Catégories

Recherche

Enlevez vos tuteurs!

Par Julie Boudreau «Plantez des arbres»! Si j’écrivais un livre sur mes 365 pensées horticoles du jour, celle-ci serait présente en 12 variantes! Et, pas très loin derrière, il y aurait «Enlevez vos tuteurs!». C’est qu’il y a une grande ironie dans l’art de planter des arbres. On plante des arbres pour faire du bien à la planète. On utilise les meilleures techniques, les meilleurs amendements et fertilisants. On installe même un tuteur. Pourtant, c’est trop souvent à mon goût ce même tuteur qui blesse l’arbre et qui cause des dommages. On le fait pour son bien. Mais le résultat est mal! Petit rappel sur l’utilité du tuteur À la base, la seule et unique fonction du tuteur est d’empêcher un arbre fraîchement planté d’être déraciné par temps de grands vents. Cela a bien du sens, car l’arbre non enraciné n’a aucun moyen de rester en place par lui-même. Malheureusement, l’installation du tuteur est devenue une sorte de pratique automatique.... Lire la suite >

Un tuteur n’est pas bon à vie!

Beaucoup de jardiniers utilisent un tuteur à la plantation d’un arbre pour s’assurer que le tronc reste droit. Par contre, le tuteur doit être enlevé dès que l’arbre est bien établi dans son nouvel emplacement, soit normalement après un an, deux ans au maximum. Si on ne l’enlève pas, le tronc de l’arbre ne se développera pas normalement et restera faible, car un tronc doit bouger au vent pour se renforcir. Pourtant, promenez-vous dans n’importe quelle banlieue et vous verrez facilement des arbres encore tuteurés des années après le fait, parfois au point où le tuteur commence à s’intégrer au tronc! Enlevez donc le tuteur dès que l’arbre est bien enraciné, soit normalement 12 mois après la plantation. Il faut aussi enlever l’attache qu’on utilise pour fixer un arbre à son tuteur. Je le souligne, car souvent on voit les gens enlever le tuteur, mais laisser l’attache en place. Si on la laisse sur l’arbre, elle finira par s’enfoncer dans... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!