Catégories

Recherche

Abeilles sauvages à la rescousse

C’est bien connu, les pollinisateurs à travers le monde se meurent bien que de nombreux efforts soient déployés pour les sauver. Au Québec, la tendance est à la symbiose entre agriculture et apiculture par l’introduction de ruches d’abeilles domestiques, Apis mellifera, à proximité des cultures maraîchères. Quoique d’une efficacité incontestée à polliniser les plantes à fleurs, elles ne sont pas les seules à l’ouvrage! Il existe en effet environ 350 espèces d’abeilles sauvages au Québec qui contribuent elles aussi à la pollinisation non seulement des végétaux d’ornement et des cultures maraîchères, mais aussi des plantes indigènes. Impressionnantes, ces abeilles d’ici Moins connues que les abeilles domestiques, les abeilles sauvages n’en sont pas pour autant moins importantes. Comparativement à leurs cousines domestiques qui résident dans des ruches, près de 70% des espèces sauvages vivent dans des terriers sous le sol tandis que 30% vivent dans des rameaux de branches, des trous creusés dans des arbres ou encore des galeries abandonnées par... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!