Fruitiers Pollinisation Truc du jour

Les pommiers et les pommetiers peuvent-ils se polliniser?

Abeille qui regarde un pommier et un pommier avec doute.

Ill.: Dr.PAS & Efengai, depositphotos & www.nicepng.com, montage: jardinierparesseux.com

Par Larry Hodgson

Question: À la suite d’un réaménagement de notre terrain, nous avons dû couper un pommier d’une quinzaine d’années, ce qui laisse notre pommier ‘Liberty’, du même âge, et très productif jusqu’ici, sans un compagnon pour assurer la pollinisation*. Nous n’avons plus assez de place pour un autre pommier, mais nos deux voisins ont des pommetiers sur leurs terrains. Est-ce qu’un pommetier peut polliniser les fleurs d’un pommier? Et si oui, quelle est la distance maximale entre les arbres pour que les abeilles les visitent? Dans notre cas, l’un des arbres est à environ 7 m, l’autre, 20 m. 

Louis G.

*Les pommiers sont autostériles: il faut le pollen d’une autre variété pour stimuler la production de fruits.

Réponse: Botaniquement, il n’y a aucune différence entre un pommetier et un pommier. Les deux sont des sélections de Malus domestica, le pommier ayant de gros fruits comestibles et le pommetier ou pommier décoratif ayant de petits fruits et étant surtout cultivé pour sa belle floraison. Ainsi, les deux peuvent se polliniser. 

Et le pollen venant d’un pommetier n’affectera en rien la qualité des fruits du pommier. Comme votre pommier est un ‘Liberty’, il continuera à produire les mêmes fruits ‘Liberty’ qu’il a toujours donnés. Les pépins à l’intérieur des fruits contiendront un mélange de gènes, mais les fruits qui pousseront autour des pépins sont essentiellement les ovaires gonflés de la plante mère et ils produiront donc les fruits typiques de la plante mère.

De plus, on estime habituellement que, pour assurer une bonne pollinisation par les abeilles, les arbres ne doivent pas être à plus de 30 m l’un de l’autre et les distances dans votre cas sont bien inférieures à cela. 

Donc, non, vous n’aurez pas à planter un autre pommier sur votre terrain. Les abeilles se feront sûrement un plaisir de transporter le pollen des pommetiers sur les fleurs de votre pommier, assurant une bonne production de fruits. 

Betterave pourpre et bettes à carde aux pétioles de différentes couleurs.
La betterave et la bette à carde: deux apparences, mais la même espèce. Photos: DLeonis & sedneva, depositphotos

D’ailleurs, ce n’est pas le seul cas où l’être humain a donné plus d’un nom à ce que les botanistes considèrent la même espèce. Par exemple, la betterave et la bette à carde sont toutes les deux des Beta vulgaris et peuvent alors se croiser tandis que le chou, le chou-fleur, le chou kale, le chou d’ornement, le brocoli, le chou de Bruxelles, le chou-rave et beaucoup d’autres «choux» sont, botaniquement, des Brassica oleracea et peuvent aussi se croiser et produire des semences viables. Et c’est aussi le cas du piment et du poivron, tous deux des sélections du Capsicum annuum.

9 comments on “Les pommiers et les pommetiers peuvent-ils se polliniser?

  1. Bonjour, Réponse de votre part très technique mais excellente et rassurante pour la personne qui s’inquiétait.

  2. Dans le Potager du Roy à Versailles ce sont les pommiers d’ornement, pommetiers au Québec, qui assurant la pollinisation des pommiers à fruits du verger, véritable monument historique de l’histoire de l’arboriculture.
    Cet « art » a été développé en effet par Jean de La Quintinie « Directeur Général des fruitiers et potagers des maisons royales de Louis le Quatorzième ».
    Ce personnage a perfectionné, sinon imaginé, la taille de mise à fruits des arbres et a aussi inventé la serpette et la scie à élaguer des jardiniers.

  3. En relisant l’article d’hier, je remarque que le terme « rabanos » employé au Mexique pour désigner ce légume, est le même que dans ma région où il sert à appeler une variété de brassicacée, sorte de moutarde plus ou moins sauvage dont on nourrit(ssait) le bétail.

  4. Gilles bergeron

    J’aimerais vous croire car vous avez raison techniquement. Cependant, j’ai déplacé un pommier qui était à quelques mètres d’un autre pommier et qui donnait une excellente production de fruits. Depuis 10 ans dans sa nouvelle localisation qui est à dix mètres , il donne encore beaucoup de fleurs et très peu de fruits. Je suppose que les abeilles refusent de faire leur travai
    Gilles Bergeron, Saguenay

    • En effet, ou les abeilles refusent de faire leur travail ou, dirais-je en paraphrasant le proverbe, ces pommiers ont des raisons que la raison ne connaît pas !

      Un grand bonjour aux amis de Saguenay, une de nos villes jumelles.

  5. C’est exactement ce qui est arrivé chez nous. Je ne savais pas que j’avais des pommiers sur une parcelle de terrain que j’avais défriché et travaillé pour me faire un jardin de pommetiers. Quelle ne fut pas ma surprise quand, à l’automne, mon fils m’a fait remarqué que j’avais de belles pommes dans les arbres au fond de mon nouveau jardin!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :