Vivaces

Réflexions d’un jardinier d’Alaska

Permettez-moi de me présenter. Je m’appelle Patrick Ryan. Je jardine et joue de la musique depuis plus de 50 ans et j’ai pu combiner ces deux passions avec une carrière de 21 ans en tant que professeur de première année ici à Anchorage, en Alaska.

Photo de Pat Ryan avec manteau de printemps.

e

Entrée du Jardin botanique de l’Alaska.
Entrée du Jardin botanique de l’Alaska.

En tant que spécialiste de l’éducation pour le Jardin botanique de l’Alaska depuis 1999, j’ai eu la chance de marcher quotidiennement dans une forêt qui comprend diverses «pièces de jardin». J’ai dirigé notre camp de vacances pendant 20 ans et je suis chargé d’organiser des conférences, des ateliers, des entrevues, des articles de revue, etc.

Jardin de fines herbes au Jardin botanique de l’Alaska.
Jardin de fines herbes au Jardin botanique de l’Alaska.

Le Jardin botanique de l’Alaska (ABG) se compose de 45 ha de forêt boréale avec 3 ha de jardins cultivés interconnectés par des sentiers naturels. Le jardin abrite plus de 1100 variétés et plus de 150 espèces distinctes de plantes rustiques adaptées à la région.

Meconopsis

Pavot bleu de l'Himalaya
Pavot bleu de l’Himalaya (Meconopsis baileyi).

Après des années de recherche et de préparation, l’ABG a reçu l’accréditation nationale du Plant Collections Network et de l’American Public Gardens Association pour sa collection de Meconopsis, genre bien connu pour son célèbre pavot bleu (Meconopsis baileyi). Pour obtenir et conserver une accréditation par le biais du Plant Collections Network, il faut respecter les normes de l’industrie en matière de gestion des collections: avoir les outils, les ressources, la curiosité et les connaissances nécessaires pour enregistrer, signaler et agir en bonne intendance. Nous avons identifié 20 espèces cibles que nous pensons pouvoir cultiver avec succès. Nous en détenons actuellement 14.

Allez sur www.alaskabg.org et regardez sous l’onglet Horticulture pour voir ce qui est en fleurs, découvrez-en plus sur le Meconopsis (y compris des conseils de culture) et explorez toute notre collection.

Je suis honoré d’être invité à partager mes réflexions avec l’équipe du Jardinier paresseux. J’ai hâte de promouvoir des trucs de jardinage et des récits de la vie dans le Grand Nord!

Patrick R. Ryan
Spécialiste de l’éducation
Alaska Botanical Garden
4601 Campbell Airstrip Road
Anchorage, Alaska 99507
Bureau: 907-770-3692
Cellulaire: 907-227-9227

Traduit de l’américain par Larry Hodgson

Patrick Ryan est un maître jardinier de l’Alaska et le spécialiste de l’éducation pour le Jardin botanique de l’Alaska. Enseignant du primaire à la retraite, Patrick est membre du Anchorage Community Forest Council et siège au conseil d’administration d’Alaska Agriculture in the Classroom.

28 comments on “Réflexions d’un jardinier d’Alaska

  1. Marie-Claude Grondin

    Soyez le bienvenu dans mes lectures quotidiennes, j’ai hâte de vous suivre.

  2. Belle découverte ce jardin botanique d’Alaska!

  3. Thérèse Reeves

    Bienvenue parmi nous! Merci pour cette belle incursion dans vos terres!!

  4. je suis contente de découvrir un jardin botanique dans votre région où je ne suis jamais allée encore ! félicitations et au plaisir de vous lire bientôt !

  5. Un homme passionné.
    Je suis intéressée à vous lire et connaître les espèces qui poussent dans votre Nord.

  6. Ça donne le goût de visiter l’Alaska! Merci de partager avec nous.

  7. Louise Labrosse

    I looked at your website. Your garden is beautiful, and such diversity. I didn’t know so many colourful flowers could grow in Alaska. Wish I lived closer and could come visit. Have a great Fall.

  8. Enfin une ressource pour le nord. Merci très heureuse surtout pour ma soeur qui vit au Yukon et qui jardine avec d’excellents résultats.

  9. Denise B, Québec, Qc

    Merci M. Larry de nous présenter d’autres jardiniers passionnés et sympathiques.

  10. Jacqueline Patry

    Merci d’être avec nous

  11. Je suis très heureuse à l’idée d’en apprendre plus sur le jardinage en Alaska. Merci d’être là!

  12. Celine Foucault

    Wow! Ce sera rafraîchissant de vous lire. J’en suis certaine. Bravo pour cette réussite reconnue. J’ai bien hâte au prochain article. Sans mettre de pression bien sûr.

  13. Bienvenu! J’ai hâte de vous lire. Ce pavot bleu est une belle inspiration pour une magnifique aquarelle!

  14. Helen Trachy

    Un nouveau jardin à découvrir….Comment refuser! Merci de nous en apprendre un peu plus sur notre nature à tous.

  15. Line Ouellet

    WoW très contente enfin d’entendre quelqu’un qui jardine dans le nord, moi qui cultive un jardin depuis n’ombres d’années en zone 2 !

  16. je suis à Qc, ville de Qc, je cherche plantes vivaces comestibles à l’ombre style permaculture…et bienvenue à vous, Patrick Ryan!

  17. Bienvenue sur cette super lettre quotidienne 🙂

  18. Ah ! Ce Méconopsis bleu ! Je rêve d’en voir un « vrai » depuis longtemps ! Nous n’avons que le jaune, peut être le cambrica, qui pousse sur les rivages de l’Atlantique.

  19. Chantal haché

    Grande nouvelle, bienvenue, vraiment intéressant de pouvoir suivre comment un pays nordiques fait et déjà le pavot bleu à du ,comme moi, piquer la curiosité de tous ?

  20. Chantal haché

    Grande nouvelle, bienvenue, vraiment intéressant de pouvoir suivre comment un pays nordiques fait et déjà le pavot bleu à du ,comme moi, piquer la curiosité de tous ?

  21. Pour avoir visité l’Alaska en juin, période où il y a environ 23 heures d’ensoleillement, et où la nature me semblait être à son meilleur, je me suis demandée ce que c’était le reste de l’année. J’ai bien hâte de vous lire pour le découvrir.

  22. Merci beaucoup.

  23. Bienvenue dans cette chronique que je lis fidèlement depuis la Belgique !

  24. Bienvenue à vous, Monsieur Ryan. Au plaisir de vous lire également depuis la Belgique.

  25. La bienvenue depuis le sud-ouest de la France et un grand merci de partager vos connaissances 🙂

  26. Monique Bourbeau

    Quelle belle contribution! Je vous lirai avec grand plaisir!

  27. Marie Synnott

    Quel surprise pour moi, ces beaux jardins, ça donne vraiment le goût de visiter l’Alaska. Je vais vous lire avec plaisir.

  28. Ah, mais je veux aller voir toutes ces beautés…
    Cela me changera du Pays Nantais Breton !

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :