Année du Truc du jour Vivaces

2021 : l’année de la monarde

Logo de l’année de la monarde.

Chaque année, le National Garden Bureau, un organisme à but non lucratif qui fait la promotion des plaisirs du jardinage, sélectionne une annuelle, un bulbe, un légume, un arbuste et une vivace à mettre en vedette dans son programme L’année de. C’est une excellente façon pour découvrir une plante que vous ne connaissez pas ou pour en apprendre un peu plus sur une plante que vous cultivez déjà.

Regardons alors la vivace gagnante pour 2021: la monarde.

Les plantes du genre Monarda ont une longue histoire d’utilisation comme plantes médicinales. La tribu amérindienne des Oswégo utilisait notamment cette plante comme tisane contre les empoisonnements alimentaires et les parasites intestinaux, pour aider les digestions difficiles et pour atténuer les nausées. 

Toutefois, c’est lors de la Révolution américaine que le «thé d’Oswégo» connut son heure de gloire, quand, en 1773 à Boston, les colons, refusant de payer la taxe britannique sur le thé, lancèrent la cargaison fraîchement arrivée d’Inde dans la baie et commencèrent à boire cette tisane à la place, faisant ainsi un pied de nez aux Britanniques et à leurs taxes.

Le genre Monarda fait partie de la famille de la menthe et se compose de 16 espèces, dont la plupart sont des plantes vivaces rustiques, toutes originaires de différentes régions d’Amérique du Nord. La floraison estivale de toutes ces espèces est très attrayante, tant pour les pollinisateurs que pour les humains.

Trois espèces principales de monarde 

Monarde ponctuée
Monarde ponctuée (Monarda punctata)

Monarda punctata est une plante des prés et prairies américains de comportement quelque peu indisciplinée et caractérisée par de hautes tiges non ramifiées surmontées d’une inflorescence étagée composée de bractées roses ou lavande et de petites fleurs jaunes tachetées de pourpre, créant un effet distinctif et original.

Monarde fistuleuse
Monarde fistuleuse (Monarda fistulosa)

Monarda fistulosa, appelée monarde fistuleuse ou bergamote sauvage pour l’odeur d’agrume dégagée par ses feuilles, est une espèce couramment utilisée à des fins médicinales. Elle est très aromatique, mais aussi ornementale, avec des fleurs rose lavande voyantes. Elle sert également de plante mellifère.

Colibri visitant une fleur de monarde écarlate.
Colibri visitant une fleur de monarde écarlate (Monarda didyma).

Monarda didyma (monarde écarlate, monarde pourpre ou thé d’Oswégo) a longtemps été appréciée non seulement comme source de thé, mais aussi pour sa valeur ornementale. Les fleurs écarlates de M. didyma font partie de nombreux programmes de sélection et d’hybridation toujours en cours et vous trouverez sur le marché des dizaines de cultivars de monardes en diverses couleurs qui partagent clairement la plupart de ses traits.

Monarda ‘Panorama’ en mélange
Les couleurs vives de la monarde hybride ‘Panorama’ en mélange, disponible sous forme de plantes et de semences, doivent beaucoup aux gènes de M. didyma.

La plupart des monardes actuellement sur le marché sont des hybrides entre ces trois espèces de Monarda… mais surtout M. didyma. On les reconnaît par les couleurs vives de leurs fleurs ébouriffées. Jusqu’à récemment, les monardes hybrides avaient tendance à être très similaires à M. didyma, avec ses avantages (floraison exceptionnelle et persistant presque tout l’été, grande adaptabilité et facilité de culture, etc.), mais aussi ses désavantages. Parmi leurs défauts, il y a une sensibilité au blanc (maladie foliaire), des tiges hautes pas toujours solides et, même si les hybrides sont moins envahissants que l’espèce, néanmoins une tendance à devenir invasive à cause de leurs rhizomes vagabonds.

Nouvelles variétés de Monarda

Mais cela, c’est surtout chose du passé. Les sélections modernes ont entrainé l’introduction de nombreux nouveaux cultivars qui sont beaucoup plus adaptés aux conditions de nos jardins, offrant notamment une taille réduite, une excellente résistance contre le blanc et une croissance en touffe, sans rhizomes voyageurs. 

Monarde ‘Purple Petite Delight’
Monarde hybride ‘Purple Petite Delight’ est l’une des monardes naines qui poussent en touffe dense.

‘Marshall’s Delight’ – La première variété à recevoir le Prix du mérite de la Royal Horticultural Society

‘Gardenview Scarlet’– Sélectionnée par le Chicago Botanic Garden comme plante vivace exceptionnelle pour le Midwest.

‘Petite Delight’ – La première monarde naine, mesurant seulement 30 à 40 cm de hauteur.

Il existe plusieurs monardes encore plus récentes avec des attributs exceptionnels:

Monarda didyma Grand™ provient du programme d’hybridation Morden au Manitoba et est une monarde exceptionnellement robuste. Caractérisée par une profusion de fleurs lumineuses au sommet d’une plante de taille moyenne, elle offre également une très bonne résistance au blanc.

Monarde Sugar Buzz Rockin Raspberry
Monarde Sugar Buzz Rockin Raspberry

Les monardes de la série Sugar Buzz forment un dôme de couleur solide. Les fleurs de 5–6,5 cm de diamètre couronnent les tiges fortes, mises en valeur par un feuillage vert foncé. De hauteur moyenne, soit environ 50 cm, les huit couleurs de cette série affichent une résistance au blanc supérieure à la moyenne et poussent en touffe dense plutôt que d’envahir leurs voisins. 

Les monardes Balmy™ ont des fleurs relativement grandes sur une plante très compacte. Les Balmy arrivent à seulement 25-30 cm de hauteur et profitent aussi d’une résistance exceptionnelle au blanc et d’un feuillage vert foncé. La plante naine pousse en touffe bien contrôlée et offre de nouvelles utilisations en aménagement : en bordure, en pot ou en rocaille, par exemple.

Conseils de culture pour la monarde

Monarda Balmy Pink
Monarda Balmy Pink
  • Alors que certaines variétés de monarde sont offertes sous forme de semences, la plupart des nouvelles introductions sont multipliées par voie végétative. Ces variétés sont faciles à entretenir dans des sols riches et organiques, voire les sols tout à fait ordinaires.
  • À mesure que les monardes émergent du sol au printemps, vous pouvez les pincer, ce qui donnera un port plus touffu.
  • Cultivez-les en plein soleil, où elles produiront une pléthore de fleurs brillantes à partir du milieu de l’été et jusqu’à l’automne. Associez-les aux achillées, aux agastaches ou aux phlox pour une transition de couleur en douceur à l’automne.
  • Pour certains cultivars, une deuxième floraison est possible si vous supprimez les fleurs fanées. 
  • Gardez toujours le sol au moins un peu humide, sinon il est possible que le blanc refasse surface.
  • Leur rusticité est excellente : la plupart sont adaptées aux zones de rusticité 3 à 8 ou 9. 
  • Les monardes conviennent parfaitement au jardin de pollinisateurs, non seulement pour leurs belles fleurs riches en nectar qui attirent abeilles, colibris et papillons, mais aussi comme source de nourriture larvaire pour plusieurs espèces de papillons de la tribu des sphinx. Et en plus, les fleurs attirent d’autres insectes utiles, tels que les guêpes naines prédatrices, qui aident à réduire les populations d’insectes nuisibles dans le jardin.
  • Les monardes sont résistantes aux herbivores : cerfs, lapins, etc.

Les monardes apportent beaucoup de charme et d’intérêt au jardin. Les plantations massives dans les zones naturalisées créent tout un spectacle et constituent une zone à fort trafic pour les papillons, les colibris et les abeilles.

Monarde Sugar Buzz Blue Moon
Monarde Sugar Buzz Blue Moon

Appréciez-les comme plantes vedettes et associez-les à vos vivaces préférées du milieu et de la fin de l’été et du début de l’automne comme le coréopsis, la rudbeckie, l’échinacée, la liatride, l’achillée, le phlox, la hélénie, le géranium et les graminées ornementales. Quand elles sont en pleine floraison, cueillez quelques fleurs et feuilles pour faire un thé d’Oswégo glacé et regardez le jardin pousser! Ou séchez et conservez-les pour un thé chaud par une froide nuit d’hiver !

Cet article est basé sur la fiche d’information Year of the Monarda préparée par le National Garden Bureau qui a aussi fourni les photos accompagnant l’article.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

31 comments on “2021 : l’année de la monarde

  1. marierenee65

    Cette année, c’est la première fois que je remarque que ma monarde est envahie par les vers. Je cueille les pétales pour les intégrer à mes tisanes, et lorsque je les enlève, je vois le ver qui fait son chemin entre les « tubes » de la fleur. Je n’ai pas encore identifié l’intrus. Je suis dans Lanaudière et j’ai remarqué que cette année, j’ai plus de ravageurs, et des nouveaux! Ça n’a pas été facile au potager de surcroit. Merci pour vos conseils, très appréciés!

    • Marthe Levasseur

      Moi aussi et avant que je ne m’en rende compte ils avaient dévoré tous les pétales. Je suis désespérée j’ai beau chercher je ne trouve pas ce que sont ces vers. J’ai été trompé par le blanc qui avait envahi mes plants. Puis ces vers! Je suis en Mauricie.

    • C’est probablement la larve du pyrale du framboisier, un très joli papillon.

  2. Effectivement ça attire les papillons !
    J’ai planté il y a quelques années de la monarde didyme et j’ai pu observer dès la première floraison le retour des argus et autres beaux papillons qui avaient disparu depuis longtemps.

  3. Bonjour, je voulais en faire cette année, je crois qu’il n’y avait plus de graines chez mon semencier habituel. C’est très joli, en plus d’attirer les papillons.

    Marierenee65, je trouve aussi qu’il y a beaucoup de grignotteurs cette année. Ils ont goûté à presque tout, avec une préférence pour les choux chinois, mais ça se calme un peu depuis quelques jours, et certaines plantes refont des feuilles saines.

    • Bonjour Corinne, si vous avez des feuilles de tanaisie sèches où fraiches et/ou des feuilles de tomates (celles du bas par exemple) vous pouvez en poser sur vos choux c’est un bon répulsif
      Bon jardinage à vous

  4. Bonjour,
    J’ai des monardes écarlates pour la première fois cet été. Elles sont en fleurs depuis 2 semaines, c’est magnifique. Toutefois, je trouve à chaque jour des tiges tombées qui cassent à un point où c’est noirci. Quelle peut être la cause? Merci

  5. Merci Nat, il faudra que j’essaie. Les feuilles de certaines tomates aussi se sont fait grignoter, j’ai mis des feuilles de pélargoniums, des fanes de carottes, … plus ou moins concluant.

  6. Nicole H Michaud

    MERCI pour ce bel article sur la monarde! Je les aime énormément et cette année, elles sont magnifiques. Bonne journée!

  7. DanieAiles

    Bonjour !

    Votre article me donne l’envie irrésistible de courir à la jardinerie et m’acheter plusieurs plants ! Croyez-vous que la Monarde Sugar Buzz Blue Moon est disponible actuellement en magasin, et est-ce trop tard pour en planter?

    Danielle.

  8. J’avais une tale d’au moins 30 cm de circonférence depuis plusieurs années, malheureusement la tale rapetisse d’année en année…. cette année j’en suis rendue à 2-3 tiges seulement. Je ne suis pas certaine de comprendre le pourquoi, je n’ai plus le nom de la variété mais elles sont d’un rouge intense. PS j’habite à Bromont qui je crois est zone 4 mais je suis dans la montagne oû la floraison est toujours un peu plus tard que dans le village en bas

  9. Pourquoi la monarda Didyma fait parfois 2 fleurs sur une même tige?

  10. J’ai un plan de monarde(dont j’ignore la variété) qui ne fleurit pas depuis deux ans! je me demandais ce qui pouvait bien en être la cause ! Merci !

  11. Danielle Langevin

    Bonjour, j’ai des monardes « Pardon My Purple ». Elles sont très belles au printemps. Mais, elles ne durent pas et deviennent brunes et sèchent puis meurent. Est-ce qu’elles ne devraient pas fleurir tout l’été?? Devrais-je les arroser?

    • Les monardes tolèrent difficilement les sols secs. Un paillis et des arrosages réguliers peuvent être utiles.

      • Danielle Langevin

        Merci beaucoup M. Larry pour votre réponse, elles ont du paillis mais je vais tenter de les arroser l’an prochain!

  12. Est-ce une plante repoussée par les limaces ou les attire-t-elle?

  13. Christiane Lanouette

    Bonjour Larry, peut-on récolter les graines ? Si oui, à quel moment et à quoi ressemblent-t-elles ? Il semble que je n’aie récolté que l’enveloppe de la fleur ! 😊. Merci !

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :