Attention aux aménagements coupés-collés

Par défaut
20151121A.jpg

Certains aménagements sont à peine plus que des couper-coller.

Qui n’a pas besoin de l’aide d’un professionnel de temps en temps? Un plombier quand la toilette est bouchée? Un électricien quand la prise fait des étincelles? Un dentiste quand vous avez mal à une dent? En aménagement paysager, aussi, il est parfaitement loisible d’appeler un paysagiste professionnel pour vous guider quand vous ne savez pas où commencer ou que vous avez un problème qui vous paraît insurmontable.

Il y a bien sûr plusieurs facteurs à considérer dans le choix d’un paysagiste: le coût, la disponibilité, l’expérience, etc. Mais j’ose suggérer que le plus important est de trouver quelqu’un qui est prêt à vous écouter, qui saura adapter l’aménagement à vos besoins, à vos goûts et à votre budget.

20151121C.jpg

Voici l’aménagement en façade chez moi: j’aime bien croire qu’il dit qui je suis!

Force est d’admettre que certains paysagistes ne se cassent pas trop la tête: ils adoptent environ le même plan avec environ les mêmes structures et environ les mêmes végétaux et l’appliquent sur presque tous les terrains: un aménagement couper-coller, comme je l’appelle. Ce n’est pas que ce n’est pas beau, mais… le résultat ne vous ressemble pas. Votre terrain pourrait être le terrain de n’importe qui.

Vous voulez des preuves

Avant d’engager un paysagiste, donc, demandez de voir son portfolio. Est-ce qu’il y présente une bonne variété de styles ou plutôt des aménagements qui se ressemblent? Demandez des références et allez voir de visu ce qu’il a fait. Surtout, essayez de voir quelques aménagements qu’il a réalisé il y a 4 ou 5 ans. Trop souvent on voit des aménagements qui ont l’air superbe sur le coup, mais qui ne tiennent pas la route. Et essayez de lui poser des questions sur les végétaux qu’il pense inclure. Il est choquant de voir combien de soi-disant spécialistes de l’aménagement paysager qui ne connaissent pas beaucoup plus que le gazon et les «cèdres» (thuyas). Si vous ne vous y connaissez pas vous-même, demandez à un amateur de plantes son avis.

20151121B

Si vous voulez un potager en façade, pourquoi pas? C’est votre terrain!

Avant même de le voir, tenez un conseil de famille. Qu’est-ce que vous voulez vraiment? Si vous voulez une platebande à l’anglaise, un jardin parfumé et un potager en façade et il vous arrive avec de la pelouse, des pavés unis et une pergola, vous avez frappé à la mauvaise porte.

Un aménagement personnalisé

En tant que jardinier paresseux, je voudrais de plus qu’un paysagiste m’aide à organiser mon terrain pour avoir le moins de travail possible. La pelouse est ce qui demande le plus d’entretien sur un terrain, les arbustes et les arbres, le moins. Si le plan consiste surtout d’une vaste pelouse, je ne serais sûrement pas acheteur!

Et non seulement j’aime bien aussi m’impliquer dans la réalisation, mais je n’ai pas peur de mettre les mains à la pâte. Si c’est votre cas, demandez au spécialiste s’il ne peut pas concevoir un plan en plusieurs étapes que vous pourriez réaliser vous-même sur plusieurs années, avec bien sûr son aide pour les travaux complexes (mieux vaut laisser certaines installations, comme l’entrée principale et les escaliers, où la sécurité est vitale, à un expert).

Bon succès dans votre recherche: le bon paysagiste qui respectera vos besoins est là. Il ne vous reste qu’à le dénicher!

Réaliser votre aménagement étape par étape

Par défaut

20150324BVous n’êtes pas obligé de réaliser tout votre aménagement paysager d’un seul coup. Sinon non seulement les coûts seront exorbitants, mais l’entretien aussi (tout aménagement demandera beaucoup d’entretien la première année, le temps que les plantes s’installent à demeure). Aussi, tout faire en même temps vous demandera sans doute l’aide de professionnels, même pour des projets faciles que, en temps normal, vous auriez pu faire vous-même, ce qui augmente encore plus le coût.

20150324Divisez plutôt votre projet d’aménagement en petites «bouchées» que vous pouvez réaliser vous-même au cours d’un seul été. Cela vous coûtera moins cher et vous ne vous sentirez pas débordé par l’entretien impliqué. Par exemple, installer un potager en carré, préparer une platebande selon la méthode du jardinier paresseux (avec papier journal), etc.

Mais où commencer? À vous de décider, bien sûr, mais il est souvent plus sage de régler les problèmes majeurs au départ, même s’ils n’apportent rien de très esthétique à votre aménagement, avant d’ajouter les fioritures qui vont marquer le terrain comme étant le vôtre. Réglez d’abord les problèmes de drainage, d’entrée glissante, de pente trop raide pour tondre en sécurité, etc. avant de vraiment refaire la beauté de votre terrain.