Annuelles Truc du jour Vivaces

Géranium ou pélargonium? Plus de 200 ans de confusion!

Géranium à fleurs bleu violet, pélargonium à fleurs rouges.

Par Larry Hodgson

Saviez-vous que la plante que vous appelez géranium n’est peut-être pas un véritable géranium (Geranium)? En effet, beaucoup de «géraniums», notamment les célèbres géraniums des nos bords de fenêtre (géraniums zonaux, géraniums à senteur, géraniums-lierre, etc.), sont en réalité des pélargoniums, c’est-à-dire qu’ils ne font pas partie du genre Geranium, mais plutôt du genre Pelargonium.

Pelargonium zonal dans un pot rose.
Ce «géranium zonal» est en fait un pélargonium (Pelargonium x hortorum). Photo: lowes.com

La confusion a débuté avec Linné, célèbre naturaliste et taxonomiste suédois (1707-1778), qui pensait que les deux types étaient suffisamment proches parents pour les mettre ensemble dans le genre Geranium. Mais Charles L’Héritier vit les choses différemment et les sépara en deux genres en 1789. Le changement a été largement accepté, même à l’époque, et est encore valide aujourd’hui.

Geranium sanguineum aux fleurs symétriques roses.
Ce Geranium sanguneum est un vrai géranium. Photo: F. D. Richards, Flickr

Cela n’a pas tellement dérangé quand les jardiniers cultivaient surtout des pélargoniums (les variétés annuelles). Il suffisait d’utiliser le terme «géranium» et tout le monde vous comprenait. Mais depuis les 50 dernières années, les vrais géraniums (Geranium spp.), les géraniums rustiques, sont devenus très populaires dans les jardins de climat tempéré. Après tout, quel propriétaire de platebande ne cultive pas Geranium ‘Rozanne’, G. ‘Johnson’s Blue’ ou le géranium sanguin (G. sangineum)? 

Pour les distinguer des pélargoniums, qui ne sont pas rustiques (ils ne tolèrent pas plus qu’un gel léger et ainsi, ne survivent pas aux hivers dans les régions tempérées), nous avons appris à appeler ce dernier groupe «géraniums vivaces». 

Un bec en commun

Capsule en forme de long bec.
À la fois les géraniums et les pélargoniums ont une capsule de semences en forme de bec long et étroit. Photo: geraniumpage.com

Bien sûr, les deux genres, Pelargonium et Geranium sont proches parents. Les deux appartiennent à la même famille, les géraniacées, et les deux ont la même capsule de semences longue et étroite, en forme de bec, qui s’ouvre à maturité pour lancer les graines au loin. D’ailleurs, les deux noms botaniques font référence à ce phénomène.

Le mot Pelargonium est dérivé du grec pour cigogne, parce que la capsule de graines est censée ressembler à un bec de cigogne, tandis que Geranium signifie grue, car sa capsule est censée ressembler à un bec de grue. Honnêtement, il faudrait être un ornithologue assez sérieux pour pouvoir distinguer un bec de cigogne d’un bec de grue… surtout si vous avez retiré le reste de l’oiseau! Les capsules de graines des deux plantes, par conséquent, sont essentiellement identiques.

Temps de changer

Je pense qu’il est temps d’arrêter de tergiverser. Pourquoi ne pas appeler un Geranium géranium et un Pelargonium pélargonium?

Je souligne que la plupart des jardiniers connaissent déjà la différence et sont au moins familiers avec le terme «pélargonium» même s’ils ne l’utilisent pas encore couramment. Par exemple, si je dis «pélargonium à senteur» lorsque je donne une conférence, il y a très peu de visages perplexes: presque tout le monde comprend tout de suite. Et cela est devenu d’autant plus nécessaire qu’un nombre croissant de variétés dans les deux genres est maintenant cultivé. Quand quelqu’un me parle d’un nouveau «géranium» qu’il cultive, je tiens à savoir tout de suite s’il parle d’un géranium (rustique) ou un pélargonium (non rustique).

Pour ceux qui ne comprennent pas bien la différence entre les deux genres, voici un bref résumé:

Pélargonium (Pelargonium spp.)

Fleur de pélargonium avec 2 pétales dressés et 3 pétales pendants.
À l’origine, les pélargoniums avaient des fleurs asymétriques, mais ce trait a été éliminé sur un grand nombre d’entre eux. Photo: Laitche, Wikimedia Commons
  • Plante non rustique en climat tempéré;
  • Cultivé comme annuelle ou rentré à l’intérieur pour l’hiver;
  • La plupart ont des tiges robustes, souvent dressées, qui survivent d’une année à l’autre;
  • À l’origine, tous les pélargoniums avaient des fleurs asymétriques, avec deux pétales supérieurs et trois pétales inférieurs qui sont tout à fait distincts, mais cette caractéristique a été éliminée de beaucoup de pélargoniums modernes par l’hybridation. La plupart des pélargoniums zonaux (Pelargonium × hortorum), par exemple, ont maintenant des fleurs symétriques, avec cinq pétales identiques.

Géranium (Geranium spp.):

Fleur de géranium: tous les pétales sont identiques.
Les géraniums (Geranium) ont toujours des fleurs symétriques. Photo: matthiasboeckel, pixabay.com
  • Résistant au froid (il y a quelques rares exceptions);
  • Cultivé à l’extérieur toute l’année en climat tempéré, presque jamais à l’intérieur;
  • Plante vivace herbacée (il meurt généralement au sol ou a des rhizomes rampants en hiver, puis repousse au printemps suivant).
  • Ses fleurs sont toujours symétriques avec 5 pétales de taille et de forme égales.

Et voilà : c’est si simple. Dites géranium quand vous parlez d’un géranium et pélargonium quand vous parlez d’un pélargonium. Plus de confusion possible!

Billet adapté d’un article paru dans ce blogue le 23 août 2015.

14 comments on “Géranium ou pélargonium? Plus de 200 ans de confusion!

  1. Denise B. Québec, Qc

    Bon matin,
    j’ai 2 géraniums citronnelle assez gros. Ils sont dehors en été. Dois-je absolument les rentrer à l’automne?
    Vont -ils résister au froid s’ils sont entreposés dans ma serre non chauffée?

  2. Hélène Deshaies

    Ah, si seulement les pépiniéristes prenaient aussi le temps de les identifier pour ce qu’ils sont dans leurs étalages… Certains lèvent un sourcil que je demande des pélagorniums.

  3. Cher jardinier paresseux, félicitations pour le passage de votre jardin dans la revue horticole..et surtout, bon anniversaire, vous êtes le st jean baptiste des jardiniers 👍🥰

  4. JDemers

    Wow! Je suis estomaquée!! Merci beaucoup pour cette information! Maintenant, je dois mémoriser « pélargonium »… Mais c’est plein de sens!! Je ne comprenais pas pourquoi les variétés étaient si différentes l’une de l’autre… Julie

  5. Guylaine

    Bonjour, pouvez-vous m’expliquer pourquoi certains bourgeons de la fleurs du pélargonium n’ouvrent pas? Sur les photos que vous avez mis, il y en a beaucoup de fermés. Merci

  6. J’aimerais connaître la variété du geranium bleu avec le centre rose fuschia que l’on aperçoit sur la dernière photo. Merci de vos bons conseils.

  7. Jac Bergeron

    Bonjour. Wow, je comprends bien cette fois ce qu’essayais de m’expliquer ma grand -mère dans les annees ’70. Merci vous me rafraichissez hautement la memoire. P.S. Toujours instructif vos articles. Merci.

  8. francine cédras

    Mes géranium Rozanne ont beaucoup de taches brunes sur les feuilles. que ce soit dans un emplacement ensoleillé ou plus ombragé. Mais ça fleurit!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :