Anémone des bois: méconnue mais spectaculaire

Par défaut
20150519A

Anemone nemorosa ‘Vestal’ dans les jardins de la Villa Bagatelle, Québec.

Je viens tout juste de passer par les jardins de la Villa Bagatelle à Québec et, comme à tous les printemps (fin de mai à la fin de juin à Québec), le sous-bois est rempli d’anémones des bois (Anemone nemorosa). Plus précisément, du cultivar à fleurs doubles blanches, ‘Vestal’. C’est comme un tapis de flocons de neige blancs à perte de vue! C’est à couper le souffle et je vous encourage de faire un tour si vous avez la possibilité!

20150519E

Anemone nemorosa ‘Vestal’

L’anémone des bois est bien établie dans plusieurs vieux jardins du Québec, comme dans ceux de la Villa Bagatelle et aux Jardins de Métis, ainsi que dans les forêts à proximité d’anciens jardins, signe qu’elle a déjà dû connaître une certaine popularité auprès des jardiniers dans le lointain passé, mais on n’en trouve pas trace dans les jardineries modernes. En fait, je ne connais que trois sources pour cette plante dans tout le Canada. Les Jardins Osiris qui offre 2 variétés, Ô Jardins d’Ô qui présente une variété et Fraser’s Thimble Farms et Lost Horizons qui en offre une dizaine de sélections chacun. Donc, si vous l’aimez autant que moi et voulez cultivez plusieurs cultivars, il faut les faire venir par la poste.

20150519B

Anemone nemorosa ‘Rosea’

L’anémone des bois ou anémone sylvie est originaire du centre et du nord de l’Europe. C’est une petite plante de seulement 10 cm de hauteur (rarement 15 cm) portant une tige unique, trois feuilles très découpées et une seule fleur.

20150519D

Anemone nemorosa ‘Robinsoniana’

La fleur est blanc rosé chez l’espèce, mais la plante a donné lieu à de nombreuses mutations: des formes simples, semi-doubles et doubles, de couleur blanche, rose, violette, bleue ou verte. La plante forme d’abord une touffe qui s’élargit peu à peu, et, grâce à ses rhizomes longs et minces, éventuellement, sur de nombreuses années, de vastes colonies. Son feuillage vert foncé est très joli et persiste un certain temps après la floraison, produisant un effet de couvre-sol pendant quelques semaines, mais disparaît entièrement l’été.

Le seul défaut de cette anémone est que ses fleurs ne s’épanouissent que par beau temps: s’il fait gris, les fleurs restent penchées et fermées. Avec sa longue durée de floraison (presque un mois, beaucoup plus longue que la plupart des bulbes), vous aurez toutefois de nombreuses occasions pour la voir pleinement fleurie.

20150519C

Anemone ranunculoides

En plus de l’anémone des bois (A. nemorosa) et de ses nombreux hybrides (il en aurait une quarantaine), il y a des proches parents qui fleurissent en même temps, comme Anemone ranunculoides, à fleurs jaune bouton d’or simples ou doubles, selon le cultivar, et Anemone x lipsiensis (Anemone seemannii), un hybride de Anemone nemorosa et Anemone ranunculoides aux fleurs jaune soufre pâle. Leur culture est identique.

20150519F

Anemone nemorosa ‘Blue Eyes’

Cette plante des sous-bois denses ne craint ni l’ombre ni les racines d’arbres, du moins s’il s’agit d’arbres caducs qui laissent passer un peu de soleil tôt au printemps. Sous les conifères, il faut la placer là où le soleil pénètre au moins un peu. Les sols riches en matières organiques et plutôt humides au printemps conviennent mieux, mais la plante s’adapte presque partout, tolérant très bien la sécheresse en été, car elle sera en dormance. Elle est solidement rustique en zone 4 et je soupçonne qu’elle est encore plus rustique, mais ne connais personne qui l’ait essayé en zone 3. Les Jardins Osiris considère l’anémone des bois une vivace et la vend au printemps, en pot. Fraser’s Thimble Farms la considère plutôt un bulbe et vend les minces rhizomes (on dirait des stolons de chiendent!) à l’automne. Dans les deux cas, la plante reprend facilement et forme assez rapidement une belle touffe fleurie.

Publicités

6 réflexions sur “Anémone des bois: méconnue mais spectaculaire

  1. Yohanna

    Lost Horizons en Ontario en vend aussi, j’y ai trouvé Vestal, Green Fingers et Monstrosa l’an dernier. Toute ont très bien repris.

  2. Lorraine Blair Brunet

    Bonjour, je suis votre blogue depuis décembre dernier et j’apprends énormément, merci. Ma question : nous sommes demenager au lac beauport depuis juin dernier et je ne sais pas quelle est la « zone  » pour mes plantation. Seriez vous en mesure de me donner l’information?
    Merci à l’avance!
    Lorraine Blair Brunet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s