partir de semences. Faites le semis à l’intérieur environ 4 semaines avant la date du dernier gel et ne repiquez pas les plants au jardin avant que le sol et l’air ne soient complètement réchauffés. Traitez ce basilic comme une annuelle et démarrez de nouveaux plants à partir de semences chaque été. Gagnant de prix Fleuroselect et Les Exceptionnelles 2019.

Hauteur: 20–30 cm
Diamètre: 25–35 cm
Lumière: soleil
Sol: bien drainé
Arrosage: moyen

Canna ‘Dragon Fire’

(Canna indica ‘Dragon Fire’)

Photo: Pierre Boucher, Domaine Joly-de Lotbinière

Saisissant! Les fleurs d’un rouge velouté particulièrement éclatant, mises en vedette par un feuillage vert frais contrastant, attirent tous les regards. La plante est de taille modeste et, comme beaucoup de cannas modernes, fleurit à répétition pendant tout l’été. 

‘Dragon Fire’ a été qualifié de «meilleur canna rouge sur le marché» par un panel d’experts sur les cannas. Cet hybride israélien est sans virus et à fleurs autonettoyantes. Les colibris vont l’adorer! 

Arrachez les rhizomes à l’automne et rangez-les à l’intérieur pour l’hiver dans un endroit frais et sec avant de les replanter au printemps suivant. Cette plante ne peut séjourner en pleine terre toute l’année que dans les régions aux hivers doux.

Gagnant d’un prix Les Exceptionnelles 2019 et d’un coup de cœur du concours Tendance 2018 du Domaine Joly-de Lotbinière.

Hauteur:120–150 cm
Diamètre: 90 cm
Lumière: soleil
Sol: riche, bien drainé
Arrosage: toujours humide
Zones de rusticité: 7b-12

Chou chinois Edibliss™ ‘Heavy Metal’

(Brassica rapa chinensis Edibliss ‘Heavy Metal’)

Photo: http://www.hortcoutureplants.com

De belles grandes rosettes de feuilles boursoufflées et brillantes, pourpre très foncé, feraient de cette plante une vedette dans n’importe quelle plate-bande de fleurs, mais en fait, c’est un légume parfaitement délicieux! Pour un effet ornemental maximal, savourez les feuilles tout au long de l’été en récoltant seulement celles à la base de la plante et en laissant la rosette continuer à jouer son rôle de décoration. 

Un autre avantage avec ce chou chinois original est qu’il est facile de voir les insectes prédateurs, presque toujours verts, sur le feuillage si sombre, ce qui vous permettra de les supprimer avant qu’ils ne causent des dégâts.

Hauteur: 38 cm
Diamètre: 60 cm
Lumière: soleil
Sol: riche, bien drainé
Arrosage: moyen

Hosta Shadowland® ‘Waterslide’

(Hosta Shadowland ‘Waterslide’)

Photo: http://www.povenwinners.com

Je sais pertinemment que je n’ai pas besoin d’autres hostas pour mon terrain, mais je n’arrive pas à résister à Shadowland ‘Waterslide’, surtout qu’il paraît sur la page couverture de presque tous les catalogues de vivaces que je consulte! Comment ne pas tomber amoureux de ses feuilles épaisses bleu-vert à la marge si joliment ondulée? D’autant plus que cette variété résiste également aux limaces.

Il produit des fleurs lavande au milieu de l’été, mais c’est son feuillage unique qui fait qu’il devient populaire si rapidement.

Hauteur: 35–40 cm
Diamètre: 75 cm
Lumière: mi-ombre à ombre
Sol: moyen
Arrosage: moyen
Zones de rusticité: 3–9

Rudbeckie ‘American Gold Rush’

(Rudbeckia × ‘American Gold Rush’)

Photo: http://www.pinterest.at

Je cultive la rudbeckie ‘Goldsturm’ (Rudbeckia fulgida sullivantii ‘Goldsturm’) depuis au moins 30 ans et elle pousse et fleurit à merveille. Cependant, depuis quelques années maintenant, une nouvelle maladie foliaire s’est infiltrée dans les productions commerciales de cette plante, la tache septorienne de la rudbeckie (Septoria rudbeckiae), un champignon qui fait noircir le feuillage vers la fin de l’été, justement quand la plante est en pleine floraison. Mes rudbeckies ne sont pas encore touchées, mais qui sait combien de temps cela durera?

Eh bien, avec ‘American Gold Rush’, je n’aurai plus du tout à m’inquiéter de maladies foliaires, car ses feuilles sont complètement résistantes aux spores de champignon: les spores ne semblent pas pouvoir s’y installer, même par temps humide et frais. Et les fleurs sont les mêmes marguerites jaunes à cœur noir que nous aimons tant. Même, les fleurs de ce cultivar sont encore plus nombreuses, produites en abondance du milieu de l’été jusqu’au milieu de l’automne. Elles attirent autant les abeilles, les papillons et les oiseaux granivores que le vieux ‘Goldsturm’ et font d’excellentes fleurs coupées aussi. 

La rudbeckie ‘Goldsturm’ a fait son temps: laissons ‘American Gold Rush’ la remplacer.

Hauteur: 55–65 cm
Diamètre: 100–110 cm
Lumière: soleil
Sol: moyen
Arrosage: moyen à faible
Zones de rusticité: 4–9

Sedum Atlantis™

(Sedum takesimense ‘Nonsitnal’)

Photo: xwww.perennialresource.com.

Quelle plante superbe! Les magnifiques feuilles succulentes persistantes à marge festonnée sont jaune crème avec juste un soupçon de vert contrastant au centre. Parlez d’une plante à l’apparence saisissante! Et les feuilles sont décorées par de petits bouquets de fleurs jaunes étoilées à la mi-été, alors que, à l’automne, le jaune crème prend une teinte rosée pour l’hiver. 

La plante forme un tapis compact, idéal pour la rocaille et la culture en pot. Elle a une excellente tolérance à la sécheresse aussi.

Hauteur: 10–15 cm
Diamètre: 25–30 cm
Lumière: soleil
Sol: bien drainé, pauvre à moyen
Arrosage: faible
Zones de rusticité: 5–9

Concombre ‘Itachi’ F1

(Cucumis sativus ‘Itachi’)

Photo: http://www.johnnyseeds.com

Pas besoin d’éplucher ce concombre! La peau mince comme du papier est parfaitement blanche, tout comme la chair. 

Ce concombre de type asiatique unique, aux graines minuscules et dépourvu de toute amertume, donne à profusion des fruits étroits, sucrés et croustillants de 23 à 28 cm de long. Pour des fruits droits, assurez-vous de faire pousser cette plante sur un support ou un treillis; les fruits qui touchent au sol risquent de courber. 

Démarrez les semences à l’intérieur quelques semaines avant le dernier gel, de préférence dans des pots en tourbe, mais ne les repiquez pas à l’extérieur tant que le sol et l’air ne se sont pas réchauffés.

Hauteur: 90–180 cm
Diamètre: 30 cm
Lumière: soleil
Sol: riche, bien drainé
Arrosage: uniformément humide
Maturité: 54 jours

Tournesol Sunbelievable Brown Eyed Girl

(Helianthus × ‘TMSNBLEV01’)

Photo: http://www.smallholder.co.uk

Ce n’est pas le tournesol de votre enfance, avec sa tige unique dressée portant une seule grosse inflorescence, et ce, assez tardivement. Très ramifié, au port arrondi, le tournesol Sunbelievable Brown Eyed Girl fleurit tout l’été et même jusqu’à l’automne (non, ce n’est pas une exagération!), portant fleur après fleur: jusqu’à 1000 fleurs par plante! La plante est vendue déjà en fleurs, donc, pas d’attente!

Chaque inflorescence se compose de rayons jaunes avec une touche de rouge intense à la base et d’un disque central brun chocolat, le tout d’un diamètre de 5 à 9 cm, donc nettement plus petite qu’une fleur de tournesol traditionnel. 

Les fleurs sont stériles et ne produisent pas de graines, donc la plante n’est pas envahissante, ce qui est bien, mais en contrepartie, bien qu’elle attire les abeilles et d’autres pollinisateurs, elle n’offre pas de graines pour nourrir les oiseaux, contrairement au tournesol classique (Helianthus annuus) qui est une véritable mangeoire l’hiver. 

C’est un excellent choix pour la plate-bande et la culture en pot sur balcon ou terrasse ainsi qu’une superbe fleur coupée. Notez bien que, si le tournesol Sunbelievable Brown Eyed Girl est pérenne sous les tropiques, il faudrait le cultiver comme fleur annuelle ailleurs. Il a remporté un 3prix au célèbre Chelsea Flower Show de Londres en 2018.

Hauteur: 80 cm
Diamètre: 100 cm
Lumière: soleil
Sol: riche, bien drainé
Arrosage: uniformément humide
Zones de rusticité: 11–12

Plante aux éphélides Hippo® Rose

(Hypoestes phyllostachya ‘G14160’)

Photo: http://www.povenwinners.com

La première fois que j’ai cultivé une plante aux éphélides, c’était il y a plusieurs décennies. C’était à l’époque une plante d’intérieur assez frêle, avec de petites feuilles vertes légèrement picotées de petits pois roses. On la trouvait bien mignonne, mais c’était somme toute une plante assez terne et pas plus vigoureuse qu’il ne le fallait. 

Eh bien, Hippo Rose est une toute nouvelle version de plante aux éphélides! 

Tout d’abord, il n’y a pas que de petits points rose pâle. La majeure partie de la feuille est maintenant rose foncé avec seulement quelques marbrures vertes contrastantes. Et les feuilles sont énormes: 7,5 cm de long! Et oubliez les petites tiges courtes et frêles; Hippo Rose forme une belle plante robuste et dense, comme un petit arbuste, de jusqu’à 55 cm de hauteur! Elle est si colorée qu’elle n’a pas besoin de fleurir pour embellir votre parterre et c’est tant mieux, car les fleurs sont insignifiantes et personne ne vous en voudrait si vous les éliminiez.

Mais, si rose foncé n’est pas dans votre palette de couleurs, sachez que la série Hippo comprend trois autres cultivars: rose pâle, rouge et blanc. Cette annuelle (on peut uniquement la cultiver comme plante pérenne sous les tropiques) fait une belle plante d’intérieur aussi!

Hauteur: 40–55 cm
Diamètre: 20–35 cm
Lumière: soleil à ombre
Sol: moyen
Arrosage: uniformément humide
Zones de rusticité: 10–12

Népéta ‘Cat’s Pajamas’

(Nepeta ‘Cat’s Pajamas’)

Photo: http://www.perennialresource.com

Les népétas ou menthes-des-chats ne cessent de s’améliorer! ‘Cat’s Pajamas’, par exemple, est le cultivar le plus compact à ce jour et il fleurit littéralement du sol au sommet de ses épis, portant de petites fleurs indigo tellement denses qu’elles cachent presque complètement les minuscules feuilles parfumées à la menthe. C’est un choix parfait pour la bordure de la plate-bande et la culture en pot sur la terrasse ou le balcon.

La plante fleurit de la fin du printemps jusqu’au milieu de l’été, puis les calices pourpre rosé, originalement cachés par les fleurs, prennent la relève pendant le reste de la saison. Ou encore, vous pouvez la rabattre à la fin de la première floraison, ce qui stimulera une deuxième floraison. 

Les fleurs attirent les abeilles, les papillons et les colibris, mais l’odeur mentholée du feuillage repousse les cerfs et les lapins. 

Hauteur: 30–35 cm
Diamètre: 45–55 cm
Lumière: soleil
Sol: bien drainé, pas trop acide
Arrosage: faible
Zones de rusticité: 3–8

Hydrangée paniculée Lavalamp™ Candelabra™

(Hydrangea paniculata ‘Hpopr013’)

Photo: http://www.whiteflowerfarm.com

Qui n’aime pas les hydrangées paniculées? Mais la plupart sont un peu grosses pour les petits terrains urbains. La série Lavalamp™ change cela en offrant des arbustes de taille modeste, peut-être de 120 à 180 cm de haut sans taille aucune et d’environ 90 à 100 cm si vous les rabattez annuellement. 

Il y a deux autres cultivars dans la série, mais je préfère Candelabra pour ses nombreuses et énormes inflorescences qui vont du blanc crème quand elles apparaissent au milieu de l’été au rose foncé avec une couronne blanche à la fin de l’automne, puis qui deviennent beiges et restent sur l’arbuste pour un magnifique spectacle hivernal. Les fleurs sont parfumées de surcroît! 

Les tiges rouges ajoutent un attrait supplémentaire. Épaisses et robustes, elles tiennent les fleurs solidement debout. Ainsi, les inflorescences ne plient pas au sol, contrairement à celles de beaucoup d’hydrangées paniculées! Si vous sentez le besoin d’élaguer cet arbuste, faites-le au début du printemps afin de profiter pleinement de l’effet hivernal des fleurs qui sèchent sur place.

Gagnante du prix Choix du détaillant à l’exposition Cultivate ‘17.

