Anthurium d’André (Anthurium andraeanum) qui devient dégarni à la base. Photo: Rachel Bernier

Question: J’ai un anthurium depuis maintenant 4 ans et il pousse et fleurit bien, mais il est devenu dégarni à la base de sa tige. Je sais que je devrais le rempoter, mais est-ce que je peux le faire en cachant une partie de la tige nue avec du terreau? 

Rachel Bernier

Anthurium d’André (Anthurium andraeanum). Photo: ma-petite-jardinerie.fr

Anthurium d’André

L’anthurium d’André (Anthurium andraeanum) est une plante d’intérieur populaire, capable de fleurir toute l’année. Il porte une inflorescence en forme de spathe (feuille modifiée) cireuse et coriace de couleur rouge, rose, blanche, pourpre, verte ou bicolore avec, au centre, un spadice (épi) étroit jaune à crème. Ses feuilles sont en forme de cœur. Il existe plus de 1000 autres espèces d’Anthurium.

Réponse: Oui, baisser la plante dans son nouveau pot pour cacher sa tige nue est exactement ce qu’il faudrait faire. 

À bien des égards, l’anthurium est comme une orchidée phalaenopsis, produisant comme elle d’épaisses racines aériennes sur une tige qui s’allonge peu à peu, se dégarnissant à la base avec le temps. Or, si vous enterrez la tige nue, non seulement la plante paraîtra-t-elle plus courte et dense et donc plus attrayante, mais les racines enterrées s’allongeront et donneront une vigueur renouvelée à la plante. 

De plus, après 4 ans, l’ancien terreau est sans doute compacté et contaminé de sels minéraux. Donc, mieux vaut alors l’enlever en bonne partie lors du rempotage.

Comment faire

D’abord, on peut rempoter un anthurium en toute saison, mais le meilleur moment est au printemps ou au début de l’été, car il récupère alors très rapidement. Aussi, il vous faut un terreau très aéré, peut-être un terreau pour plantes d’intérieur ordinaire mélangé avec un terreau pour orchidées. Vous pouvez rempoter dans un pot d’environ 4 à 8 cm plus gros que le pot d’origine. 

Enlevez les stipules brunes. Photo: Rachel Bernier

Arrosez bien quelques heures avant le rempotage: cela réduit le choc pour les racines. Enlevez aussi les stipules de la tige (petites excroissances brunes qui persistent sur la tige). 

Humidifiez aussi le terreau auparavant: il sera alors plus facile à manipuler.

Ill.: Claire Tourigny, Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Pour sortir la plante de son pot, inversez celui-ci en tenant la tige entre vos doigts et tapez solidement sur le fond du pot. Cela devrait dégager la motte de racines. Tirez ensuite sur le pot pour l’enlever. Si la plante ne bouge pas, essayez de passer un couteau entre le terreau et le pot. Parfois, il faut aller jusqu’à casser le pot pour l’enlever.

Le terreau des anthuriums est souvent envahi par des racines. Tirez sur les racines pour les étaler ou même, coupez-en, peut-être le tiers inférieur. Photo: ooblada, reddit.com

Sans doute que les racines font le tour de la motte (cela est typique chez les anthuriums): si oui, tirez sur elles pour les étaler. Faites tomber un maximum de l’ancien terreau et supprimez au sécateur toute racine morte ou pourrie. 

S’il y a plus d’une plante dans le pot (souvent le cas), vous pouvez profiter de ce rempotage pour diviser votre plante. Tirez un peu sur les plantes pour les séparer et pour démêler leurs racines, tout simplement. Puis empotez-les individuellement.

Il est fort probable que la plante aura produit une telle masse de racines qu’il sera difficile de la rempoter convenablement. Si oui, supprimez les racines dans le tiers inférieur de la motte. Oui, réduisez la hauteur de la motte d’un tiers! N’ayez pas peur de le faire: cela ne dérangera pas la plante, mais va plutôt stimuler une meilleure reprise.

