Comment arroser une orchidée

Par défaut

Versez de l’eau directement dans le substrat d’une orchidée n’est pas une bonne idée. Photo: Better Homes and Gardens

Arroser une orchidée n’a rien de particulièrement compliqué, mais la technique est un peu différente que celle utilisée pour la plupart des autres plantes d’intérieur. Le résultat est que beaucoup de jardiniers enthousiastes les arrosent trop (un problème beaucoup plus courant qu’un arrosage insuffisant) et alors la pourriture s’installe et la plante meurt.

Mais cela est facile à éviter si vous comprenez comme votre orchidée est empotée.

Une orchidée, deux pots

Orchidée dans un pot transparent où on voit des racines, au-dessus d'un cache-pot
L’orchidée est plantée dans un pot de culture et ce pot est placé dans un cache-pot ornemental. Photo: durhammastergardeners.com

De nos jours, les orchidées vendues dans le commerce sont presque toujours empotées dans deux pots: un pot de culture muni de trous de drainage, habituellement transparent, dans lequel elle pousse et d’où l’on peut voir ses épaisses racines, puis ce pot est placé dans un pot extérieur, le cache-pot, un pot ornemental qui vient en différentes couleurs et textures et qui n’a pas de trous de drainage. 

Beaucoup d’orchidophiles débutants n’ont jamais remarqué ce détail, pourtant vital au succès avec la plante. Vous ne pouvez pas simplement verser de l’eau sur le substrat et vous en aller en pensant que vous avez fait votre travail. Comme il n’y a pas de drainage possible à partir du cache-pot, tout excès d’eau s’y accumulera, laissant la plante tremper dans l’eau pendant des journées, une invitation ouverte à la pourriture (la pourriture est causée par différents organismes bactériens, fongiques et fongiformes).

Un arrosage en trois étapes

Plusieurs orchidées dans un évier.
Laissez tremper le pot dans l’eau pendant plusieurs minutes. Photo: antealtares, reddit.com

Pour arroser votre orchidée, retirez du cache-pot le pot de culture dans lequel la plante pousse et placez-le dans un évier, un grand bol ou un seau. Remplissez le récipient d’eau tiède presque jusqu’au bord du pot et laissez la plante tremper dans l’eau pendant 10, 20, 30 minutes, voire une heure. Oui, la majorité des racines seront sous l’eau… et c’est ce que vous voudrez. Cela permettra aux racines d’absorber toute l’humidité dont elles ont besoin. 

Ensuite, videz l’eau et laissez le pot transparent bien s’égoutter. Cela prendra du temps, parfois jusqu’à 10 minutes. Ensuite, replacez le pot dans le cache-pot et remettez l’orchidée à sa place habituelle.

C’est ainsi qu’on arrose une orchidée en trois étapes faciles: tremper, drainer, replacer! Cela ne pourrait pas être plus simple!

💡 Conseil pratique: Si possible, arrosez votre orchidée le matin. De cette façon, si vous versez accidentellement un peu d’eau sur les feuilles, elle aura le temps de s’évaporer avant la tombée de la nuit. Il vaut mieux ne pas laisser d’eau sur les feuilles d’orchidées la nuit… encore une fois, pour éviter la pourriture.

Mais arroser à quelle fréquence?

C’est une question plus compliquée.

La même orchidée peut sécher rapidement dans certaines conditions, disons en une semaine, mais rester humide pendant des semaines dans d’autres. Et les conditions dans votre maison changent selon les saisons, l’emplacement de la plante, les dimensions de la plante, la taille du pot, etc. Pourtant, vous voudriez que votre orchidée sèche juste un peu entre deux arrosages: ce n’est pas une plante désertique, après tout!

Alors, touchez simplement le substrat dans lequel la plante pousse. Si elle est sèche, arrosez. Si elle est humide, n’arrosez pas. 

Simple, n’est-ce pas?

Humidmètre vert

Si vous ne faites pas confiance à votre doigt (même si je ne comprends pas pourquoi vous ne le feriez pas: sec et humide sont deux états que le doigt reconnaît instantanément), vous pouvez utiliser un humidimètre, facilement disponible en ligne et dans la plupart des jardineries. Cependant, cet appareil a tendance à donner de faux résultats après environ un an d’utilisation, surtout si l’eau que vous utilisez est dure. Si vous trouvez que le vôtre prétend que le mélange de culture est sec lorsque votre doigt vous dit qu’il est manifestement humide, procurez-vous un nouvel humidimètre… ou utilisez simplement votre doigt!

L’arrosage des orchidées: si simple quand on le comprend!