Categories

Recherche

La sarracénie pourpre, cette charmeuse d’insectes

Par Julie Boudreau Les plantes insectivores sont teintées de mystères. La sarracénie pourpre n’y échappe pas. Ses feuilles modifiées en urnes allongées sont devenues de redoutables pièges pour quiconque est séduit par le doux arôme du nectar. Qui sera sa prochaine victime? Peut-être un jardinier… Les plantes insectivores en général gagnent en popularité et la sarracénie pourpre est la plante conseillée pour une première expérience avec les plantes insectivores. Cette plante indigène s’étend sur toute la côte est américaine et traverse le Québec jusqu’aux régions nordiques de la province. Là où il y a une tourbière, un marais ou un lac en terrain acide, on est susceptible de croiser la sarracénie pourpre. Toutefois, dans plusieurs états et provinces, cette plante est sur la liste des espèces rares et menacées d’extinction. Ce n’est pas encore le cas au Québec, mais il est fortement déconseillé de la cueillir en nature. La sarracénie «en action» Assise dans sa tourbière, la sarracénie attend sagement... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!