Hauteur: 120–180 cm (sans taille)
Diamètre: 120–180 cm (sans taille)
Lumière: soleil
Sol: bien drainé
Arrosage: moyen
Zones de rusticité:  3–9

Tomate ‘Patio Choice Yellow’ F1

(Solanum lycopersicum ‘Patio Choice Yellow’)

Photo: all-americaselections.org

Quel superbe petit plant de tomate! Comme le nom «patio» l’indique, il est fait pour la culture en pot sur un patio ou un balcon. 

Il s’agit d’une tomate déterminée, très courte et compacte, qui ne nécessite aucun tuteurage. Elle fleurit abondamment et magnifiquement, puis produit des hordes de tomates cerises parfaitement rondes de couleur jaune or d’environ 2,5 cm de diamètre: c’est 100 ou plus par plante! Les fruits sont délicieux: doux et sucrés avec juste une touche d’acidité. Et la plante offre une bonne résistance aux maladies aussi.

‘Patio Choice Yellow’ est facile à démarrer à partir de semences. Commencez-les à l’intérieur environ 5 semaines avant la date du dernier gel. Notez que les semences de ‘Patio Choice Yellow’ sont disponibles dans plusieurs catalogues de semences.

Gagnant d’un prix All-America Selections en 2017.

Hauteur: 37–45 cm
Diamètre: 45–60 cm
Lumière: soleil
Sol: riche, bien drainé
Arrosage:moyen
Maturité:45 jours

Clématite ‘Taiga’

(Clematis ‘Taiga’)

Photo: mrplantgeekshop.com

Cette superbe nouvelle clématite nous vient du Japon. Les fleurs de 7,5 à 15 cm semblent simples à l’épanouissement, puis semi-doubles, puis se remplissent de pétales supplémentaires jusqu’à ce qu’elles soient complètement doubles. Son nom, ‘Taiga’, signifie grande rivière en japonais, car on dit que les fleurs bleu-violet et blanc lime ressemblent à une rivière aux eaux mouvementées couvertes de moutons. 

C’est une clématite de petite taille, idéale pour la culture en pot, bien qu’elle pousse parfaitement bien en pleine terre aussi. Elle fleurit à la fois sur le vieux bois et le nouveau bois, du début de l’été à la fin de l’été, bien qu’il y ait parfois une pause entre deux floraisons. 

Ce n’est pas une plante très rustique au froid et elle est vendue comme annuelle dans les climats aux hivers froids. Vous pouvez également essayer de la placer dans un sous-sol ou un garage froid mais libre de gel pendant l’hiver et de la maintenir ainsi en dormance jusqu’au printemps. Quant à la taille, cette clématite se comporte mieux lorsqu’on la rabat au ras du sol en fin de saison. 

‘Taiga’ a remporté une médaille d’argent au Plantarium 2016 et figurait parmi les finalistes du Chelsea Flower Show en 2017.

Hauteur: 1–2 m
Diamètre: 90–120 cm
Lumière: soleil ou mi-ombre
Sol: bien drainé
Arrosage: moyen 
Zones de rusticité: 7–8

Sapin de Corée ‘Ice Breaker’

(Abies koreana‘Ice Breaker’, syn. ‘Kohout’s Ice Breaker’)

Photo: conifersociety.org

Ce conifère nain très dense est connu des collectionneurs de conifères depuis plusieurs années, mais n’était pas offert commercialement. Voilà qui est chose du passé et vous risquez de trouver cette petite merveille dans une pépinière près de chez vous dès cette année. 

Il forme un petit globe de branches courtes et trapues couvertes d’aiguilles recourbées vers le haut qui montrent leur dessous blanc argenté. En fait, la plante ressemble à une boule de neige! On l’a trouvée à l’origine sous la forme d’un balai de sorcière sur un spécimen du populaire sapin de Corée ‘Horstmann’s Silberlocke’ qui porte les mêmes aiguilles recourbées, mais sur un arbre de grande taille. 

‘Ice Breaker’ croît lentement, d’environ 2,5 à 7,5 cm par an mais, comme tous les conifères nains, ne cesse de grandir toute sa vie. Donc, même si on le vend comme conifère nain, éventuellement il perdra sa forme globulaire et formera une flèche, devenant alors un petit arbre trapu. 

Vous pouvez également trouver ce cultivar «greffé sur tige», soit porté sur un tronc droit, à la manière d’une sucette.

Hauteur: 60 cm après 10 ans
Diamètre: 60 cm après 10 ans
Lumière: soleil
Sol: bien drainé
Arrosage: moyen
Zones de rusticité: 3


Voilà! Seize plantes superbes à essayer en 2019!

Bon jardinage!