Truc du jour

Une cuvette pour simplifier l’arrosage

Une cuvette autour de la plantation facilitera l’arrosage. Photo: ucanr.edu

Pour assurer un arrosage convenable lors de la première année de plantation, soit l’année où les plantes s’établissent et ont besoin de plus d’arrosages, pourquoi ne pas former une cuvette d’arrosage autour de chaque nouvelle plante? 

C’est une technique surtout utilisée avec les arbres, les arbustes et les conifères, car leur établissement est habituellement plus lent que celui des plantes herbacées et aussi parce qu’ils sont habituellement de bonne taille à la plantation et exigent alors plus d’eau à chaque arrosage que les plantes de plus petites dimensions. On peut toutefois aussi l’appliquer à n’importe quelle plante, surtout si elle se trouve dans une situation où elle risque de souffrir d’un manque d’eau. 

Il s’agit de former une digue de terre d’au plus 15 cm de hauteur qui entoure la motte de racines. Quand vous arrosez, remplissez cette cuvette d’eau. L’eau descendra dans le sol exactement où la plante en a besoin! 

Quand la plante est bien établie, normalement après un an, défaites la cuvette tout simplement et la plante profitera alors du même arrosage que les végétaux voisins. De plus, après la première année, les racines auront dépassé les limites du bassin (du moins, on l’espère!) et tout arrosage devrait alors couvrir une surface plus large afin d’encourager l’expansion continue des racines.

On peut facilement appliquer du paillis sur la cuvette et autour de celle-ci. Ill.: m.espacepourlavie.ca

La présence d’un bassin d’arrosage ne signifie pas que vous ne pouvez pas pailler votre nouvelle plantation. En fait, le paillage est toujours judicieux, car il contribue à maintenir le sol plus également humide et à empêcher le développement des mauvaises herbes. Il suffit de couvrir le sol dans le bassin, et même la digue, avec 8 à 10 cm de votre paillis préféré.

N.D.L.R. Texte adapté d’un billet originalement publié le 27 août 2015

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

3 comments on “Une cuvette pour simplifier l’arrosage

  1. Jacques Arcand

    Bonjour,
    Peut’on récupérer à la fin de l’été un fraisier vendu en pot suspendu ?

  2. merci pour l’info, très pertinente

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :