Categories

Recherche

À chaque mois sa plante, septembre 2023 : Tradescantias et autres cousins

Un des plaisirs de cultiver des plantes est de les propager. Un jour, une étude se penchera sur les processus chimiques qui ont lieu dans nos cerveaux quand on découvre que la bouture a commencé à faire de petites racines: sans doute une explosion de dopamines, une des hormones qui nous permet de ressentir de la gratification (j’imagine que les scientifiques qui liront cet article feront une syncope devant ma vulgarisation si effrontée, mais j’ai fait Sciences humaines au Cégep). Qui dit boutures dit échanges et dons. Beaucoup de plantes portent le surnom de «plante de l’amitié», car elles se multiplient si rapidement qu’on est obligés d’en donner pour ne pas les jeter (ma tante, par exemple, fait presque de l’intimidation pour que je lui prenne quelques bébés de son Kalanchoé «Mère de milliers»). Bien que les tradescantias, qui sont le sujet de l’article d’aujourd’hui, ne sont pas surnommés les plantes de l’amitié, ce sont possiblement les plantes les plus... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!