Catégories

Recherche

Une plante grimpante pour cacher le voisin

Dans la cour arrière, ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir une vue sur les vallées onduleuses de Charlevoix ou les battures du Saint-Laurent (Ah! Les chanceux!). La plupart d’entre nous avons des voisins. Parfois, plusieurs voisins! C’est d’ailleurs la réalité dans plusieurs développements résidentiels, où les maisons sont très proches les unes des autres. Cela a pour effet fâcheux d’avoir deux ou trois (jusqu’à sept) voisins qui ont une vue directe dans notre cour. La clôture a une limite… mais pas les plantes! Dans la plupart des municipalités, on peut ériger une clôture d’au plus 1,80 mètres (6 pieds). C’est le maximum autorisé par la réglementation. Malheureusement, ce n’est pas toujours assez. Surtout quand la terrasse extérieure est le moindrement surélevée. Ou quand les voisins ne sont pas des plus sympathiques. On ne peut pas hausser la clôture, mais on peut certainement installer un écran juste devant la clôture pour y laisser pousser des plantes grimpantes. Une... Lire la suite >

Offrez des supports minces aux grimpantes

Par Larry Hodgson La plupart des grimpantes s’agrippent à leur support en s’enroulant autour de lui. On les dit «volubiles». Ces variétés montent facilement sur les supports relativement minces, mais ne peuvent pas toujours s’entortiller autour d’un poteau, d’un gros tronc d’arbre ou même des barreaux trop larges de certains treillis. La plupart des variétés aux tiges volubiles, comme les gloires du matin et les haricots, préfèrent les montants de pas plus de 4 cm (1 ½ po) de diamètre. Quant aux grimpantes qui se hissent sur leur support au moyen de vrilles (organes filiformes en forme de tirebouchon), comme les pois et les clématites, elles peuvent rarement bien se fixer sur les montants de plus de 5 mm (¼ po) de diamètre. Vous remarquerez que beaucoup de supports vendus pour les grimpantes, et notamment les treillis, ont des montants trop larges sur lesquels elles se fixent difficilement, vous obligeant à les y attacher. Vous pouvez toutefois les aider à... Lire la suite >

Des montants minces rendent les grimpantes heureuses

La plupart des grimpantes s’agrippent à leur support en s’enroulant autour d’elles. On les dit «volubiles». Ces variétés montent facilement sur les supports relativement minces, mais ne peuvent pas toujours s’entortiller autour d’un poteau, d’un gros tronc d’arbre ou même des barreaux trop larges de certains treillis. La plupart des variétés aux tiges volubiles, comme les gloires du matin et les haricots, préfèrent les montants de pas plus de 4 cm (1 1/2 po). Quant aux grimpantes qui se hissent sur leur support aux moyen de vrilles (organes filiformes en forme de tirebouchon), comme les pois et les clématites, elles peuvent rarement bien se fixer sur les montants de plus de 5 mm (1/4 po) de diamètre. Vous remarquerez que beaucoup de supports vendus pour les grimpantes, et notamment les treillis, ont des montants trop larges sur lesquelles elles se fixent difficilement, vous obligeant de les y attacher. Vous pouvez toutefois les aider à grimper toutes seules en fixant sur leur support un grillage métallique ou un filet plastique (comme un filet... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!