Pourquoi un figuier pleureur perd ses feuilles

Par défaut

On l’entend souvent: un beau figuier bien vert, en parfait état à l’achat, se met à perdre ses feuilles dès son arrivée à la maison. C’est si courant que, des fois, je pense qu’on appelle le Ficus benjamina «figuier pleureur» parce que ses feuilles tombent comme de la pluie! Mais réellement, c’est déconcertant et très désagréable…

Mais il y a un secret au sujet du figuier pleureur qui personne ne semble vouloir révéler: il n’aime pas les changements radicaux! Imaginez, le figuier pleureur typique commence sa vie en plein champ sous le soleil intense de la Floride, puis on l’arrache, l’empote, le met dans un camion noir et – presto! – il se trouve dans votre salon – sans doute beaucoup moins éclairé – moins de 2 semaines plus tard. Le choc est brutal… et il n’est donc pas surprenant qu’il montre sa détresse en perdant massivement des feuilles.

Heureusement, il y a un secret pour aider un figuier pleureur à bien faire la transition des tropiques à votre salon: il s’agit de l’acclimater.

Acclimatation maison

Pour acclimater un figuier pleureur, serrez-le dans un grand sac transparent (un sac de nettoyage à sec ou un grand sac de poubelle transparent sera nécessaire pour les grands spécimens) dès que vous l’apportez à la maison. Puis fermez bien le sac.

À l’intérieur de cette «serre temporaire» régnera une forte humidité, juste ce qu’il faut pour qu’une plante récupère. Placez la plante dans un emplacement très bien éclairé, mais sans soleil direct (sinon elle cuira à l’intérieur de son grand sac scellé). Après deux semaines, déplacez la plante vers son lieu de séjour final (un figuier bien acclimaté peut tolérer presque tout éclairage, même un emplacement très sombre).

Encore après deux semaines, durant lesquelles il s’acclimatera à la nouvelle luminosité, il est temps de commencer à l’habituer à l’air libre. Comme l’air de votre maison est beaucoup sec que l’air très humide auquel le figuier s’est habitué pendant son séjour le sac, il faut l’y acclimater graduellement. Chaque matin, percez un trou dans le sac avec un crayon. Avec le temps, le sac sera de plus en plus troué, et la plante sera de plus en plus acclimatée à l’air sec. Quand le sac sera en lambeaux, votre figuier sera bien acclimaté et vous pouvez ce qui reste du sac.

Voilà: un figuier parfaitement acclimaté qui ne perdra pas ses feuilles.

À appliquer aussi sur d’autres plantes d’intérieur

20151011D

Le croton, aussi, perd ses feuilles si on ne l’acclimate pas adéquatement.

Cette même technique fonctionne aussi avec d’autres grandes plantes d’intérieur qu’on veut acclimater, notamment avec le croton (Codiaeum variegatum), lui aussi réputé pour la chute massive de feuilles quand on le change de place.

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi un figuier pleureur perd ses feuilles

  1. Françoise Hamel

    C’est exactement ce qui est arrivé au magnifique croton que j’avais acheté…une pluie de feuilles! Elles ne fanaient pas,ni ne changeaient de couleur mais elles se détachaient du tronc et tombaient.J’ai cherché les insectes, ai examiné les tiges, regardé la terre et sous les feuilles…rien.
    Désolant, je l’ai jetée. Maintenant je saurai quoi faire! Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s