Centrez la plante dans son pot et comblez l’espace de terreau. Photo: Leafy Junkie

Ajoutez un peu de terreau au fond du nouveau pot, puis placez-y la plante, la poussant vers le bas s’il le faut pour qu’elle soit au niveau désiré. En effet, vous voudriez que la tige nue se trouve presque enterrée à la fin du rempotage. Tenant la plante en place, ajoutez du terreau, le poussant à travers les racines avec une baguette ou vos doigts. Vous voudriez que la plante «soit solidement assise» — qu’elle tienne en place sans que vous ayez à la tenir — dans son nouveau milieu. 

Ensuite, arrosez bien et placez la plante à l’ombre pendant quelques jours, puis dans son milieu de prédilection, soit sous un bon éclairage, mais sans trop de soleil direct. 

S’il y a beaucoup de tige nue!

Si votre anthurium a une longue tige nue, vous pouvez lui couper la tête pour en faire une bouture. Photo: Corina, YouTube.ca

Parfois, l’anthurium a tellement grossi, produisant une tige nue si allongée — de 10, 15, 20 cm et même plus! — qu’il n’est pas possible de le rempoter en couvrant la tige nue de terreau. Dans ce cas, il est plus logique de bouturer la partie supérieure de la plante que de tout simplement rempoter la plante.

Pour bouturer votre anthurium, coupez la tige à une longueur de 8 à 15 cm. Encore, faites un bon ménage, supprimant les stipules brunes (comme des mini-feuilles), quelques feuilles inférieures et aussi toutes les fleurs. Employez le même terreau que celui suggéré pour la plante adulte. 

Les boutures s’enracinent mieux lorsque cultivées à l’étouffée. Photo: empressofdirt.net

Remplissez de terreau jusqu’à 2,5 cm du bord un pot propre de la taille de l’original et formez, avec une baguette ou un crayon, un trou dans le centre. Glissez la bouture dans le trou et tassez un peu le terreau pour la tenir debout. Arrosez bien. Une culture à l’étouffée (sous plastique) sous un éclairage modéré et sous une bonne chaleur serait utile jusqu’à ce que vous voyiez de nouvelles feuilles, signe que la bouture a pris racine.

Ne jetez pas toutefois la base de la plante, mais rempotez-la selon la méthode décrite ci-dessus. Après quelques semaines, une nouvelle tige paraîtra à partir de l’ancienne et alors la plante repoussera.

Alors, vous aurez deux anthuriums plutôt qu’un! 

À l’avenir

Prenez l’habitude de rempoter votre anthurium aux 2 ans environ, quand la tige nue est encore relativement courte et facile à enterrer et avant que le terreau ait eu le temps de devenir contaminé. Ainsi, votre anthurium sera toujours magnifique!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

24 comments on “Récupérer un anthurium dégarni

  1. Bonjour le Paresseux,

    Ah ben si j’avais su que je pouvais rajeunir les anthurium comme ça… j’en suis à ma 4ième que j’ai fini par foutre en l’air a cause de cette croissance peu esthétique. J’y penserai pour la nouvelle ! merci !

  2. Monique Viau

    Bonjour,

    J’ai un lys de la paix qui a été donné à mon fils pour sa première communion il y a de ça plus de 15 ans. Il a bien poussé pendant plusieurs années mais depuis 2-3 ans, il a des feuilles qui brunissent et même les nouvelles pousses ont du brun. J’ai essayé d’éclaircir la plante et la rempoter. Je vous envoie une photo pour illustrer que le problème est toujours là. Est-ce qu’il faut jeter cette plante et recommencer?

    Monique, Gatineau

    Envoyé de mon iPhone

    >

    • Hodgson

      Non, ne le jeter pas. Rempotez dans un pot plus gros en remplaçant une partie du terreau ou divisez la plante et replantez les divisions. La photo n’a pas passée: il faut l’envoyer par courriel à jardinierparesseux@gmail.com.

  3. Bonjour,
    Quelles sont les proportions de terreau pour plantes d’intérieurs versus terreau pour orchidées pour fabriquer le terreau pour anthurium?
    Merci beaucoup.
    Sarah, Gatineau

  4. Melodie

    Bonjour. J’ai essayé de mettre des boutures à l’étouffée, mais il y a eu prolifération de champignons sur les plants. J’ai donc retiré le sac ? Avez-vous une explication, une solution ?

    • Il y avait sûrement présence de spores au préalable. Cette maladie se forme quand l’air est humide, mais la surface est sèche. Elle est plus esthétique que dommageable.

      Suggestion: nettoyez doucement les surfaces atteintes avec un fongicide (ou juste un rince-bouche!) et remettez les boutures dans le sac, le laissant un peu ouvert cette fois-ci.

  5. Caroline

    Exactement ce dont j’avais besoin! Merci pour ces articles si bien détaillés!

  6. marjolaine mercier

    Moi j en es une mes j ai juste une fleur dedans

  7. Bonjour est-ce nécessaire de faire le mélange moitier moitié car moi j ai reçu la plante en cadeau et je l’ai transplanté afin de la mettre dans un vrai pot. Par contre après environ 1 an elle a juste une feuille et deux tiges. Au départ par contre elle ne possédait pas bcp de tige. Comment faire pour la récupérer. Merci

    • Il est possible que le terreau était trop dense. Dans ce cas, il serait utile de le transplanter une un terreau plus léger dans un effort d’essayer de la savoir. Ou plus facilement encore, coupez et bouturer votre anthurium, l’empotant dans un terreau moitié moitié.

  8. Bonjour M. le Jardinier paresseux,
    Comme mon anthurium est toujours en fleurs et qu’il doit être rempoté, puis-je aller de l’avant en le rempotant ou je risque de faire avorter les fleurs. Également, comme il y a beaucoup de racines, y a-t-il un risque de le perdre si j’en coupe 1/3. Mon anthurium a deux ans, il est magnifique et toujours en fleurs. Merci de votre éclairage. En ces temps difficiles, vous êtes un grand support pour nous tous.

    • Suggestion: enlevez quelques fleurs plus âgées lors du rempotage, juste pour « alléger le fardeau ». Oui, vous pouvez coupez des racines aériennes.

      • Je ne parlais pas de racines aériennes mais bien de racines terrestres. Est-ce que je peux en supprimer une partie sans affecter la floraison ou tout simplement ne pas toucher aux racines et le rempoter dans un pot plus gros ?
        Encore merci de votre éclairage.
        Sylvie alias Esgé

      • Je comprends mieux. Oui. Vous pourriez même couper le tiers inférieurs des racines. Relisez le texte et vous comprendrez.

  9. Mme Basso Claudine

    bonjour Mr le jardinier paresseux,j’ai un anthurium depuis 3 ans ou 4 ans il ma fait des feuilles jusqu’à l’an dernier et la elle son toutes morte il me reste les fleurs je voudrait savoir que faire pour quelle repousse ,j’ai quatre fleurs elle son magnifique mais sans les feuille cela fait bizarre ,mème que mon époux me dit on dirait quelle son en plastique lol.merci de me répondre

  10. Bonjour. Est-ce que je peux utiliser un pot à réserve d’eau pour cultiver mon anthurium que je viens d’acquérir? Merci d’avance pour votre réponse.

    • Certaines personnes réussissent très bien avec ces pots, surtout si leur eau de robinet est peu minéralisée. Il est important quand même de laisser le terreau s’assécher au moins un peu avant de remplir le réservoir de nouveau.

  11. jacques arcand

    Bonjour,
    Peut on installer un anthurium à l’extérieur l’été? Si oui! Quelle serait le meilleur endroit?
    Merci!

    Jacques Arcand

  12. Bonjour Mr mon anthurium a plusieurs années depuis 3,4 ans toujours en fleurs mais j’ai un petit problème des minuscules petite bêtes blanche au niveau de la terre que je ne réussi pas à faire disparaître les nouvelles feuilles ouvre avec de petit trou avez vous une solutions svp merci bonne journées

    • Cher lecteur / Chère lectrice,
      Je vous remercie pour votre question et pour l’intérêt que vous portez à mon blogue. Mes lecteurs sont très importants pour moi.

      Cependant, à la suite de l’augmentation de la popularité du blogue Le jardinier paresseux, il ne m’est malheureusement plus possible de répondre aux questions qui me sont acheminées par écrit. Il n’y a tout simplement pas suffisamment d’heures dans une journée!

      Je vous invite alors à utiliser l’outil de recherche sur la page du blogue pour voir si un billet passé pourrait répondre à votre interrogation.

      Bon jardinage!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :