Légumes Potager Truc du jour

Quoi cultiver pour un automne savoureux!

Il est temps de planifier votre potager d’automne

Les journées chaudes de l’été vous font fondre dans votre jardin. Mais vos savoureuses tomates et le délicieux maïs sucré font que chaque goutte de sueur et chaque piqûre de moustique en valent la peine. Pendant que vous vous régalez de ces délicieuses gâteries maison, l’approche de la fin de l’été signifie toutefois qu’il est temps de planifier les festins d’automne.

Après tout, les derniers jours de l’été ne sonnent pas la fin des repas du jardin à la table. Il est plutôt temps de planifier et de planter votre potager d’automne et de prolonger vos récoltes jusqu’aux journées fraîches de cette saison… et même au-delà de l’automne!

Potager avec légumes feuilles
Jardin de légumes d’automne. Photo: Depositphoto.com.

Pourquoi planter un potager d’automne?

Après avoir enlevé manuellement des dizaines d’insectes, tuteuré des tomates trop hautes et traîné un long et lourd tuyau d’arrosage en pleine canicule, vous pourriez penser que cultiver un jardin de légumes d’automne serait épuisant. Mais devinez quoi? À bien des égards, il est en fait plus facile de cultiver un potager d’automne que de réussir les légumes d’été.

Tuyau suintant dans un bac de plantation surélevée en bois
Vous pourriez aussi installer un tuyau suintant ou un système d’irrigation goutte à goutte. Ces deux systèmes permettent d’économiser l’eau en ciblant les racines des plantes. Photo: Depositphoto.com.

Moins d’arrosage

Alors que les températures automnales plus fraîches font que passer du temps dans le jardin est plus agréable, la baisse de la chaleur signifie également que vous passerez moins de temps à arroser. À mesure que les températures baissent et que les jours raccourcissent, moins d’humidité est perdue à l’évaporation. Ajoutez une couche de paillis sur les racines de vos plantes et vous réduirez encore plus les besoins en arrosage. Le paillis aide à garder les racines fraîches et le sol humide.

Bien sûr, vous aurez toujours besoin d’arroser, surtout pendant que les jeunes plantes prennent racine, ainsi que pendant les périodes de sécheresse. Mais traîner votre tuyau dans le jardin par une douce journée d’automne n’est pas aussi éprouvant que lorsque le thermomètre dépasse les 30 degrés.

Vous pourriez aussi installer un tuyau suintant ou un système d’irrigation goutte à goutte dès maintenant, tandis que les températures plus fraîches rendent les tâches de jardinage moins éprouvantes. Ces deux systèmes permettent d’économiser l’eau en ciblant les racines des plantes. De plus, ouvrir le robinet et partir faire autre chose pendant que le tuyau imbibe le sol en eau permet de gagner du temps… et de préserver votre santé mentale. Et vous pourrez oublier l’éternelle bataille à désentortiller sans cesse les tuyaux d’arrosage entremêlés!

piéride du chou sur des fleurs
La chenille de ce papillon, la piéride du chou (Pieris rapae ou P. brassicae), adore grignoter les légumes de la famille des brassicacées. Photo: Depositphoto.com.

Astuce

Certaines cultures d’automne, comme celles des légumes-feuilles, tolèrent plus facilement l’ombre partielle que les légumes d’été, comme les tomates et les poivrons. Si vous avez du mal à faire pousser des légumes en été, vous aurez peut-être plus de succès avec les cultures d’automne.


Moins de parasites

Avez-vous passé l’été à lutter contre les insectes? La lutte antiparasitaire peut être frustrante, surtout lorsque vous souhaitez jardiner de manière biologique. La bonne nouvelle est que les jardins d’automne ont tendance à abriter moins de parasites.

La principale créature que vous rencontrerez en cette saison est la chenille du chou, aussi appelée ver du chou. Il s’agit généralement de la larve d’un papillon blanc, la piéride du chou. Pieris rapae est l’espèce la plus souvent rencontrée en Amérique du Nord, mais P. brassicae, très semblable, est courante en Europe. La chenille adore grignoter les légumes de la famille des brassicacées. Gardez un œil sur les papillons blancs qui visitent vos choux pour y pondre des œufs.

