Categories

Recherche

Comment éviter les tiques au jardin

Lorsque le printemps arrive, que la température commence à se réchauffer et que les jardins se mettent à fleurir, les tiques aussi se réveillent. Et elles ne sont pas simplement de petites créatures agaçantes, mais peuvent transmettre des maladies, notamment la maladie de Lyme (la bactérie Borrelia burgdorferi et des espèces similaires), présente à la fois en Amérique du Nord et en Europe occidentale. Il existe de nombreuses espèces de tiques et la plupart ne sont qu’agaçantes: elles piquent, boivent un peu de sang, puis tombent sans laisser de séquelles. Quelques-unes cependant peuvent être porteuses de maladies. La tique du cerf ou tique à patte noire (Ixodes scapulus) (Est et Centre de l’Amérique du Nord) et la tique occidentale (I. pacificus) (Amérique du Nord à l’ouest des Rocheuses) sont les principales sources de préoccupation en Amérique du Nord. Leur cousine européenne, la tique du mouton (I. ricinus), est la principale responsable de la maladie sur ce continent.  La terminologie étant confuse, je... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!