Catégories

Recherche

La fièvre des semis

Cela fait un certain temps déjà que j’en aperçois les symptômes autour de moi. Au début, c’était une commande de semences à l’Halloween par ici, ou un plan de jardin préparé pendant le temps des Fêtes par là. Un peu précoce, mais pas encore de raison de s’inquiéter. Cependant, au mois de février, toutes les sortes imaginables de contenants recyclés ont commencé à s’accumuler sur les comptoirs : « Tu peux mettre des semis dedans! »  Les sachets de semences, quant à eux, sont un peu trop soigneusement organisés dans une boîte ou dans un album, en ordre de date de plantation, alphabétique ou taxonomique : « la carotte, le panais, le céleri, le fenouil, le persil, le céleri rave vont ici, avec les apiacées; le brocoli, les choux de Bruxelles, le chou, le chou-fleur, le chou frisé, le chou-rave, le radis, le rutabaga, le navet vont là-bas, avec les brassicacées. » Puis, on demande sans cesse « Je peux commencer mes semis maintenant? ». Et... Lire la suite >

Les semences à traiter au froid

Ill.: www.pngfly.com & www.iconfinder.com, montage: jardinierparesseux.com Plusieurs graines exigent une période de froid avant de germer, notamment la majorité des arbres et arbustes de climat tempéré, mais aussi plusieurs vivaces et même certaines annuelles. On appelle ce traitement une «vernalisation» ou une «stratification froide». Je préfère «traitement au froid»: il me semble que c’est plus clair. Et normalement, on amorce le traitement en janvier ou en février afin d’avoir des plants à repiquer au jardin au printemps. Un traitement au froid réplique la situation que les graines subissent dans la nature, où elles tombent au sol à l’automne et restent tout l’hiver au froid et à l’humidité avant de germer au printemps quand la température se réchauffe. Ce système est essentiellement une protection développée par l’espèce au cours des millénaires pour empêcher ses graines de germer trop rapidement, au cours, par exemple, d’un automne long et doux ou d’un dégel en janvier qui sera inévitablement suivi de températures froides. C’est comme si une horloge interne lui... Lire la suite >

Déjà des semis à faire en janvier?

La nouvelle année vient à peine de commencer, mais il est déjà temps de semer certaines graines à l’intérieur. On ne sème si tôt qu’un groupe très limité de plantes particulièrement lentes à arriver à une taille de repiquage raisonnable, car autrement en janvier il est beaucoup trop tôt pour faire des semences. On les fera plutôt en mars ou en avril, même en mai. Il faut toutefois environ quatre à cinq mois de culture à l’intérieur pour les sept plantes suivantes, donc il est temps de sérieusement penser à les semer en janvier ou, au plus tard, au début de février. Agastache (Agastache foeniculum) Bégonia tubéreux (Begonia × tuberhybrida) Datura (Datura metel) Linaire à feuilles d’origan (Chaenorrhinum origanifolium, syn. glaerosum) Lisianthus (Eustoma grandiflora) Dracéna des jardins (Cordyline australis, syn. indivisa) Kniphofia ou tritome (Kniphofia ) Semis hâtifs: tout un défi! Démarrer des semences en janvier dans les régions septentrionales de l’hémisphère Nord n’est pas si simple. Les jours sont... Lire la suite >

Un traitement au froid quand le frigo est chargé

Beaucoup de semences de vivaces, d’arbustes et d’arbres ont besoin d’une assez longue période de froid humide avant de pouvoir germer. D’ailleurs, vous découvrirez la technique ainsi qu’une liste de plantes qui l’exigent dans le blogue Ces semences qu’il faut traiter au froid. Mais la technique expliquait comment semer les graines dans de petits pots qu’il fallait par la suite placer au réfrigérateur pendant jusqu’à 3 mois. Le hic est que tout le monde n’a pas assez d’espace pour des pots dans le frigo. N’y aura-t-il un truc qui demandera moins d’espace? Oui, bien sûr. D’abord, toutefois, sachez qu’il ne suffit pas de mettre tout simplement le sachet de graines sèches au réfrigérateur. Pour stimuler la germination, le traitement doit être à un froid humide. Par contre, vous pouvez facilement faire le traitement sans pot et sans terreau et ainsi économiser de l’espace. Dans ce cas, humidifiez un essuie-tout et essorez-le. Vous voulez qu’il soit à peine humide, pas détrempé.... Lire la suite >

Ces semences qu’il faut traiter au froid

Plusieurs semences exigent une période de froid avant de germer, notamment la majorité des arbres et arbustes de climat tempéré, mais aussi plusieurs vivaces et même certaines annuelles. On appelle ce traitement une «vernalisation» ou une «stratification froide». Je préfère «traitement au froid»: il me semble que c’est plus clair. Et normalement on amorce le traitement en janvier ou en février afin d’avoir des plants à repiquer au jardin au printemps. La façon la plus évidente de donner aux graines un traitement au froid est de les semer à l’extérieur à l’automne. Ainsi elles germeront au printemps, comme dans la nature. Par contre, cela les laisse exposées aux insectes, aux mammifères et aux intempéries, avec le résultat que le taux de germination est souvent faible ou encore, on perd rapidement la majorité des semis. Il est plus commode de leur donner leur traitement au froid à l’intérieur, où il peut les garder à l’œil et mieux contrôler les conditions. Et normalement... Lire la suite >

Le temps des semis? Pas si vite!

Les jours s’allongent, les plantes d’intérieur commencent à produire de nouvelles pousses, nous avons tellement hâte que le printemps arrive que… parfois nous faisons nos semis trop tôt. Rappelons l’adage «rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Il est très approprié pour les semis. Pourtant, le contraire semble logique: si je sème mes tomates (ou mes pétunias ou mes poivrons) plus tôt que la recommandation, j’aurais des résultats plus rapidement, non? Non, justement. Combien de fois je reçois des courriels de quelqu’un qui veut savoir que faire de ses concombres (juste un exemple) qui courent partout dans le salon en avril et qui commencent à fleurir. Ces plants trop avancés ne donneront jamais une bonne floraison ou fructification dans la maison et quand on essaie d’acclimater les plantes trop avancées au jardin, ils font patate. Les semis reprennent mieux quand ils sont encore jeunes et vigoureux, sans encore porter des fleurs ou des boutons. En fait, mieux vaut faire ses semis un peu... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!