Catégories

Recherche

Tomates résistantes au mildiou

Par Larry Hodgson De temps en temps, je sens le besoin de faire une mise au point au sujet du mildiou de la tomate, de loin la maladie la plus pernicieuse des Solanacées dans les régions au climat humide. Il y a eu beaucoup de progrès dans la sélection et le développement de variétés résistantes à cette maladie dévastatrice: presque 40 nouvelles variétés se sont ajoutées à la liste des variétés résistantes depuis la dernière mise à jour il y a 2 ans. Je vous laisse les découvrir!  Qu’est-ce que le mildiou de la tomate? Le mildiou de la tomate (Phytophthora infestans) est devenu la maladie la plus courante chez la tomate dans beaucoup de régions grâce à de nouvelles souches beaucoup plus virulentes de cette maladie, arrivées du Mexique (pays d’origine de la tomate) dans les années 2000.  Appelé «late blight» en anglais (car il tend à paraître tard dans la saison), le mildiou de la tomate se manifeste d’abord... Lire la suite >

Semences de tomate résistantes au mildiou

Fruit de tomate atteint de mildiou. Photo: Downtowngal, Wikimedia Commons Le mildiou de la tomate (Phytophthora infestans) est devenu la maladie la plus courante chez la tomate dans beaucoup de régions grâce à de nouvelles souches beaucoup plus virulentes de cette maladie, arrivées du Mexique (pays d’origine de la tomate) dans les années 2000. Appelé «late blight» en anglais (car il tend à paraître tard dans la saison), le mildiou de la tomate se manifeste d’abord par des taches brunes sur les feuilles inférieures. À l’envers de la feuille, ces taches peuvent être couvertes de «mousse» blanchâtre… ou pas. La maladie monte successivement vers le haut, affectant feuille après feuille. Souvent, les tiges aussi brunissent. Pire encore, juste au moment où le fruit est presque mûr, une ou des dépressions molles et noires se forment sur le fruit et il n’est bon que pour la poubelle. Contrairement aux autres maladies de la tomate, le mildiou n’hiverne pas dans le sol.... Lire la suite >

Achetez des semences de tomates résistantes au mildiou

De nouvelles souches du mildiou de la tomate (Phytophthora infestans) sont sorties de nulle part il y a quelques années, prenant les semenciers et les jardiniers de court, car au début aucune tomate ne semblait résistante à cette maladie. Il est rapidement devenu la maladie de tomate la plus dévastatrice dans les jardins québécois. On reconnaît le mildiou de la tomate par ses symptômes. D’abord, vers la fin de l’été (les anglophones appellent cette maladie «late blight», car justement elle survient tardivement), des taches brunes s’installent sur les feuilles inférieures et grossissent rapidement. À l’envers, ces taches peuvent être couvertes de «mousse» blanchâtre… ou pas. La maladie monte successivement vers le haut, affectant feuille après feuille. Souvent les tiges aussi brunissent. Pire encore, juste au moment où le fruit est presque mur, une ou des dépressions molles et noires se forme sur le fruit et il n’est bon que pour la poubelle. La solution?! Surtout, évidemment, cultivez des variétés qui... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!