Une si jolie fleur d’automne

Par défaut

Anemone hupehensisL’anémone du Japon (en fait , trois espèces: Anemone hybrida, A. huphensis et A. tomentosa) est parmi les dernières vivaces à fleurir. En effet, ce n’est qu’à la toute fin d’août ou au mois de septembre que les nombreux boutons ronds, portés sur de minces tiges ramifiées, se déferlent pour révéler de grosses fleurs simples ou semi-doubles blanches, roses ou rouges. Il peut varier en hauteur de 1 à 1,5 m pour les variétés classiques à seulement 45 cm pour certains cultivars nains récemment introduits. Son beau feuillage vert foncé, découpé en feuille d’érable, apparaît au printemps et se maintient tout l’été.

Attention: si cette plante est de croissance lente et prend souvent quelques années avant de créer un effet réellement remarquable, elle réussit néanmoins à devenir envahissante avec le temps, car ses rhizomes courent partout. Ne la plantez que dans un endroit où vous pouvez contrôler son étalement… ou où son vagabondage ne sera pas un problème.

Idéalement, vous planterez l’anémone du Japon à la mi-ombre, peut-être dans un sous-bois ouvert ou à l’orée d’une forêt, mais elle tolère le soleil aussi. Elle réussit bien dans tout sol bien drainé. Une fois établie, elle supporte la sécheresse, mais si vous la plantez à l’automne, mieux vaut bien l’arroser cette première saison pour l’établir.

Elle réussit bien en zone 4 si on laisse les feuilles mortes tomber dessus, sinon en zone 5. A. tomentosa ‘Robustissima’ est plus rustique que les autres: zone 3.