Vérifiez la présence d’œufs ou de chenilles sous les feuilles. Ou placez une couverture flottante sur vos brassicacées pour les protéger des piérides. La couverture légère et poreuse comme un voilage permet à la lumière du soleil, à l’air et à l’eau d’atteindre les plantes, mais pas aux parasites.

Choux de bruxelles dans un potager
Le chou de Bruxelles a un goût plus sucré par temps froid. Photo: Peretz Partensky, WIkimedia Commons.

De nombreuses cultures ont meilleur goût par temps frais

Les températures plus fraîches réduisent non seulement l’arrosage et les ravageurs, mais de nombreuses cultures d’automne ont meilleur goût lorsqu’elles sont touchées par le gel. Certaines cultures, comme la roquette, ont un goût amer lorsque les températures augmentent et que la lumière du jour s’allonge jour après jour, mais ces mêmes légumes ont un goût sucré et savoureux pendant les froides journées d’automne.

Le chou frisé (chou kale) et le chou de Bruxelles aussi ont un goût plus sucré par temps froid. Vérifiez toujours les informations de culture sur les sachets de graines ou vos étiquettes de plantes pour voir quelles températures vos légumes tolèrent.

Astuce

Tout comme les cultures d’été, les légumes d’automne ont besoin de beaucoup de lumière, d’un bon sol, d’une humidité constante, d’un bon drainage et de nutriments riches pour prospérer et produire une récolte abondante.

Rangs de laitues vertes et rouges
La salade maison automnale gagne en saveur par rapport aux feuilles vertes et molles que vous trouverez à l’épicerie. Photo: Adam Fagen, flickr.com.

Des légumes savoureux à cultiver dans votre potager d’automne

Lorsque vous choisissez des légumes pour les jardins de saison froide, la laitue est sûrement l’une des premières cultures à vous venir à l’esprit. Après tout, tout le monde aime une salade maison fraîche et savoureuse. Lorsque vous cultivez votre propre laitue, vous trouvez une gamme étonnante de variétés aux couleurs, textures et tailles uniques.

Des variétés de laitue à couper faciles à cultiver aux laitues pommées croustillantes, la salade maison automnale gagne en saveur par rapport aux feuilles vertes et molles que vous trouverez à l’épicerie.

En fait, cultiver votre propre laitue vous donne la chance de profiter de créations culinaires arborant des feuilles mouchetées, rouges, bicolores, en feuilles de chêne et de toutes les nuances de vert.

Que vous souhaitiez créer de délicieux roulés à faible teneur en glucides pour vos garnitures préférées, savourer une salade César classique ou prendre une feuille ou deux pour garnir un délicieux sandwich, la laitue maison est l’un des légumes d’automne les plus faciles à ajouter à votre jardin. (Avez-vous essayé la laitue grillée? C’est la dernière tendance culinaire.)

Vous pourriez planter des variétés classiques, comme la laitue romaine et la laitue beurre («butterhead»), pour une bonne culture de laitue de base, puis ajouter de nouvelles variétés uniques pour plus de saveur, de couleur et de texture.

Laitue Bauer
Laitue ‘Bauer’. Photo: National Garden Bureau.

La laitue Bauer, avec des feuilles vert foncé et un port compact, pousse magnifiquement dans des potagers surélevés, des pots, des jardinières ou en pleine terre. Cette variété à feuille de chêne a un goût délicieux quand on la récolte jeune comme laitue à couper («cut-and-come-again lettuce») ou mûre sous la forme d’une pomme pleine grandeur en forme de rosette.

Laitue frisée
Laitue frisée ‘Ezpark’. Photo: National Garden Bureau.

Pour une variété originale qui ajoute de l’intérêt aux salades, essayez la laitue frisée ‘Ezpark’. Les feuilles vert vif et fortement dentelées sont ravissantes dans le jardin et ajoutent de la texture à vos sandwichs et salades.

Vigoureuse, avec des rendements élevés et une bonne résistance à la montée en graine, la laitue ‘Ezpark’ a un goût délicieux qu’on la récolte comme laitue à couper ou comme laitue pommée. ‘Ezpark’ offre également une bonne résistance au mildiou et aux pucerons.

Laitue rouge
Laitue ‘Marciano’. Photo: National Garden Bureau.

Vous adorerez également la combinaison de laitues vertes classiques avec les feuilles rouges profondes de la laitue ‘Marciano’. L’extérieur bordeaux foncé contraste magnifiquement avec l’intérieur vert frais, ce qui rend cette variété aussi jolie dans le jardin que dans l’assiette.

La laitue beurre rouge ‘Marciano’ offre une bonne résistance aux maladies, dont le mildiou et le virus de la mosaïque de la laitue, en plus de résister aux pucerons. Belle et facile à cultiver — c’est une combinaison parfaite!

Mettez des brassicacées plein la vue dans votre potager d’automne

Mais la laitue n’est pas le seul légume qui pousse bien dans les jardins de saison fraîche. Chou-fleur, brocoli, chou de Bruxelles, chou, chou vert, chou frisé… l’arbre généalogique des brassicacées a de nombreuses branches!

Quel est le point commun entre ces légumes riches en éléments nutritifs? Ils préfèrent tous un temps frais pour atteindre une croissance et une saveur optimales, et un peu de givre améliore leur goût.

Que vous adoriez les choux de Bruxelles rôtis avec un glaçage au vinaigre balsamique, grignotiez du chou-fleur avec votre trempette préférée ou que vous commenciez votre journée avec un smoothie vert chargé de kale, les brassicacées ont un goût délicieux et constituent le complément parfait au jardin de légumes d’automne.

Bien que vous trouviez du brocoli vert ou du chou-fleur blanc standard dans votre épicerie locale, pourquoi ne pas essayer des variétés plus récentes et plus intéressantes dans votre jardin? Certains offrent des couleurs, des formes et des saveurs uniques, et tous ont meilleur goût lorsqu’ils sont fraîchement récoltés dans votre jardin.

Brocoli bordeaux
Brocoli ‘Burgundy’. National Garden Bureau.

Au lieu de cultiver du brocoli vert standard, ajoutez de la couleur à votre jardin et à votre assiette avec du brocoli ‘Burgundy’. Brocoli à jets pourpre, ce brocoli accrocheur produit une petite tête centrale, suivie de jets (pousses) latéraux de fleurons tendres, savoureux et uniformes. Riche en antioxydants, le brocoli ‘Burgundy’ offre une récolte tout au long de la saison de jolis jets savoureux et sains.

Chou fleur mauve
Chou-fleur ‘Mulberry’. National Garden Bureau.

Si vous n’avez pas assez de violet dans votre jardin ou vos plats, vous adorerez le chou-fleur ‘Mulberry’. Sa couleur vive et sa saveur douce ajoutent une présentation unique et une saveur légèrement noisette à vos plats de charcuterie ou à vos recettes préférées. Cette plante vigoureuse et dressée produit des bouquets violets qui ont fière allure dans le jardin ou dans votre assiette.

Chou fleur à têtes multiples
Chou-fleur ‘Multi-Head’. Photo: National Garden Bureau.

Ou peut-être préférez-vous avoir plusieurs récoltes de votre chou-fleur? Le chou-fleur ‘Multi-Head’ développe une pomme principale, comme une variété de chou-fleur standard, mais produit ensuite deux à quatre tiges florales latérales supplémentaires. Récoltez la pomme principale dès qu’elle est prête, ce qui stimulera la formation de tiges florales supplémentaires. Si facile!

Les légumes-feuilles asiatiques pour les sautés!

Si les sautés sont un incontournable dans la planification de vos repas, vous adorerez la simplicité de cultiver votre propre pak-choï, en particulier une variété connue pour ses gros rendements et sa très grande résistance à la montée en graine.

Pak-choï
Pak-choï ‘Asian Delight’. Photo: National Garden Bureau.

Une Sélection All-America, le pak-choï ‘Asian Delight’ forme des têtes de petite à moyenne taille avec une base blanche tendre et savoureuse et des feuilles texturées vert foncé. Ce mini pak-choï est un ajout parfait aux petits jardins ou aux contenants.

Pak-choï
Pak-choï ‘Bopak Organic’. Photo: National Garden Bureau.

Le pak-choï ‘Bopak Organic’ fonctionne également bien dans les jardinières et les petits espaces. Les feuilles tendres et les tiges croquantes et sucrées sont délicieuses dans les recettes asiatiques ou consommées crues.

Essayez d’utiliser les côtes de pak-choï à la place des bâtonnets de céleri, d’ajouter les feuilles aux soupes ou aux ragoûts, ou de faire griller la pomme pour obtenir une saveur fumée. Récoltez tôt pour le bébé pak-choï ou laissez la plante atteindre ses pleines dimensions.

Roquette  à nervure rouge
Roquette ‘Dragon’s Fire’. Photo: National Garden Bureau.

Et n’oubliez pas ce légume-feuille au goût piquant: la roquette. Délicieuse dans les salades pour sa saveur piquante ou pour garnir une pizza maison, la roquette ajoute un petit coup de fouet à vos plats préférés. Pour une variété aussi jolie que savoureuse, essayez la roquette ‘Dragon’s Fire’. Variété de type sauvage avec des nervures rouges flamboyantes qui mettent en valeur des feuilles vert foncé profondément lobées, elle ajoute la touche parfaite de couleur et de piquant à vos repas.

Astuce

Utilisez le pak-choï comme point focal dans les jardinières d’automne mixtes. Ajoutez de la laitue et des pensées comestibles et vous profiterez d’une belle présentation colorée que vous pourrez manger!


Cultivez le superaliment de dame Nature


S’il y a bien un légume qui doit figurer dans votre jardin d’automne, c’est le chou frisé. Non seulement le chou frisé est un joli ajout aux potagers et aux contenants de légumes, mais c’est aussi une puissance nutritionnelle. Riche en éléments nutritifs et faible en calories, le chou frisé est l’un des aliments les plus riches en nutriments sur le marché.

C’est une brassicacée, mais le chou frisé (kale ou chou kale) est le plus performant de la famille. Riche en vitamines A, C, K, B6, folate, manganèse, calcium, cuivre, potassium, magnésium et bêta-carotène, le chou frisé contient également des antioxydants dans ses feuilles. Parfait pour les soupes, les salades ou les smoothies, vous ne regretterez pas d’avoir ajouté du kale à votre planification de jardin d’automne.

Chou frisé bleu
Chou frisé ‘Dazzling Blue’. Photo: National Garden Bureau.

Le chou frisé ‘Dazzling Blue’ ajoute une jolie touche de couleur à votre potager ou à vos jardinières d’automne. Les feuilles bleu-vert avec des nervures médianes violettes sont ravissantes et ont un goût délicieux. De plus, c’est une variété extrêmement résistante au froid, parfaite pour les climats frais.

Champ de chou frisé
Chou frisé ‘Oldenbor’. Photo: National Garden Bureau.

Pour une plante vigoureuse avec une excellente résistance aux maladies, essayez le chou frisé ‘Oldenbor’. Seule variété résistante à la jaunisse fusarienne, elle est aussi extrêmement tolérante au froid. Les feuilles vert foncé et étroitement frisées et bouclées sont jolies dans les potagers et produisent une récolte abondante. Vous pouvez choisir de récolter les feuilles extérieures d’abord ou attendre pour récolter la plante entière. Dans les deux cas, utilisez-la dans les frittatas, les soupes ou les casseroles.

Chou frisé
Chou frisé ‘Rainbow Candy Crush’. Photo: National Garden Bureau.

Le chou frisé ‘Rainbow Candy Crush’ a non seulement d’excellentes qualités gustatives, mais il apporte aussi une touche de couleur à votre jardin d’automne! Avec un centre rose vif et des bords verts, ‘Rainbow Candy Crush’ offre sa meilleure coloration pendant la saison fraîche.

Mangez (et cultivez) vos épinards

Popeye a peut-être pensé qu’il encourageait les enfants à manger des épinards pour qu’ils grandissent et deviennent forts, mais quel enfant aime les épinards en conserve à l’odeur si désagréable? (Honnêtement, même quel ADULTE aime les épinards en conserve?)

Les épinards frais et cultivés sur place, cependant, n’ont rien à voir avec la bouillie que Popeye a consommée pour sauver Olive. Les feuilles tendres et sucrées sont délicieuses consommées fraîches dans une salade ou un smoothie ou cuites sur une pizza, dans des pâtes ou des omelettes. De plus, ils sont faciles à cultiver dans un potager d’automne.

Épinard à nervure rouge
L’épinard ‘Red Snapper’. Photo: National Garden Bureau.

Alors que les supermarchés produisent beaucoup d’épinards verts, pourquoi ne pas cultiver une variété unique et gourmande pour ajouter une touche de couleur et de saveur à vos repas? L’épinard ‘Red Snapper’ arbore des pétioles rouge foncé et des nervures rouges sur des feuilles étroites, très dentelées et vert foncé. Cette variété à croissance rapide a un goût doux et délicieux, à la fois lorsqu’elle est récoltée jeune pour les salades ou mûre pour une utilisation fraîche ou pour la cuisine.

Épinard
Épinard ‘Tundra’. Photo: National Garden Bureau.

L’épinard ‘Tundra’ est une excellente variété semi-cloquée avec une résistance élevée aux maladies qu’on consomme jeune. L’épinard ‘Oceanside’ est parfait pour les salades fraîches ou les sautés.

Épinard 'Oceanside'
L’épinard ‘Oceanside’. Photo: National Garden Bureau.

Astuce

La planification est primordiale, surtout pour un potager d’automne. Le plus important? Vérifiez la date prévue du premier gel dans votre région! Avec cette information en tête, comptez à rebours afin de savoir quand semer les graines ou commencer à repiquer.

Recherchez les ‘jours à maturité’ sur les paquets de semences ou les étiquettes des plantes pour savoir quand commencer votre potager d’automne afin d’assurer une bonne récolte avant le premier gel. Autrement dit, si on indique 53 jours sur le sachet, vous sèmerez environ 53 jours avant le premier gel prévu.

Astuce

Pensez à ajouter des tunnels bas pour étirer la productivité de vos plantations. Ces couvertures permettent de protéger les cultures du froid et d’ainsi prolonger la saison des récoltes.


Une récolte automnale de légumes-racines


Laitue, chou frisé, épinard, roquette… tous ont l’air ravissants cultivés dans des potagers surélevés et des jardinières, ajoutant de jolies couleurs et textures au jardin. Mais n’oubliez pas ces légumes savoureux aux racines magiques qui poussent sous terre. Les carottes et les betteraves préfèrent les températures automnales fraîches et ont un goût délicieux lorsqu’elles sont cultivées à la maison.

Bien que connus pour leurs racines tubéreuses, vous pouvez également profiter des fanes de ces légumes lorsque vous les récoltez, en les ajoutant aux smoothies, par exemple. Certains cuisiniers créent même un pesto de fanes de carotte, tandis que les feuilles de betterave font un ajout savoureux aux sautés. Ce sont vraiment des légumes à utiliser de la pointe des racines à la pointe des feuilles pour profiter au maximum de votre potager d’automne!

Betteraves multicolores
Betterave ‘Gourmet Blend 5 Color Beet’. Photo: National Garden Bureau.

Pour un kaléidoscope de couleurs, essayez la betterave ‘Gourmet Blend 5 Color Beet’. Parfaits pour les marinades, la salade de betteraves fraîches ou les jus, ces légumes poussent bien sous presque toutes les conditions.

Carottes rouges
Carotte ‘Rubypak’. Photo: National Garden Bureau.

Pour une carotte croustillante et croquante, essayez ‘Rubypak’. Avec ses racines plus longues, ses fanes plus résistantes aux maladies et son goût plus savoureux, c’est une variété idéale pour les jardiniers novices. ‘Rubypak’ pousse magnifiquement bien dans les petits jardins ou dans des contenants profonds, et elle est plus résistante aux maladies que de nombreuses autres variétés.


Fines herbes de saison fraîche: plus qu’une garniture

Peut-être voyez-vous le persil comme la triste petite «tige» qui ornait votre assiette chaque fois que vous dîniez avec maman et papa quand vous étiez enfant. Même eux n’ont jamais insisté pour que vous la mangiez vraiment!

Mais le persil local a bien meilleur goût que les brins fatigués qui ornent les plats des convives du restaurant. Qu’il s’agisse d’aromatiser vos recettes préférées ou de servir d’ingrédient principal dans un pesto traditionnel, le persil est un excellent ajout à votre jardin de légumes d’automne.

Persil frisé et à grandes feuilles
Persil ‘Parsley Kitchen Counter Blend’. Photo: National Garden Bureau.

Vous ne savez pas quel type de persil cultiver ? Vous adorerez alors le persil ‘Parsley Kitchen Counter Blend’. Avec ce mélange composé de trois variétés de persil (plat, semi-frisé et frisé) dans un seul sachet de graines, vous obtiendrez une récolte jolie et variée convenant à n’importe quelle spécialité gastronomique que votre imagination vous inspire à créer.

Racines de persil
Persil de Hambourg. Photo: National Garden Bureau.

Si vous recherchez une fine herbe délicieuse de ses feuilles jusqu’à ses racines, essayez le persil de Hambourg, aussi appelé persil tubéreux. Les feuilles lisses vert foncé ajoutent de la saveur aux soupes, ragoûts, rôtis et salades, mais la racine blanche de 25 cm de long est également comestible.

La racine de persil de Hambourg a un goût délicieux cuite à la vapeur, bouillie, en purée ou en crème. Utilisez-la pour ajouter de l’arôme et de la saveur à vos recettes préférées.


Aussi, même s’il peut sembler faire un peu chaud pour penser aux lattés à la citrouille épicés et au temps des Fêtes, il n’est certainement pas trop tôt pour commencer à planifier et à planter votre potager d’automne.

Lorsque vous créerez de délicieux plats avec des produits frais du jardin cet automne, vous vous rendrez compte que vos efforts supplémentaires de fin d’été en valaient la peine.

Article traduit et adapté d’un communiqué de presse fourni en tant que service éducatif et inspirant par le National Garden Bureau. Sauf indication contraire, les photos proviennent du National Garden Bureau.

Le National Garden Bureau est une organisation à but non lucratif qui existe pour éduquer, inspirer et motiver les gens à accroître l’utilisation des semences, des plantes et des produits de jardin dans les maisons, les jardins et les lieux de travail. Il sert de bras marketing de l’industrie du jardinage en Amérique du Nord. Leurs membres sont des experts dans le domaine de l’horticulture et leurs informations proviennent directement de ces sources.

19 comments on “Quoi cultiver pour un automne savoureux!

  1. Camille Samuel

    Wouawww…quel trésor d’informations utiles! Merci Mathieu et chaleureux salut à Monsieur Larry!

  2. Sylvie Archambault

    Ça y est, vous venez de me donner la piqure cher Mathieu ! Je n’ai jamais fait de culture en automne mais je crois bien que je vais me lancer dans cette nouvelle aventure horticole cette année 🙂 Merci pour tous ces précieux conseils et salutations à votre papa 🙂

  3. Christine

    Formidable! Quel super article! Moi non plus, je n’ai jamais fait de culture en automne. Je vais donc m’y mettre. Cordial merci, Mathieu, et bien le bonjour à votre papa.

  4. Moi aussi j’ai le goût de me lancer cette année, mais je suis confuse en ce qui concerne les plantations à ce temps-ci de la saison… Au printemps, j’ai l’habitude d’acheter mes petits plants de laitue et d’épinards en caissettes à ma jardinerie locale. Pour un jardin d’automne comme celui dont vous parlez, est-ce possible de semer directement les graines dans mon potager et de récolter avant les premiers gels? J’habite en Mauricie. Merci!

  5. Après une recherche auprès de 3 grainetiers, il semble très difficile de trouver plus d’une ou 2 variétés de ces légumes. Est-ce possible de faire des suggestions de fournisseurs de semences offrant ces variétés? Merci!

    • Isabelle Venne

      Bonjour, il y a les Jardins de l’Écoumène situé à Saint-Damien dans la région de Lanaudière qui offre une très belle variété de semences. Bon succès !

  6. Merci pour tous ces precieux renseignements. Comme le jardin d’été est moins bon cette année (infestation de marmottes, manque de polinisateurs, insectes tueurs de concombres et courgettes etc…) je vais ssayer de me rattrapper avec le jardin d’automne.

  7. Françoise Désautels

    Ça m’encourage dans mon projet de jardin d’automne. Toutefois, j’ai été un peu arrêté dans mon élan, car les semences dans les grandes surfaces et pépinières se font rares. Un commerçant m’a mentionné qu’ils doivent retourner leur surplus de semences à leurs fournisseurs. Je m’y prendrai plus tôt l’an prochain.

  8. François

    Bonjour Françoise. Si vous avez le livre Les semis du jardinier paresseux, il y aux pages 206 et 207 une liste de catalogues, dont certains sont des semenciers québécois. J’essaie d’encourager local. Des gens sympathiques avec pleins de bon conseils.

  9. Watatow!
    Mathieu, merci de prendre le relais.
    Je ne peux qu’imaginer le poids qui pèse sur tes épaules car prendre la suite du travail du Jardinier Paresseux demande du courage. Merci d’accepter ?
    Nous aimons découvrir, continuer d’apprendre, nous poser de questions voir nous remettre en question.
    C’est l’histoire de la vie. En horticulture, ben c’est pareil!
    Je lis chacun des articles.
    Que ce soit ceux de ton père ou les tiens.
    L’important c’est que l’information voyage, piquer la curiosité et simplifier pour rendre accessible.
    Bravo! Réussi !!
    Anne

  10. Cherchez sur le web. Vous trouverez sûrement.
    WH Perron en a.
    Bonne culture!!

  11. Merci de prendre la relève avec une tonne de bonnes informations ! Bonjour et bon courage à votre papa !

  12. Lucie Bruneau

    Quel article intéressant et complet. Ça fait plusieurs années que je fais un jardin d’été et longtemps que je veux faire un jardin d’automne mais sans savoir quels légumes semés.
    Merci beaucoup de partager avec nous toutes ces informations.
    Beau bonjour à vous Mathieu et Larry.

  13. Huguette

    Merci Matthieu, c’est enrichissant! Je vais grâce à vous certainement semar où j’avais mon petit coin pour l’ail d’ici à ce que j’en replante 🙂 Salutations à votre papa qui a sans cesse alimenté mon coeur et mes connaissances,

  14. missbelugas

    Plusieurs semenciers québécois en ligne vendent une belle variété de semences pour jardin d’automne. Jardin de l’ecoumene , la société des plantes , les jardins du grands portage , ferme tournesol, pour n’en nommer que quelques-uns. La livraison se fait par la poste au alentour de 5$ . Moi c’est ce que je fais ??.

  15. missbelugas

    En réponse à madame Françoise Desautels

  16. Andrée-Anne Mercier

    Je cherche comment me procurer des semences de kale rainbow candy crush et je ne trouve aucune ressource en ligne qui puisse en poster au Canada! Cultiver un chou décoratif comestible est très intéressant, mais c’est terriblement décevant de ne pas pouvoir se procurer les précieuses graines. Pouvez-vous nous donner un coup de main là-dessus?

  17. Andrée-Anne Mercier

    Même problème pour moi. Si je trouve je partagerai ici!

  18. Isabelle Venne

    Voici un lien intéressant pour les semences : https://www.ecoumene.com/

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :