Souhaitons un joyeux 140 millionième anniversaire aux pins!

Par défaut

Oui, les pins (Pinus spp.) sont de petits jeunes de 140 millions d’années! Source: pngtree.com & worldartsme.com, montage: jardinierparesseux.com

Le paléontologue Howard Falcon-Lang, de l’Université Royal Holloway de Londres, a récemment découvert des fossiles du plus vieux pin connu dans une carrière de la Nouvelle-Écosse. Il a utilisé une solution acide pour libérer plusieurs petits fossiles (longs de 7 à 20 mm) de la roche environnante et ils se sont avérés être ceux d’un pin primitif (Pinus mundayi), ancêtre des pins d’aujourd’hui. C’est donc un pin qui a vécu 5 à 10 millions d’années plus tôt que n’importe quel pin connu auparavant.

20181102B Howard Falcon-Lang, Royal Holloway University of London.

Fossile de Pinus mundayi vu au microscope électronique. Source: Howard Falcon-Lang, Université Royal Holloway de Londres

Les fossiles étaient légèrement calcinés, suggérant ainsi qu’ils avaient été endommagés par un incendie de forêt, probablement causé par la foudre. À l’époque, soit l’ère du Crétacé (lorsque les dinosaures dominaient la terre), l’air était plus riche en oxygène qu’aujourd’hui et les incendies de forêt auraient été plus courants et plus virulents qu’aujourd’hui.

Les pins ont évolué pour tolérer le feu et plusieurs espèces en dépendent pour leur reproduction, leurs cônes s’ouvrant seulement après une exposition à une chaleur extrême. En fait, si les pins sont les conifères les plus répandus sur la planète aujourd’hui, c’est surtout en raison de leur capacité à récupérer rapidement après les incendies de forêt.

Donc, portons un toast au pin qui, je dois l’admettre, ne fait pas plus de 120 millions d’années!

Publicités