Les 4 Ps pour attirer les animaux bénéfiques

Par défaut

016.KTous les jardiniers adorent le gazouillis des oiseaux et les jolies couleurs des papillons et comprennent l’importance de maintenir dans leur cour des prédateurs d’insectes nuisibles comme la coccinelle, mais peu semblent avoir la moindre idée comment les attirer. Quand il s’agit d’attirer les oiseaux, on pense tout de suite à acheter une mangeoire, comme si c’était simplement une question de montrer la couleur de son argent pour commander la présence des animaux désirables. Mais la mangeoire est le dernier des facteurs: si vous vivez dans un monde de bitume et de béton, où l’asphalte s’étend à perte de vue, vous auriez beau poser des mangeoires, les seuls oiseaux que vous verrez seront les étourneaux, les moineaux et les pigeons. Pour vraiment attirer les animaux au jardin, il faut créer un milieu où ils seront capables non seulement de venir manger, mais de vivre. Et pour cela, je vous suggère de penser aux quatre Ps :

1. Assurez un habitat PROPICE

Pour permettre aux animaux de prospérer, il faut essayer de leur créer un habitat où ils seront bien. Et la clé de succès avec les animaux bénéfiques, heureusement, correspond parfaitement avec ce que recherche le jardinier paresseux: un milieu qui fonctionne de façon presque autonome, avec la moins d’intervention possible de l’humain. Un terrain très varié avec des arbres, des arbustes, des fleurs, de graminées et de l’eau (même s’il ne s’agit que d’une assiette rempli d’eau de pluie) – c’est-à-dire un peu de tout, et pas seulement une vaste pelouse tondue – conviendra à un maximum nombre d’espèces désirables.

2. Cultiver des PLANTES HÔTES

20150213DIl n’y a rien de mal à nourrir des animaux bénéfiques au moyen de mangeoires, mais c’est mieux de les nourrir naturellement. Plus votre terrain est jonché de plantes qui nourrissent les oiseaux, les insectes et d’autres animaux, soit de plantes à fleurs riches en nectar, de plantes à fruits et de plantes à graines, plus il y aura de la visite des animaux bénéfiques chez vous.

3. Haro sur les PESTICIDES

517.KIl me semble que c’est évident, mais puisque nous voulons encourager les animaux sur notre terrain, il ne faut pas éparpiller des poisons partout. Mais force est de constater que ce précepte n’est pas bien compris. Combien de fois voit-on des gens qui vaporisent des pesticides à la grandeur de leur terrain… et qui se demandent pourquoi il n’y a plus de papillons et pourquoi aucun oiseau n’élit domicile dans le petit cabanon qu’ils ont installé. Idéalement, il faut éviter d’utiliser tout pesticide toxique et utiliser même les pesticides peu dangereux (savons, huiles, diatomées, etc.) avec parcimonie.

4. Ne soyez pas trop PROPRET

003.K

Le ménage d’automne détruit les insectes bénéfiques laissant ainsi le champ libre aux indésirables.

Moins que vous faites le ménage, plus les animaux bénéfiques seront présentes sur le terrain et, d’ailleurs, moins vous aurez de problèmes d’insectes nuisibles. Quand vous «faites le ménage» à l’automne (une habitude tristement bien ancrée dans la tête des jardiniers), vous enlevez en fait aux animaux désirables leur nourriture, leur gîte, leurs lieux d’hibernation, etc. Dès le départ, une bonne partie des animaux bénéfiques passent l’hiver dans les feuilles mortes et les tiges creuses qui jonchent le sol à l’automne. Si vous n’y touchez pas, vous aurez un meilleur équilibre entre les insectes nuisibles et les insectes bénéfiques l’été suivant, car les bons seront présents en masse pour contrôler les indésirables.

Quatre Ps pour l’environnement : ce n’est pas si difficile !

20150213E

*Truc tiré du livre Les 1500 Trucs du jardinier paresseux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s