Categories

Recherche

Pourquoi pas une haie de vivaces?

Par Larry Hodgson Autrefois, on délimitait souvent les terrains non pas avec des arbustes, mais avec des vivaces… et l’idée est aussi géniale aujourd’hui qu’à la fin du XIXe siècle, alors qu’elle était à la mode.  L’entretien d’une haie de vivaces est minimal, voire presque nul, surtout si vous paillez son pied pour empêcher l’invasion des mauvaises herbes. Et les vivaces offrent l’avantage de mourir jusqu’au sol à la fin de chaque saison, ce qui les met à l’abri des intempéries hivernales. Ainsi, on peut facilement installer une haie de vivaces le long d’un chemin où des arbustes ou des conifères auraient été déchiquetés par les jets de neige lancés par la souffleuse. Pour convenir à une haie, la vivace doit avoir une certaine hauteur, être bien fournie de haut en bas, résister au vent sans tuteur, avoir un beau feuillage (pour une haie, c’est plus important que la floraison!), avoir une longue saison d’intérêt et être bien adaptée, bien sûr,... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!